Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La crise économique serait responsable de 10 000 suicides

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Septembre 2014, 09:57am

Catégories : #ECONOMIE, #EMPLOI, #TRAVAIL, #MONDE, #MORT

La crise économique serait responsable de 10 000 suicides

Difficulté à (re)trouver un emploi, baisse du niveau de vie, précarité à tous les niveaux, endettement voire surendettement… La crise économique qui touche la majorité des pays occidentaux depuis 2008 a décidément fait beaucoup de ravages.

Une nouvelle étude menée par l'université d'Oxford (Grande-Bretagne) et la London School of Hygiene & Tropical Medicine (Grande-Bretagne) vient de révéler que la crise économique pourrait, en plus, être responsable de près de 10 000 suicides supplémentaires en Europe et en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada).

Les chercheurs ont en effet observé que, jusqu'en 2007, le taux de suicides n'avait cessé de décroître en Europe. Mais en 2009, les statistiques sont (malheureusement) reparties à la hausse : plus 6,9% de suicides, une tendance qui s'est poursuivie jusqu'en 2011. Résultat, 7950 suicides supplémentaires en trois ans. Même constat au Canada et aux Etats-Unis, où la mauvaise situation économique a poussé près de 5000 personnes à s'ôter la vie.

 

Financer l'aide aux plus démunis

Selon ces travaux, publiés dans la revue scientifique britannique TheBritish Journal of Psychiatry, les raisons principales de cette augmentation morbide sont, dans l'ordre, la perte d'un emploi, la saisie judiciaire d'une maison (un facteur tout de même plus fréquent outre-Atlantique) et le surendettement. « Pour certaines personnes, ces évènements sont si insurmontables que le suicide reste la seule option possible » commentent les auteurs de l'étude.

 

Néanmoins, certains pays ont été épargnés par la tendance. C'est notamment le cas de l'Autriche, de la Suède et de la Finlande. « Ces exceptions montrent que les efforts fournis par les gouvernements peuvent permettre d'accroître le bien-être des citoyens et donc de diminuer le taux de suicides, commente le Dr Aaron Reeves, l'un des auteurs de l'étude. Ces pays ont en effet mis en place des politiques d'aide au retour au travail, mais ont aussi instauré des salaires minimum et un suivi pour les personnes ayant perdu leur emploi. »

 

Les auteurs de l'étude vont même plus loin et estiment qu'à chaque fois qu'un gouvernement investit 100 dollars (c'est-à-dire 73 euros environ) dans des programmes d'aide aux plus démunis, le taux de suicide national diminuerait de 0,4%... 

Source

Commenter cet article

Archives