Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Travailler longtemps améliore l’espérance de vie

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Août 2014, 01:09am

Catégories : #LONGÉVITÉ, #TRAVAIL, #SANTE-BIEN-ETRE

Travailler longtemps améliore l’espérance de vie

L'âge de la retraite n'a aucune incidence sur l'espérance de vie ... sauf si vous êtes contraints à travailler, selon une étude scientifique australienne qui a analysé les données démographiques norvégiennes de 1990 à 2010.

Cette nouvelle enquête de l'Australian School of Business révèle que l’espérance de vie n’est pas liée à l’âge de la retraite. Elle s’oppose à certaines  études antérieures. Certaines concluaient que les personnes qui prenaient leurs retraites  jeunes mouraient plus tôt (à cause de la solitude et du manque d’activités physiques et mentales). D’autres que les vieux retraités décédaient plus jeunes car trop soumis aux stress et aux efforts.

Pour mener leur étude, les chercheurs ont analysé les données démographiques du gouvernement norvégien de 1990 à 2010. Car, dans les années 1990, un nombre important d'entreprises des secteurs publics et privés en Norvège ont réduit  progressivement l'âge de la retraite des employés de 67 à 62 ans. Pour le reste de la population active, l'âge moyen à la retraite est resté à 67. Lorsque les scientifiques ont comparé l’espérance de vie des individus à la retraite anticipée, à celle de ceux qui ont travaillé jusqu'à 67 ans, ils n'ont trouvé aucune différence perceptible.

 

Travailler plus pour éviter les maladies dégénératives
«Bien qu'il soit tentant de lier l'espérance de vie à l’âge de la retraite, la réalité est que l'état de santé est le principal facteur déterminant de l’âge de la mort », a déclaré le professeur John Piggott, professeur d'économie à l'Australian School of Business.
« En réalité », insiste-t-il «lorsqu’une personne est obligée de quitter son travail (ou qu’il est supprimé), elle est plus susceptible de sombrer dans  la dépression, de perdre ses réseaux sociaux et surtout sa source principale de stimulation intellectuelle ».

Une étude française menée par la scientifique Carole Dufoil de l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) sur les dossiers de santé de plus de 429.000 travailleurs indépendants avait déjà révélé qu'une personne qui prend sa retraite à 65 ans a 15%  de chance de plus d’être protégé des maladies dégénératives, que celles qui quittent leur boulot à 60 ans.
Les chercheurs affirment que « la stimulation intellectuelle et l'engagement ont un effet protecteur contre la démence et les maladies dégénératives ». 

Source

Commenter cet article

simulateur impot 30/08/2014 13:22

c'est un bon article .
j'aime tous ces informations .
merci pour le partage .

Archives