Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 choses que vous devez savoir sur votre chien

Publié par MaRichesse.Com sur 27 Octobre 2014, 00:22am

Catégories : #ANIMAUX, #INSOLITE, #NEWS

10 choses que vous devez savoir sur votre chien

La relation entre l'homme et le chien est unique. Quel autre animal peut exécuter un éventail de tâches aussi large, allant de la garde des moutons, à la détection des drogues et des explosifs, en passant par le gardiennage de notre maison et les missions de secours, sans oublier qu'il est aussi souvent notre meilleur ami? Voici 10 choses que vous devez savoir sur votre chien: 

1. Tel maître, tel chien ?

Dans son livre, Richard Wiseman, l’auteur de : « 59 Seconds: Change Your Life in Under a Minute »  explique qu’il existe des analogies de personnalité entre les maîtres et leurs animaux de compagnie, qui confirment l’expression « tel maître, tel chien », sans que l’on sache vraiment si c’est le maître qui se met à adopter certains des traits de caractère de son animal, ou le contraire.

Donc, si vous faites la connaissance d’une personne propriétaire d’un chien, vous pouvez lui demander de vousdécrire la personnalité de son chien pour avoir un aperçu de sa propre personnalité

 

2. Le meilleur ami de l’homme… préfère les hommes

Lors d'une étude récente, publiée dans Interaction studies, on a lâché des chiens dans une pièce, puis étudié la vitesse avec laquelle ils se rapprochaient de leurs maîtres respectifs, qui pouvaient être des hommes ou des femmes, et la durée pendant laquelle ils restaient à leur proximité. Les chercheurs en ont conclu que les chiens sont plus attirés par leur maître si celui-ci est un homme.

Manuela Wedl, qui a mené les recherches, justifie ce comportement : « La sensibilité des chiens au sexe de leur maître pourrait s’expliquer par le fait qu’ils descendent des loups, chez qui le sexe détermine des rôles sociaux bien distincts.»

3. ... Mais il peut les aider à séduire les femmes

Nicolas Guégen, un chercheur français, a conclu au cours d’une expérience que la probabilité qu’un homme obtienne le numéro de téléphone d’une femme inconnue était multipliée par 3 lorsque il était accompagné d’un chien.

 

4. Comme les humains, les chiens peuvent avoir un naturel optimiste ou pessimiste

Selon certains scientifiques, les chiens, eux aussi, peuvent voir le verre à moitié plein ou à moitié vide, selon leur humeur. Les chiens les plus pessimistes peuvent également présenter d'autres troubles du comportement, et ils peuvent par exemple s'attaquer aux meubles quand leur maître les laisse seuls à la maison.

D'après le professeur Mike Mendl, de l'Université Bristol (Royaume-Uni), qui a dirigé une importante étude sur le comportement animal, les chiens optimistes supporteront mieux d'être laissés seuls à la maison que les chiens pessimistes. Son étude démontre qu'environ la moitié des chiens étudiés peuvent avoir un comportement pessimiste.

 

5. Votre chien sait lire sur votre visage

Des chercheurs de l’université de Floride se sont intéressés au comportement de 35 chiens vivant avec des familles, 18 chiens recueillis dans des refuges, et 8 loups élevés en captivité. 

Ils ont testé les réactions des chiens lorsqu’un sujet leur tournait le dos, lorsqu’un sujet lisait, et lorsqu’un sujet portait un seau. Leurs expériences ont démontré que les chiens domestiques apprennent constamment des réactions de leurs propriétaires. Ils sont capables de saisir certaines de ses expressions faciales et d’anticiper son  comportement.

« Les chiens n’ont pas besoin de lire nos pensées. Les chiens lisent notre comportement », explique le docteur Udell. « Ils nous surveillent. Ils apprennent très vite, ils peuvent comprendre que vous allez leur donner une douceur ou que vous allez leur donner le bain. Que nous nous en rendions compte ou non, nous les formons. (…) Et si nous ne sommes pas des propriétaires cohérents, le chien apprend ce qu’il peut faire, même si dans nos têtes, ce n’est pas ce que nous voulons. Ils sont très bons pour savoir comment vivre la vie qu’ils veulent chez les humains. »

6. Le chien améliore l’esprit d’équipe

La Central University du Michigan, aux États Unis, a démontré que la présence d'un chien dans un groupe en améliorait la cohésion, qu'elle augmente la qualité des relations humaines qui s'en trouvent plus intimes et de plus long terme.

Lors d’expériences durant lesquelles on comparait des groupes avec ou sans chien, il a été démontré que les membres des groupes sans chien dénonçaient davantage les erreurs commises par leurs collègues. Au cours d’une autre expérience, on a prouvé que les groupes dotés d'un chien à qui l'on a demandé de créer un slogan, étaient plus positifs dans leurs propositions, et faisaient état d'un plus fort esprit d'équipe ainsi que d'une plus grande confiance.

A la suite de cette étude, plusieurs entreprises américaines ont recruté des chiens, dont la Humane Society of the United States, qui en a intégré une cinquantaine dans son ‘staff’…

 

7. Le chien aussi a son élite intellectuelle 

Les amateurs de chiens prétendent souvent que leur animal de compagnie est aussi intelligent qu'un humain. Des recherches récentes montrent qu'un chien moyen peut comprendre 165 mots et gestes: c'est l’équivalent de ce que peut comprendre un enfant de deux ans. Ils semblent aussi avoir un talent rudimentaire pour les mathématiques.

8. Les chiens sont aussi un bon indicateur des civilisations

Le journal Die Welt avait indiqué que les sociétés où on n’aime pas les chiens ont souvent un problème. Par exemple, les droits de l’homme tendent à être bafoués dans les pays où on mange les chats et les chiens.

Aux Etats Unis, il est inconcevable de voir un président sans chien. En Allemagne, en revanche, c’est tout le contraire. Les présidents allemands craignent une association déplaisante, celle de Blondi, la chienne berger allemand d’Hitler. 67 ans plus tard, ce vestige du Troisième Reich n’a toujours pas disparu, et Blondi fait peser son ombre sur la race canine comme son maitre sur les dirigeants allemands.

Selon la loi coranique, les chiens sont considérés « haram », c'est-à-dire impurs. Acheter ou vendre des chiens est illégal en Iran, à moins qu’il ne s’agisse de chiens de garde, ou de chiens pour la police. Mais les Iraniens n’hésitent plus à défier la loi de la République Islamique : ils achètent et vendent des chiens sur internet, et il est devenu très à la mode de s’offrir mutuellement des chiots comme cadeau d’anniversaire.

L’Armée américaine exploite cette aversion culturelle pour les chiens du Moyen Orient. « Les chiens peuvent être très intimidants, dans cette situation », explique le Major Roberts, qui commande le centre d’entraînement militaire canin de la base aérienne de Lackland, au Texas.

Le meilleur ami de l’homme peut alors devenir une véritable arme de dissuasion. Des labradors sont ainsi envoyés en éclaireurs pour garantir la sécurité des itinéraires des soldats. Les chiens des unités de commando des Navy Seals subissent aussi un entraînement très exigeant, et ils participent aux sauts en parachute, ou aux manœuvres en hélicoptère.

9. Les chiens dorment durant un tiers de leur vie mais leur agenda est quand même bien chargé

Au cours de sa vie de chien, le canidé moyen devra :

Marcher 18.126 km, soit l’équivalent de 430 marathons ;

- Boire 12.402 bols d’eau, c'est-à-dire assez pour remplir une piscine de 10 m x 9 m ;

- Grignoter 1.158 os ;

- Bénéficier de 9.912 heures de soins et de caresses, c'est-à-dire une année, un mois et 17 jours, soit presque le dixième de leur espérance de vie ;

- Passer des vacances tous frais payés 25 fois (69% des chiens partent en vacances avec leurs maitres deux fois par an) ;

- Chasser des chats du jardin pour s’amuser 883 fois.

 

10. Le chien est-il vraiment le meilleur ami de l’homme ?

Il est bien plus que cela... Les propriétaires de chiens jouissent même d’une meilleure santé. C’est ce queRichard Wiseman rapporte dans son livre : « 59 Seconds: Change Your Life in Under a Minute ». 

Il affirme que les propriétaires de chiens se remettent mieux d’une crise cardiaque, et qu’ils ont neuf fois plus de chances d’être encore en vie une année plus tard. Lorsqu’ils se sont rendus compte de ces statistiques étonnantes, les chercheurs ont étudié les effets de la possession d’un chien, et ils se sont aperçus que les maîtres supportaient mieux le stress quotidien, étaient plus décontractés, avaient une meilleure estime d’eux-mêmes et étaient moins enclins à tomber en dépression.

Et curieusement, ce fait est l’apanage du chien. Des études réalisées avec des chats ont montré que le chat peut redonner de la bonne humeur, mais qu’il ne permet pas d’améliorer la santé. 

Source

 

Commenter cet article

Archives