Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi je n’achèterai pas l’Iphone 6

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Septembre 2014, 17:03pm

Catégories : #RELATIONS, #DEVELOPPEMENT, #TECHNOLOGIE

Pourquoi je n’achèterai pas l’Iphone 6

Voilà c’est décidé, après une longue séance d’introspection, j’ai pris la douloureuse mais ferme résolution de ne point concourir à l’achat de la dernière merveille d’Apple.

C’est que, à ma grande honte et au désespoir de mon concierge et de ma maîtresse scandinave, il me faut convenir que je ne possède pas d’IPhone 5S. Ni même d’IPhone 5. Pas plus d’IPhone 4 ou 3 ou 2 ou 1 voire 0.

D’ailleurs étant con comme la Lune et Venus réunies avec Saturne en supplétif pour s’assurer de ma parfaite incongruité, de téléphone intelligent, je n’en ai point.

Juste une vieille antiquité de bidule tout décati avec un écran grand comme la ficelle de mon string léopard, lent comme une limace atteinte de pleurésie, véloce comme un guépard reposant au cimetière des éléphants et qui doit tout juste servir à téléphoner. Et encore.

Oui je sais, pour ce forfait inqualifiable, pour ce comportement en tout point contraire à la déclaration des droits de l’homme, je mérite la cour martiale.

Ou la décapitation en place publique pour refus de participer à la plus grande couillonerie de ce début de siècle, j’ai nommé l’obligation d’acheter des biens de consommation dont l’utilité approche de zéro et l’infini.

Inutile de mentionner que pour toutes ces raisons j’attendais la présentation de l’IPhone 6 avec l’impatience caractéristique du demeuré de la crèche guettant dans le ciel muet l’apparition d’un clochard céleste porteur de révélations capitales sur le salut de son âme.

Palpitant d’appréhension, récitant des chapelets de versets à la mémoire du génie interstellaire que fut Steve Jobs, mon maître à penser, mon berger, mon étoile, le Moïse de mon panthéon personnel, je sautillais sur mon canapé avec l’allégresse d’un perroquet venant d’ajouter un nouveau nom à son vocabulaire, tout à ma joie de découvrir les nouveaux développements du plus bel objet jamais inventé par l’homme depuis le balai-brosse.

Je n’ai pas été déçu.

Pensez, un écran encore plus large, une résolution de l’image de 401 points par pouce,  un capteur photo iSight 8 mégapixels avec mise au point Focus Pixels, enregistrement Full HD et slow motion jusqu’à 240 images par seconde, une caméra FaceTime 1,2 mégapixel compatible 720p en vidéo, Touch ID, baromètre, LTE catégorie 4, NFC, Voice over LTE.

J’ai été foudroyé d’émotion non retenue au point d’inonder de mes larmes le tapis de ma souris ; je me suis prosterné devant mon écran et j’ai révéré les ingénieurs d’Apple d’avoir pu réaliser de telles prouesses technologiques, d’avoir osé repousser encore un peu plus loin les limites du possible, et sans même comprendre comment ni pourquoi, j’ai été pris d’une érection pantagruélique.

Je n’avais rien ressenti de tel depuis les premiers pas de mon chat sur mon parquet, ce sentiment inouï de comprendre que ma vie, ma propre vie, allait basculer dans une autre dimension où plus rien ne serait jamais pareil, où j’aurais désormais accès à un nombre si important de fonctionnalités que mon esprit galoperait dorénavant sur les crêtes d’une inventivité à jamais recommencée.

Je pressentais que désormais je pourrais à la fois appeler ma chérie afin de savoir s’il restait du pain azyme dans la corbeille à pain, tout en tweetant avec mon chat afin de connaître l’évolution de son rhume des foins et, en attendant sa réponse, me renseigner sur l’heure de la prochaine marée, commander dans la foulée sur un site d’achat en ligne un maillot de bains dessiné par un créateur tibétain, avant de découvrir le nombre exact de calories que j’avais brûlées entre le moment où j’étais sorti du métro et celui où j’avais entrepris de me prendre en photo en train de téléphoner à ma chérie afin de savoir s’il restait du pain azyme dans la …

Je vais rentrer dans une nouvelle ère.

Je le sens de tout mon être.

Avec l’IPhone 6, je deviens le prophète de ma propre vie. 

Source

Commenter cet article

Archives