Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 compétences pour devenir un bon espion

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Septembre 2014, 09:24am

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #5-TRUCS-A-SAVOIR, #RELATIONS

5 compétences pour devenir un bon espion

Josef Hufelschulte, un journaliste du magazine allemand Focus, a visité le centre de formation secret du Bundesnachrichtendienst (BND), c’est-à-dire, la version allemande de la CIA.

 

Au cours de leur stage, les futurs espions sont initiés à leur nouveau métier au travers d’une multitude de nouvelles technologies. Mais un espion allemand débutant doit maîtriser 5 compétences essentielles :

  1. Recruter de nouvelles sources pour obtenir des informations de leur part. Les espions doivent avant tout apprendre à sentir ce qui motive les gens, quelles sont leurs faiblesses et comment ils peuvent les manipuler. Ainsi, dans l'article de Focus, le journaliste évoque le cas d'une espionne qui est parvenue en 1h30 à soutirer à un homme des détails concernant son statut marital, son métier, sa carrière, ses loisirs, et même les notes que sa fille avait obtenues lors de son examen final scolaire.
  2. Mentir et reconnaître quand les autres mentent. Il s’agit bien évidemment d’une compétence essentielle pour tout espion, et qui commence dès le premier jour de leur formation, puisqu’ils doivent cacher à leurs proches la nature de leur apprentissage, mais il leur est tout aussi important d’être capable de détecter quand ce sont les autres qui mentent. Parfois, les allégations de l’ancien président américain Bill Clinton dans l’affaire Lewinsky sont utilisées comme cas pratique, pour tester la capacité des recrues à identifier le mensonge.
  3. Conduire dans des conditions particulières. Les apprentis-espions reçoivent une formation spéciale pour être capables de se lancer à la poursuite de véhicules, et d’en semer d’autres. Ils doivent être capables de conduire à très haute vitesse, de détecter d’éventuels suiveurs, et de se lancer dans des poursuites violentes.
  4. Mener des opérations spéciales dans des régions en crise. Pendant 6 semaines, les recrues sont relogées dans un lieu secret où elles apprennent à manipuler des armes et des explosifs, et à adopter les bons comportements dans divers scénarios de crise (comme les prises d'otages et les évacuations).
  5. Connaître des langues, et des éléments de psychologie, de religion, d'histoire, de droit, de technologie et de politique. Le droit représente 20% de ce programme et les leçons se prolongent souvent jusque tard dans la nuit.

 Sur les 800 hommes et les femmes qui se présentent à la BND, seulement 40 se présentent à l'examen final. Soit ... 5%. 

Source

Commenter cet article

Archives