Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les travailleurs les plus heureux sont ceux qui ne doivent pas réfléchir

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Septembre 2014, 16:05pm

Catégories : #ARGENT, #TRAVAIL, #HEUREUX, #RELATIONS, #DEVELOPPEMENT

Les travailleurs les plus heureux sont ceux qui ne doivent pas réfléchir

Dans son œuvre fondatrice (Vivre : la psychologie du bonheur), le psychologue hongrois Mihaly Csikszentmihalyi défend l’idée selon laquelle les individus sont les plus heureux lorsqu'ils sont dans un état de « flow », c’est-à-dire dans un état de concentration ou d'absorption complète dans une activité. Cette théorie veut donc que nous soyons stimulés par des activités prenantes, par des challenges.

 

Le bonheur du travail aveugle

Une nouvelle étude, menée par Gloria Mark de la University of California-Irvine en collaboration avec des travailleurs de Microsoft Research, infirme ce principe : les travailleurs seraient les plus heureux lorsqu’ils effectuent des tâches qui ne demandent pas de réflexion.

Un article publié dans le Wall Street Journal cite Gloria Mark :

« Le travail aveugle procure un sentiment d’accomplissement, mais il ne requiert pas beaucoup d’activité mentale. Il vous donne un sentiment de satisfaction mais n’induit pas de stress ou de frustration. »

Les travailleurs n’aiment pas les défis

L’article poursuit :

« Bien que l’échantillon soit mince – à peine 32 travailleurs de Microsoft aux fonctions certes variées – il a été étudié sous tous les angles : les chercheurs ont rassemblé 1 500 heures de données d’observation et 91 000 données d’informations sur l’humeur et l’attention. Les participants étaient régulièrement sollicités par des questionnaires intempestifs qui apparaissaient sur leur écran de travail à n’importe quel moment de la journée pour leur demander à quel point ils se sentaient investis et défiés par les tâches qu’ils devaient effectuer à ce moment-là.

Les travailleurs peuvent prétendre aimer les défis. Mais les chercheurs ont trouvé que les employés étaient moins heureux lorsqu’ils effectuaient du travail considéré comme difficile et impliquant beaucoup d’attention et d’investissement, comme le fait de lire et de répondre à des e-mails.

"La concentration engendre une forme de stress et les gens ne sont généralement pas heureux lorsqu’ils sont stressés", affirme le Dr. Mark. En revanche, "le travail aveugle ne demande pas d’effort et procure néanmoins le sentiment de satisfaction du travail accompli." »

 

Le cerveau : pas fait pour penser

Ceci n’est pas sans rappeler le passage d’un livre de Daniel Willingham, professeur de psychologie cognitive à laUniversity of Virginia :

« Contrairement à la croyance populaire, le cerveau n’est pas fait pour penser. Son rôle est de vous épargner le devoir de penser, parce que le cerveau est en réalité assez mauvais à cet exercice. L’action de penser est lente et peu fiable », avance-t-il dans Pourquoi les étudiants n’aiment-ils pas l’école ? (Why Don’t Students Like School ? ).  Pour lui, « les gens sont naturellement curieux, mais nous ne sommes pas naturellement de bons penseurs ; à moins que les conditions cognitives soient favorables, nous éviterons de penser. »

Cette théorie peut donner matière à débattre (et donc à penser), a fortiori lorsque l’on se rappelle que ce qui distingue l’être humain de l’animal est précisément la conscience et donc l’exercice de penser. 

Source

Commenter cet article

Archives