Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un juge australien « conseille l'inceste et la pédophilie car il existe l'avortement »

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Juillet 2014, 12:58pm

Catégories : #IMPORTANT, #AUSTRALIE, #FAITSDIVERS

Garry Neilson

Garry Neilson

Un juge australien a déclaré que l'inceste et la pédophilie ne seront bientôt plus tabous, et pourront être acceptés un jour en société. 

Le juge Garry Neilson a déclenché la fureur des associations de la protection de l'enfance, et des droits des homosexuels. Ce dernier a en effet établi une comparaison aberrante entre la récente acceptation et reconnaissance de relations homosexuelles dans les sociétés, et les pratiques pédophiles et incestueuses qui devraient normalement devenir acceptables selon cette même logique. Il affirme sans vergogne que, de la même manière que les relations homosexuelles sont devenues acceptables et normales aux yeux des sociétés, la pédophilie et l'inceste le deviendront également un jour. 

Le juge a été enregistré en pleine déclaration proprement outrageante où il déclare que les relations entre adultes et enfants, et entre frères et soeurs ne seront un jour plus considérées comme « anormales » ou « tabous ». 

De la même manière que les relations homosexuelles furent un jour anormales, « un jury pourrait ne rien voir de fâcheux dans le cas d'un frère ayant des relations sexuelles avec sa soeur (sexuellement majeure), considérant qu'après d'autres relations avec d'autres hommes, cette dernière serait « disponible » (donc sans partenaire sexuel pour le moment) », comme le cite Australia's Fairfax Media

 

Une réponse à tout 

Pour le juge, la seule raison pour laquelle l'inceste est aujourd'hui encore un tabou est le seul fait d'un risque de déformations ou de dégénérescence génitales en cas de procréation (consanguinité). Je lui présenterais bien un sociologue nommé Claude Lévi-Strauss

Mais pour le juge, plus de problèmes aujourd'hui, puisque de nos jours, « la contraception et l'avortement sont devenus beaucoup plus faciles ». 

Une pensée murement réfléchie donc. 

 

Les origines du scandale 

Le juge Neilson fit cette déclaration en avril, dans le cadre d'une affaire accusant un homme de 58 ans d'avoir violé à plusieurs reprises sa petite soeur en 1981 à Sydney. Dans ce dossier judiciaire, l'accusé a plaidé coupable concernant des agressions sexuelles commises sur sa jeune soeur alors âgée de 10 ou 11 ans, entre 1973 et 1974. Ce dernier a cependant clamé son innocence concernant les viols dont on l'accuse en 1981, alors que la jeune femme était âgée de 18 ans, et lui de 26 ans. 

Dans une autre affaire, le juge Neilson, dans sa grande sagesse, a allégé la peine d'un violeur de 55 ans parce que ce dernier n'avait pas éjaculé dans sa jeune nièce (victime), et parce qu'il ne l'avait pas « maltraitée ». La victime avait alors 15 et 16 ans lorsqu'elle se fit violée en 2007 et 2008. 

Le Daily Telegraph rapporte ainsi que le jugement mentionne que « Son Honneur (le juge) a pris un point de vue plus favorable parce qu'il n'y avait pas eu d'éjaculation ». 

 

Une déclaration outrageante 

Les critiques ne se sont pas fait attendre. La fondatrice de l'association de charité envers les enfants sexuellement agressés (Australian child sexual assault charity Braveheats), Hetty Jonhston, s'est empressée d'écrire au Procureur général de New South Wales, Brad Hazzard, afin de demander la suspension du Juge Neilson. 

Dans une déclaration au Daily Telegraph, elle s'indigne : « C'est la déclaration la plus odieuse que j'ai entendu. Quelle sorte de décision a-t-il rendu jusqu'à présent ? Je pense que la communauté doit être rassurée sur le fait que ce point de vue n'est pas partagé par le judiciaire. » 

De nombreuses voix se sont élevées contre ces déclarations, souvent scandalisée par les propos tenus par le Juge Neilson. Ainsi, la docteur Cathy Kezelman, présidente de l'organisme Adults Surviving Child Abuse, a déclaré à la Fairfax Radio Network que les commentaires de Neilson étaient archaïques et « proprement incroyables ». Elle explique que les enfants victimes d'incestes ou d'abus venant de leur propre entourage familial sont souvent profondément bouleversés par ces évènements qui les suivent toute leur vie durant. 

« Enfin, nous en parlons. Mais les attitudes doivent changer. Il y a encore de nombreux mythes qui subsistent, toujours des croyances enracinées et très néfastes, et c'est pourquoi il faut en parler, prendre ces mythes à bras-le-corps et éduqué les gens pour qu'il passent outre ce genre de déclaration outrageante ». 

Lu sur Rt.com 

Source

Commenter cet article

Archives