Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


En tant que femme, comment obtenir toujours ce dont vous avez envie? Aussi bien à la maison qu'au travail…

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Septembre 2014, 06:11am

Catégories : #HOMME-FEMME, #DEVELOPPEMENT, #TRAVAIL, #ENTREPRISE, #FAMILLE

En tant que femme, comment obtenir toujours ce dont vous avez envie? Aussi bien à la maison qu'au travail…

Si vous êtes séduisante, faites-vous valoir grâce à votre beauté. Si pas, allez à la salle de fitness, trouvez-vous une plus jolie coiffure et ayez un sourire plus attirant. De cette façon, vous pourrez un peu plus vous mettre en valeur. Voici les conseils que Catherine Hakim, professeur de sociologie à la London School of Economics, donne dans son livre Honey Money : The Power of Erotic Capital.

 

Les personnes attirantes ont plus de succès dans le monde des affaires et c'est pourquoi elles conseillent aux femmes d'utiliser leur aura érotique vis-à-vis des hommes si elles souhaitent toujours obtenir ce qu'elles veulent aussi bien au travail qu'à la maison.

Selon l’auteure qui s'appuie sur les travaux du sociologue Pierre Bourdieu, les individus disposent de 4 différentes sortes d'actifs :

1. Le capital économique : l'argent

2. Le capital humain : l'intelligence et l'instruction

3. Le capital social : le réseau social

4. Le capital érotique : la séduction

Hakim pense que le sex-appeal génère un véritable pouvoir, un phénomène qu'elle définit comme un capital érotique. Ce phénomène explique en outre pourquoi autant de jeunes épouses aux Etats-Unis arrivent sans argent, contacts ou expérience, à acquérir rapidement une position d'égalité dans le mariage.

Pour une femme, le capital érotique est plus important qu'un diplôme universitaire. Les femmes qui disposent d'un potentiel érotique gagnent en moyenne de 10 à 15% de plus que leurs collègues moins attrayantes, qui à leur tour gagnent 10 à 15% de plus que les femmes moins attirantes. Le capital érotique permet d'obtenir souvent plus de résultats que d'autres qualités comme l'intelligence, l'origine sociale ou la confiance en soi.

A côté du terme « capital érotique », Hakim utilise un autre concept : « le déficit sexuel masculin » (« male sex deficit ») qui fait référence au fait que les hommes veulent plus de sexe que les femmes, ce qui renforce la valeur du capital érotique. Bien que le terme puisse être nouveau, l'affirmation ne l'est certainement pas et n'est plus remise en question que par les féministes radicales. Cet état de manque fait que le capital érotique féminin acquiert encore plus de valeur, car si les hommes veulent constamment du sexe et que les femmes contrôlent cette faveur sexuelle, alors ces dernières peuvent utiliser cette ressource rare pour obtenir ce qu'elles veulent. Les femmes ont donc plus contrôle et les hommes ne veulent toujours pas l'admettre.

Ce raisonnement est-il à courte vue? Probablement oui, car la loi économique de l'offre et de la demande nous dit que si les hommes ressentent un tel manque de sexe, ils vont revoir leurs critères à la baisse et se satisferont de n'importe quelle femme même âgée, et le fait que celle-ci n'ait pas investi dans son capital érotique joue ici un moindre rôle.

Cependant, Hakim marque un point : beaucoup de femmes occidentales n'essaient pas de se montrer sous leur meilleur jour, comme le font par exemple les Françaises et les Italiennes. Pourquoi? Parce que beaucoup de femmes ont été éduquées dans l'idée que la beauté est la sœur idiote de l'intelligence.

Celui qui prend les transports en commun, n'importe quel jour, tôt le  matin,  constatera malheureusement que trop peu de femmes investissent intelligemment leur capital érotique. 

Source

Commenter cet article

Archives