Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEO: A 16 ans, ces trois Irlandaises ont conquis Google

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Septembre 2014, 19:23pm

Catégories : #VIDEO, #ENFANT, #TECHNOLOGIE, #BIOGRAPHIE-DES-RICHES, #RICHESSE

VIDEO: A 16 ans, ces trois Irlandaises ont conquis Google

«Nous aimons la microbiologie, nous adorons jardiner et nous voulons résoudre la crise alimentaire», annoncent avec aplomb Ciara Judge, Émer Hickey et Sophie Healy-Thowdans dans la vidéo de présentation de leur solution pour augmenter le rendement des récoltes de blé. Les trois jeunes Irlandaises ont battu Guillaume Rolland, le jeune Français et son réveil olfactif, ainsi que quatorze autres concurrents venus du monde entier pour la finale du Grand Prix du «Google Science Fair». Elles ont remporté un voyage de dix jours dans les Îles Galapagos offert par la revue National Geographic, une bourse d’études de 50.000 dollars de Google, ainsi qu’une visite des coulisses de la compagnie Virgin Galactic.

Malgré le jeune âge de ses membres, ce n’est pas le premier concours scientifique que la petite équipe a remporté. En 2013, les trois jeunes filles ont représenté l’Irlande au Concours européen des jeunes scientifiques organisé par la Commission européenne, et elles ont gagné.

Venir à bout de la faim dans le monde en augmentant le rendement des récoltes

C’est la famine de 2011 dans la Corne de l’Afrique qui les a sensibilisé à la question de la pénurie alimentaire. Leur projet est né du constat que cette problématique prenait de plus en plus d’ampleur du fait de l’augmentation rapide de la demande des populations. «Nous avons découvert la bactérie diazotrophe quand la maman d’Emers a trouvé des nodules sur les racines de ses petits pois» explique leur page sur le site du «Google Science Fair». Après quelques recherches, le trio s’est rendu compte que ces nodules -petites tumeurs- contenait une variété naturelle de rhizobiums de la famille des bactéries diazotrophes.

Ciara, Emers et Sophie racontent qu’elles ont alors mené une étude approfondie au sujet de leur «impact sur le taux de germination et le développement des cultures de blé, d’avoine et d’orge.» «Une analyse statistique détaillée de nos résultats a montré que cette variété de bactéries augmente la germination des cultures jusqu’à 50 % et les rendements d’orge de 74 % Une telle augmentation des récoltes céréalières permettrait de lutter considérablement contre le problème de la pauvreté alimentaire au niveau mondial et de réduire l’impact de l’agriculture sur l’environnement grâce à la diminution des engrais.»

Leur découverte a enthousiasmé le jury du quatrième «Google Science Fair». Elles ont remporté le Grand Prix et le prix de la catégorie 15-16 ans. Plusieurs milliers de participants de près de 90 pays avaient soumis leurs réponses à des problématiques de leur choix et avaient vus leurs projets en ligne examinés par un jury de scientifiques.

À 14 ans, il invente un drone inspiré des mouches drosophiles

Le plus jeune gagnant, Mihir Garimella, a remporté à 14 ans le prix de la catégorie 13-14 ans et le prix «Computer Science». Pour améliorer les drones existants, «utilisés dans des environnements dans lesquels il est important d’éviter les menaces en mouvement», le jeune Américain a observé les mouches drosophiles, réputées pour pour leur facilité d’élevage. Les caractéristiques de leur cerveau et de leur système visuel l’ont amené à s’interroger sur leurs réflexes face aux menaces. Il a ensuite «conçu un module capteur léger basé sur le système visuel rudimentaire de la mouche drosophile», comme il l’explique sur la page du site. Puis il a «créé des algorithmes pour modéliser la trajectoire des menaces imminentes et leur évitement en imitant les comportements de fuite des mouches drosophiles.» . Une intelligence qui force l’admiration. 

Source

Commenter cet article

Archives