Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


3 conseils pour prévenir les infections urinaires

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Août 2014, 12:51pm

Catégories : #REINS, #BOISSON, #SANTE-BIEN-ETRE

3 conseils pour prévenir les infections urinaires

1. Buvez, éliminez
On ne cesse de la clamer, il faut boire au moins 1,5 litre d’eau par jour, particulièrement l’été. Pourquoi particulièrement ? Parce que qui dit chaleur (au-delà de 30 °C) dit augmentation de la sudation et donc plus de perte d’eau. Et le rapport avec la cystite là ? Plus on boit, plus on urine, logique. Ce qui évite que les germes stagnent dans la vessie. Ne vous retenez surtout pas non plus d’aller aux toilettes régulièrement. La concentration d’urine favorise la multiplication des bactéries. Forcez-vous à y aller après l’amour aussi et essuyez-vous toujours de l’avant à l’arrière. Gare aux apéros encore. Méfiez-vous des petits légers : le vin blanc et les champagnes non bio contiennent de nombreux sulfites très irritants pour la vessie.

 

2. Aérez, protégez
Le slim c’est joli, OK, mais pas de trop près… Evitez de porter des vêtements trop serrés à l’entrejambe et préférez les sous-vêtements non synthétiques qui favorisent la macération. Evitez les maillots en lycra et ne restez pas trop longtemps avec votre maillot mouillé. L’humidité étant particulièrement appréciée des bactéries. Après le bain, sautez plutôt dans un slip en coton. Côté hygiène optez pour le ni trop peu, ni pas assez. Lavez-vous avec "modération" pour ne pas entamer la flore vaginale des muqueuses qui protège des germes. Les produits d’hygiène féminine intime ne doivent pas s’utiliser au quotidien, point trop de zèle, donc.

 

3. Décompressez
Stress, anxiété, changements de rythme… jouent sur le transit et la constipation. Or, la stagnation des selles dans le côlon facilite considérablement la prolifération des microbes près de l’urètre, d’où s’écoule l’urine. Favorisez une alimentation riche en fibres et en protobiotiques : yaourts au bifidus, levure de bière en complément alimentaire etc. Pensez aussi aux cranberrys, cette petite baie très répandue en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada), elle a des vertus préventives et est recommandée aux femmes faisant plus de quatre infections par an. Parlez-en à votre médecin, s’il n’est toujours pas au courant… 

Source

Commenter cet article

Archives