Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi les hommes deviennent chauves

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Septembre 2014, 11:25am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #CHAUVE, #HOMME-FEMME

La calvitie touche très majoritairement les hommes, pour des raisons génétiques et hormonales. Que savez-vous de l’alopécie androgénétique ? Quels sont les moyens pour la limiter, si on ne peut pas arrêter le cours du temps ? Suivez le guide.

Pourquoi les hommes deviennent chauves

Quand on homme commence à perdre ses cheveux, il perd aussi une partie de sa confiance en lui. En effet, « des cheveux denses et épais ont toujours été des signes extérieurs de jeunesse et de virilité », explique Albert Mannes, chercheur à l’université de Pennsylvanie, qui précise : « La chute des cheveux est un premier signal que notre corps commence à vieillir. »

Mais elle peut aussi commencer plus jeune qu’on ne le croit (ou qu’on l’espère !) : deux tiers des hommes sont en effet confrontés à la calvitie autour de 35 ans. L’alopécie androgénétique est due à une hypersensibilité à la dihydrotestostérone, une hormone mâle dérivée de la testostérone. Ses symptômes : les cheveux deviennent plus fins et poussent de moins en moins, pour finir par donner un cuir chevelu complètement glabre dans certains cas.

Y a-t-il des solutions pour enrayer ce fléau commun ? 

 

Trouvez la cause

Outre la calvitie classique (l’alopécie androgénétique), qui est souvent d’origine génétique et décrit la forme d’un M sur l’avant du crâne, il peut aussi y avoir des chutes de cheveux dues à un problème de santé sous-jacent : problèmes de thyroïde, carence en fer ou en protéines… Dans ce cas, le motif dessiné par les zones chauves est différent.

Mais comme il est impossible de pouvoir observer la forme du motif décrit par la calvitie avant parfois plusieurs années, il est conseillé, en cas de chute de cheveux, de faire une biopsie du cuir chevelu pour savoir si elle ne cache pas un problème spécifique. 

 

Faites confiance à la science !

Attention aux remèdes de charlatan ! Sachez que seulement deux molécules sont reconnues et utilisées pour limiter les dégâts : le finastéride et le minoxidil.

Le finastéride (vendu sous le nom de Propecia) peut causer des troubles de l’érection et réduire la libido. Cet effet secondaire très handicapant est plutôt rare, mais il vaut mieux ne pas l’ignorer avant de se lancer dans un traitement…

Quant au minoxidil, il stimule la pousse des cheveux, mais les scientifiques ne savent pas vraiment comment. Ce qui est sûr, c’est que c’est un traitement à long terme et fastidieux (deux applications au minimum par jour pendant au moins six mois) et qui peut même faire tomber les cheveux au cours des premières semaines ! En d’autres termes, messieurs, il faut bien réfléchir là aussi et vous assurer que vous êtes prêts psychologiquement à un traitement au long cours et qui durera toute la vie. 

 

Changez de shampooing

Optez pour un shampooing pour bébé, non irritant, et adjoignez-lui du Ketoderm (kétoconazole), un antifongique antipelliculaire qui réduit la production de testostérone et donc de DHT dans les follicules pileux.

Plus connu en Belgique et dans le reste du monde sous le nom de Nizoral, c’est une crème à application locale. N’en abusez pas : un massage deux à trois fois par semaine suffit. Davantage pourrait assécher vos cheveux et les rendre cassants, voire vous brûler le cuir chevelu. 

 

Mangez mieux

En adoptant un régime plus sain, notamment en évitant les aliments trop gras et les fritures, vous permettrez à votre organisme de ralentir la production de DHT. Quant aux desserts trop sucrés, faites-y très attention : l’insuline peut en effet déclencher une libération de testostérone, qui peut ensuite facilement se convertir en DHT. 

 

Et la greffe de cheveux ?

Les greffes ont fait de vrais progrès. Il existe deux techniques principales : la micro-transplantation d’unités folliculaires est la plus efficace, mais elle peut laisser une légère cicatrice, gênante pour les gens qui portent les cheveux courts. En effet, on prélève sur le cuir chevelu une bandelette de peau sur laquelle on fait la récolte des unités folliculaires (des groupes de deux à quatre cheveux) qu’on greffe alors sur une partie glabre.

C’est pour éviter ce problème de cicatrice voyante qu’une deuxième solution a vu le jour, l’extractiond’unités folliculaires, directement sur le crâne (à l’arrière), sans avoir à enlever de la peau. Il s’agit simplement de prélever les follicules un à un à l’arrière du crâne.

La convalescence est moins douloureuse et plus rapide, mais il y a quand même des points négatifs : le traitement est plus long et plus difficile à supporter psychologiquement. 

 

Allumez la lumière

En 1967, un scientifique bombarda au laser la peau de souris rasées pour voir si la lumière provoquait le cancer. Sans succès, sauf de manière imprévue : le laser n’a pas déclenché de cancer, certes, mais les poils repoussaient plus vite ! Cela permit la mise au point de la thérapie laser de bas niveau, efficace sur les calvities légères ou modérées. 

 

Ne dramatisez pas

Les hommes qui perdent leurs cheveux ont tendance à réagir de trois façons différentes : 1) ils se mettent au sport et font attention à leur allure générale, 2) ils évitent de croiser leur image dans les miroirs, ou 3) ils acceptent le changement de leur apparence. Des trois, c’est le fait d’accepter la situation qui permet de ne pas angoisser. Les deux autres solutions, au contraire, sont plutôt des fuites, sources d’angoisse refoulée. Alors, messieurs, positivez : voyez plutôt le fait de devenir chauve comme un signe de maturité plutôt que de vieillissement. 

 

Abandonnez votre peigne

Et pour positiver, commencez par arrêter de rabattre vos mèches sur votre crâne : rasez tout ! Neuf fois sur dix, c’est une bien meilleure solution. Vous verrez d’ailleurs que les hommes au crâne rasé sont généralement perçus comme étant plus grands, plus virils et plus dominants que les autres. Ils sont aussi plus séduisants que les hommes aux cheveux clairsemés. Si vous hésitez à tout raser d’un coup, commencez avec un sabot court sur la tondeuse (6 mm), et quand vous serez habitué, passez à 3 mm… puis rasez-vous sans sabot ! 

Source

 

Commenter cet article

fabienne 12/07/2016 09:30

La calvitie touche très majoritairement les hommes, pour des raisons génétiques et hormonales.Quand on homme commence à perdre ses cheveux, il perd aussi une partie de sa confiance en lui.Contre la calvitie, il n'y a qu'une seule solution qui fonctionne, la greffe.

Greffe de cheveux 27/04/2016 23:43

Certaines personnes trouvent très beaux es hommes chauves. Les greffes de cheveux sont une alternatives qui donnent des résultats satisfaisants.

Archives