Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 choses à savoir sur la mononucléose : la maladie du baiser

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Octobre 2014, 21:08pm

Catégories : #MALADIE, #SANTE-BIEN-ETRE, #5-TRUCS-A-SAVOIR

5 choses à savoir sur la mononucléose : la maladie du baiser

La mononucléose est une maladie mal connue. Parfois appelée "la maladie du baiser", elle touche principalement les adolescents et les jeunes adultes, mais pas seulement...
Assuréo.fr, votre spécialiste de l'assurance santé, vous éclaire sur la mononucléose, en cinq points essentiels.

 

La mononucléose : qu'est ce que c'est ?

 

La mononucléose est une maladie infectieuse qui se transmet, la plupart du temps, par la salive, d'où son autre appellation : la maladie du baiser. Elle est provoquée par le virus Epstein-Barr, un virus extrêmement répandu, inoffensif dans la majorité des cas, qui n'entraîne pas obligatoirement d'infection. Les adolescents et les jeunes adultes sont les premiers concernés, mais la maladie peut survenir à tout âge.

 

Quels sont les symptômes ?

 

La durée d'incubation de la mononucléose varie entre 4 et 6 semaines. Les premières manifestations de la maladie s'apparentent à ceux de la grippe : fièvre, grande fatigue, mal de gorge, douleurs musculaires, maux de tête etc. Un gonflement ou une sensibilité accrue des ganglions, du cou et des aisselles peut également apparaître dans les premiers temps.

La fièvre et le mal de gorge disparaît généralement au bout de 2 ou 3 semaines, tandis que la fatigue peut, quant à elle, persister pendant plusieurs mois.

 

Comment guérit-on de la mononucléose ?

 

Il n'existe pas de traitement spécifique pour la mononucléose. Mais attention, pas de panique, les symptômes disparaissent d'eux même au bout de quelques semaines, même si, dans certains cas, cela peut prendre plusieurs mois.

Guérir de la mononucléose, c'est avant tout se rétablir. Pour cela, Assuréo.fr vous donne quelques conseils simples :

 

  • Observer une bonne période de repos au plus fort de la maladie. Reprendre ensuite ses activités antérieures de manière progressive ;

  • Bien s'hydrater, éviter l'alcool et les boissons gazeuses ;

  • Adopter un régime alimentaire équilibré ;

  • En cas de maux de gorge persistants, se gargariser avec une solution d'eau salée plusieurs fois par jour.

 

Quel est le degré de contagion ?

 

La mononucléose se transmet par contact direct avec la salive, ou encore, plus rarement, par le biais d'objets contaminés (verres, ustensiles etc.). Le risque de contagion est plus élevé dans les premiers temps de la maladie, après la période d'incubation. Toutefois, la personne infectée peut rester contagieuse pendant plusieurs mois après la disparition des symptômes.

Pour limiter les risques de contamination, quelques précautions sont à prendre si l'on est malade :

 

  • Éviter les baisers sur la bouche (désolé pour les amoureux) ;

  • Ne pas partager de nourriture ;

  • Protéger les autres contre ses éternuements et ses quintes de toux ;

  • Bien se laver les mains.

 

Y'a t-il des risques de complications ?

 

La mononucléose est une maladie considérée comme bénigne : les complications sont très rares, mais peuvent être graves. Le pire scénario concerne la rate : l'infection peut entraîner un gonflement, voire une rupture de cet organe, de façon spontanée ou à la suite d'un choc. Ainsi, lorsque l'on souffre de la mononucléose, il est déconseillé de pratiquer des sports exigeants ou à risques. Si vous localisez une douleur aiguë en haut à gauche de l'abdomen (emplacement de la rate), consultez rapidement votre médecin : la rupture de la rate, qui joue un rôle important dans l'épuration du sang, peut être mortelle. 

Source

Commenter cet article

Archives