Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


7 choses que j'aurais aimé savoir avant de faire mon coming-out

Publié par MaRichesse.Com sur 21 Septembre 2014, 01:39am

Catégories : #RELATIONS, #RELIGION, #HEUREUX, #DÉPRESSION, #DEVELOPPEMENT

7 choses que j'aurais aimé savoir avant de faire mon coming-out

Assumer mon homosexualité m'a fait énormément de bien. Aucune autre décision aussi importante n'a eu un tel impact sur mon amour-propre et sur mon bien-être. Ceci étant dit, ça ne s'est pas fait facilement. Il faut dire que j'avais décidé de ne demander de l'aide à personne. J'espère que la petite liste qui suit sera utile à tous les hommes qui viennent de faire leur coming-out ou qui sont sur le point de le faire.

1) Avant d'être accepté pour qui l'on est, il faut s'accepter tel que l'on est

Le mot "acceptation" prend un sens complètement différent quand on fait son coming-out. Vous allez vous rendre compte qu'il y des gens, même parmi ceux qui vous sont chers, qui refuseront d'accepter votre homosexualité. Sans compter que vous ne serez pas forcément accueilli à bras ouverts par la communauté gay. Vous essaierez peut-être d'avoir l'air plus masculin ou féminin pour vous intégrer. Mais même si ça fait vraiment du bien de se sentir accepté, n'oubliez jamais que vous risquez de vous perdre à force de vouloir plaire à tout le monde. Il y en aura toujours pour vous critiquer, ce qui peut être très blessant. Mais à partir du moment où vous serez bien dans votre peau, vous vous sentirez plus fort, et personne ne pourra vous enlever ça. 

 

2) On va vous mettre la pression pour que vous vous conformiez à ce qu'on attend de vous

C'est agréable de sentir le regard des autres sur soi, surtout quand on peut enfin assumer ses préférences. Mais vous allez vite vous rendre compte que la communauté homosexuelle a parfois l'air d'être peuplée de mannequins Calvin Klein, ce qui pourrait vous causer quelques complexes. On vous demandera de vous conformer à certains types physiques, et à plein d'autres choses. Croyez-moi, les publications gay n'arrangent rien à l'affaire. Souvenez-vous simplement que vous être très bien comme vous êtes, et encouragez les homosexuels autour de vous à s'accepter tels qu'ils sont.

3) Vous voudrez protéger vos amitiés platoniques

Tous vos amis sont super sympas et vous n'avez pas envie de les perdre. Mais le jour où un garçon vous aura brisé le cœur ou qu'un autre vous insultera, vous aurez besoin d'une oreille attentive. Les amitiés platoniques entre homos sont aussi rares que les licornes, et tout aussi précieuses. Oh, et puis évitez de tout gâcher pour une histoire de cul. Ca n'en vaut jamais la peine.

4) Vous devrez choisir vos batailles

A peine avez-vous fait votre coming-out que le monde semble encore plus intolérant. Ça a toujours été le cas, mais c'est seulement maintenant que vous vous en rendez compte. Vous assumez votre homosexualité? Alors profitez-en pour vous faire entendre et tenter d'améliorer les choses. Mais souvenez-vous que vous ne gagnerez pas à tous les coups, et que la colère finit par ronger les gens de l'intérieur. Economisez vos forces et servez-vous-en quand c'est vraiment utile.

5) Ne poussez pas les autres à faire leur coming-out

Bien sûr que c'est embêtant quand le type avec qui vous avez envie de sortir n'ose pas s'avouer qu'il est gay. Mais il n'a de compte à rendre à personne, y compris à vous. Les gens font leur coming-out quand ils se sentent prêts à le faire, tout comme vous. Laissez-les prendre le temps qu'il faut.

6) Soyez présent pour toute la communauté

Il arrive que les G oublient les L, les B et les T. Mais rappelez-vous que les homos doivent beaucoup aux militant(e)s lesbiennes, bisexuel(le)s et transexuel(le)s d'hier et d'aujourd'hui. La communauté, c'est important, l'histoire du mouvement LGBT aussi, et même si vous ne comprenez pas les problèmes des autres, vous pouvez les soutenir comme ils vous ont soutenu.

7) Ne culpabilisez pas de ne pas l'avoir fait plus tôt

Quand vous croiserez un garçon de dix-huit ans qui a fait son coming-out à seize ans, vous serez forcément jaloux. Pourquoi est-ce que vous ne l'avez pas fait plus tôt? Pourquoi est-ce que vous avez perdu autant de temps? Souvenez-vous simplement que chacun fait les choses à son rythme. Le plus important, c'est que vous profitiez de l'instant présent pour vous accomplir pleinement. Qui sait? Peut-être qu'en vous voyant ainsi, un adolescent se décidera à faire son coming-out... 

Source

Commenter cet article

Archives