Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Une mutation génétique explique pourquoi certaines personnes dorment moins que les autres

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Août 2014, 20:39pm

Catégories : #SOMMEIL, #SANTE-BIEN-ETRE

Une mutation génétique explique pourquoi certaines personnes dorment moins que les autres

Ils sont agaçants, ces gens qui ont l'air de mener deux vies avec brio: le travail la journée, du binge watching de séries le soir, des dîners entre amis, des lectures à l'infini... Ces gens qui n'ont besoin que de cinq ou six heures de sommeil par nuit pour être en pleine forme, alors que nous, on se réveille après avoir ronflé pendant 8 heures avec des valises sous les yeux. Et bien soyons rassurés: nous ne sommes pas de gros paresseux, c'est simplement une question de génétique.

Des chercheurs de l'American Academy of Sleep Medicine (AASM), une organisation médicale professionnelle spécialisée dans la médecine du sommeil, ont trouvé pourquoi certaines personnes ont besoin de si peu de sommeil par rapport au commun des mortels. Leur étude a été publiée dans le numéro d'août de la revueSleep.

Les scientifiques ont étudié les effets du manque de sommeil, ainsi que la quantité nécessaire de sommeil, chez 100 jumeaux, dont 59 étaient identiques et 41 étaient dizygotes, c'est-à-dire se sont développés dans deux placentas séparés. Tous étaient en bonne santé, et leur sommeil a été mesuré par actimétrie pendant huit nuits.

 

Nom de code: "p.Tyr362His"

Ils ont trouvé que les personnes porteuses d'une mutation du gène BHLHE41 avaient moins besoin de sommeil que les autres: 5 heures en moyenne, quand la moyenne se situe aux alentours de 7h30. La mutation porte le nom de p.Tyr362His.

Lorsque les jumeaux étaient privés de sommeil pendant une nuit (ne dormaient pas pendant 36 heures), celui non porteur de la mutation avait besoin par la suite d'une heure et cinq minutes de plus que son frère ou sa sœur qui lui, portait la mutation, soit 9h30 au lieu d'un peu plus de 8 heures.

"Cette étude souligne le fait que notre besoin de sommeil est un besoin biologique, pas une préférence personnelle", indique Timothy Morgenthaler, président de l'American Academy of Sleep Medicine. "La plupart des adultes semblent avoir besoin d'au moins sept heures de sommeil de qualité chaque nuit pour une santé, une productivité, et une vigilance dans la journée optimales".

Par conséquent, rien ne sert d'essayer de moins dormir si on n'est pas porteur de la mutation: ce ne sera pas suffisant et les conséquences sur la santé peuvent être néfastes

Source

Commenter cet article

Archives