Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Conseils pour devenir un baby-sitter parfait !

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Août 2014, 08:00am

Catégories : #ENFANT, #RELATIONS, #FAMILLE

Conseils pour devenir un baby-sitter parfait !

Votre adolescent(e) veut faire du baby-sitting, mais ne sait pas comment s’y prendre ? Ce Guide des baby-sittersrépond à toutes ses questions : comment trouver des enfants à garder, que faire en cas d’urgence… ? Une mine d’informations, d’idées de jeux, de trucs de baby-sitters confirmés et d’explications sur la psychologie enfantine. Extrait.

 

Baby-sitting : le bon plan !

Les années lycée riment toujours avecbudget ultraserré. Quand on arrive à l’université, la situation financière ne s’est la plupart du temps guère améliorée… De 15 ans jusqu’à la fin des études, l’argent de poche représente environ les trois quarts des revenus, loin devant les petits boulots et les bourses. Alors comment faire pour gagner un peu de ces précieux euros qui vous garantiront un minimum d’indépendance et de liberté ?

Le baby-sitting est le plan idéal, particulièrement pour les filles (mais les garçons gagnent du terrain !). Il occupe d’ailleurs la première place au box-office desactivités rémunérées. Une seule condition pour le pratiquer sans peine : aimer les enfants. Ensuite, il faut savoir s’en occuper et se montrer à la hauteur de ses responsabilités. Ce guide est là pour vous aider : il va vous donner des idées, vous informer et vous rassurer !

 

Tout ce qu’il faut pour devenir un(e) baby-sitter performant(e) !

Les parents qui vous emploient vous confient leurs enfants et exigent de votre partsérieux et maturité. Mais pas d’inquiétude, vous saurez bientôt comment changer une couche, donner un bain, animer une longue soirée sans forcément recourir à la télé et même réagir face à un bébé fiévreux et hurlant… Vous avez entre les mains tout ce qu’il faut pour devenir un(e) baby-sitter performant(e) !

Régulier ou occasionnel, le baby-sitting permet de se faire un peu (voire beaucoup) d’argent tout en poursuivant ses études. C’est son principal atout. Vous allez adapter et rentabiliser votre temps libre, dans la journée ou en soirée, en gardant des enfants. Mais où sont-elles ces petites terreurs qui vont vous permettre de prendre votre envol ? Inutile de faire les sorties d’école, pancarte sous le bras et sourire engageant pour persuader parents et enfants de vous embaucher : les gamins, il y en a partout ! Il suffit de savoir où s’adresser.

Vous pouvez vous tourner vers une agence spécialisée à qui vous proposerez vos services, déposer une annonce chez les commerçants, près des écoles, vous renseigner auprès des mairies, faire fonctionner le bouche à oreille (amis de vos parents, famille, profs…). 

 

Les agences de baby-sitting

Pour trouver une bonne agence de baby-sitting et se renseigner sur sa réputation, n’hésitez pas à parler autour de vous de votre recherche et à consulter les forums de baby-sitters. Les agences peuvent vous mettre en relation avec des parents et/ou vous faire travailler directement pour ellessi vous êtes majeur(e).

Certaines vous acceptent si vous avez au moins 16 ans (une autorisation parentaleest cependant obligatoire pour les moins de 18 ans). Une agence sérieuse vous réclamera une pièce d’identité et un CV. Elle vous présentera son règlement et vous fera passer un entretien d’embauche, au cours duquel elle vous demandera d’exposer vos motivations, votre expérience et vos attentes. Elle devra aussi vous indiquer le salaire proposé. Assurez-vous qu’elle pourra vous conseiller et vous aider en cas de doutes ou de difficultés avec les parents.

Bon à savoir : une société de services qui développe la garde d’enfants doit être agréée auprès de la direction départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Si elle propose la garde d’enfants de moins de 3 ans, elle doit même posséder l’agrément “qualité”.

 

La petite annonce

Vous pouvez aussi mettre une petite annonce dans votre quartier (boulangerie, pharmacie, école, bar-tabac…), contacter les associations d’étudiants ou la faire passer dans un journal gratuit, sur un site Internet… Pour bien réussir votre annonce : insistez sur vos points forts ! Commencez par vous présenter, non pas en indiquant votre âge ou votre sexe (Dominique, fille, 16 ans) mais en précisant votre niveau d’étude : lycéen(ne), étudiant(e)… Si vos études touchent de près ou de loin le domaine de l’enfance, ne vous privez pas de le mentionner (étudiante en psychologie, sciences de l’éducation, droit de l’enfance…).

Si vous avez d’autres diplômes tels que le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) ou le brevet de secourisme, notez-le également : il est très rassurant pour un parent de savoir que vous êtes habitué aux enfants ou capable de pratiquer les bons gestes en cas de d’urgence. Évidemment, si vous avez déjà fait du baby-sitting ou gardé votre petite sœur, cousin ou autre bambin, inscrivez (au choix) que vous êtes “habitué(e)” aux enfants ou “expérimenté(e)”. N’oubliez pas, non plus, de pointer vos qualités (sérieux, ponctualité, sens des responsabilités…).

Et précisez vos disponibilités (sorties d’écolesgarde le week-end, le soir, le matin). Pour finir, écrivez lisiblement votre numéro de téléphone (vous pouvez l’inscrire à la verticale en prédé­coupant de petites bandelettes faciles à détacher). Par contre, évitez de donner votre tarif (mieux vaut le négocier par téléphone ou lors de l’entretien). Et faites attention aux fautes d’orthographe, cela ne fait pas sérieux… surtout si l’on vous demande de l’aide aux devoirs !

 

Le bouche à oreille

Pour trouver des enfants sans avoir à se “vendre” auprès de ses employeurs, pensez au bouche à oreille. Réfléchissez bien, il y a sûrement dans votre immeuble, chez des amis de vos parents, l’un de vos profs, tout un tas de personnes qui cherchent à faire garder leurs enfants ! L’avantage de ce système, c’est que vos employeurs seront rassurés de vous connaître déjà un peu, que ce soit parce que vous êtes voisins, leur élève ou encore l’enfant d’un de leurs amis. Alors n’hésitez pas, faites connaître votre désir de faire du baby-sitting ! 

Source

Commenter cet article

Archives