Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


4 mauvaises habitudes qui nuisent à votre concentration

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Septembre 2014, 03:38am

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #TRAVAIL, #CONCENTRATION, #RELATIONS

Bien travailler est une histoire d’habitudes. Cette maxime marche aussi dans le sens contraire. Ne pas bien travailler est une histoire de mauvaises habitudes prisent au fil du temps. Voici donc quatre de ces plus mauvaises façons d’appréhender le travail. Prenez soin de les repérer et de les éradiquer pour une journée plus productive et plus sereine !

4 mauvaises habitudes qui nuisent à votre concentration

1) Etre multi-tâche

Une fausse croyance dévastatrice pour la productivité est la conviction que la capacité à faire plusieurs choses à la fois démontre une grande aptitude au travail. Faux. Cela démontre surtout la capacité à faire beaucoup de choses et à en terminer aucune. Le cerveau est programmé pour être monotâche, et un travail ne pourra être vraiment bien fait que s’il est le seul dont on s’occupe. De plus, méfiez vous de votre envie de commencer une autre tâche alors que vous êtes en train d’en faire une autre. C’est souvent le signe d’une déconcentration plutôt que d’une grande productivité

 

2) Trop souvent regarder ses mails

Savez-vous combien de temps met le cerveau avant de retrouver un niveau de concentration optimal ? 25 minutes. Ainsi, alors que vous travaillez, chaque fois que vous décidez de regarder vos mails, même si c’est pour quelques secondes, vous allez mettre presque la moitié d’une heure pour être de nouveau totalement efficace dans votre travail. Multipliez ce temps par le nombre de fois que vous checkez vos mails dans la journée et cela vous donnera une idée du temps que vous perdez. Décidez donc du temps à prendre pour la tâche que vous êtes en train d’effectuer et faites en une “mail free zone”.

 

3) Sauter les pauses

Comme la capacité à être multi-tâche, le fait de se croire un guerrier de la concentration car l’on ne prend pas de pauses est tout aussi nocif pour la productivité. Il faut voir votre cerveau comme la “mémoire vive” de votre corps : si de temps en temps vous ne la refroidissez pas, vous risquez la surchauffe. Et la surchauffe veut dire une incapacité à se concentrer. Avouez que cela serait tout de même s’éloigner du but premier de votre marathon de la concentration que vous vous étiez fixé au début. Prenez-donc une pause environ de 10mn minimum quand vous le pouvez de manière à ce que votre “mémoire vive” puisse se refroidir et que vous puissiez reprendre le travail de plus belle.

 

4) Un bureau trop chargé

Il est une histoire beaucoup racontée : un professeur de philosophie était connu pour avoir un appartement qui aurait fait passer une décharge publique pour un salon du meuble à Ikéa. Il engage une nouvelle femme de ménage qui a le culot de ranger un papier venant de l’une des nombreuses piles de documents qui parsèment le plancher. Elle retrouve plus tard sur sa porte quand elle vient de nouveau faire le ménage : “ne mettez pas le désordre de votre ordre dans l’ordre de mon désordre”. Nous avons ici une belle histoire à la chute spirituelle mais ô combien trompeuse. La croyance que ceux dont le bureau est mal rangé savent où se trouve chaque chose est fausse. Comme expliqué plus haut, le cerveau est un organe à la puissance extra-ordinaire quand il se concentre sur une seule tâche, mais bien plus faible quand ces dernières se bousculent à la porte de la conscience. Quand on ne sait pas exactement où sont les choses, quand on sait que l’on doit ranger toute cette paperasse, quand on sait qu’il y a des documents importants à traiter dans ce fouillis, cela commence à faire beaucoup de tâches à effectuer qui occupent votre conscience… 

source

Commenter cet article

Archives