Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Commencer les cours avant 8h30 est mauvais pour la santé des collégiens et des lycéens

Publié par MaRichesse.Com sur 27 Août 2014, 00:20am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #SOMMEIL, #LYCÉEN, #COLLÉGIEN

Des études montrent que le cycle de sommeil des adolescents se décale dès le début de la puberté, perturbant ainsi leur phase d’endormissement qui se trouve décalée de deux heures.

Commencer les cours avant 8h30 est mauvais pour la santé des collégiens et des lycéens

La grasse matinée va-t-elle devenir la norme pour les collégiens et lycéens français? Sans aller jusque là, les cours trop matinaux seraient, selonune recommandation de Académie américaine de pédiatrie (AAP), dangereux pour la santé des adolescents. Des études montrent que le cycle de sommeil des adolescents se décale dès le début de la puberté, perturbant ainsi leur phase d’endormissement qui se trouve décalée de deux heures. Un phénomène biologique qui n’est pas pris en compte par les horaires de début des cours, souvent tôt le matin, ce qui serait dangereux pour la santé.

L’AAP recommande que le début des cours au collège et au lycée soit fixé à 8h30 au plus tôt, pour permettre aux adolescents de récupérer leur retard de sommeil. La recommandation de l’Académie est alarmante sur la santé des jeunes élèves américains. Outre ces dommages sur leur santé, l’académie de pédiatrie met en avant une augmentation des risques d’accidents de voiture, un danger qui ne concerne pas les jeunes Français puisqu’ils ne peuvent pas conduire dès leur 16 ans comme aux Etats-Unis.

 

Cours trop tôt, écrans trop tard

«La recherche montre clairement que les adolescents qui dorment suffisamment réduisent les risques d’être en surpoids, de souffrir de dépression et d’être impliqués dans un accident de voiture» explique le pédiatre Judith Owens, signataire principale d’une étude sur le sujet du sommeil adolescent (en anglais). «Ils ont également de meilleures notes, de meilleurs résultats aux tests et une meilleure qualité de vie générale» ajoute-t-elle.

En France, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) avait fait ce constat en 2013. Reste que l’autre cause est l’heure du coucher...Dans une note intitulée «Les adolescents se couchent trop tard...», l’Institut note que près de 30 % des 15-19 ans sont en deficit de sommeil et à 15 ans, 25 % des adolescents dorment moins de sept heures par nuit. Or, ils devraient en moyenne dormir neuf heures trente pour être en forme. La faute est certes imputable aux horaires matinaux de début des cours mais pas seulement. Les ordinateurs, smartphones et tablettes, sources de lumières stimulantes, sont pointés du doigtpar l’Inpes, qui s’inquiète de la surexposition des jeunes aux écrans. 

Source

Commenter cet article

Archives