Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les règles de sécurité à suivre pour dormir avec bébé

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Juillet 2014, 02:40am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #ENFANT

Les règles de sécurité à suivre pour dormir avec bébé

Partager son lit avec son bébé est fortement déconseillé depuis longtemps, explique Michel Dechamps, conseiller pédiatre de l'ONE pour la province de Namur et médecin coordinateur du CRNSN (Centre de référence pour la province de Namur pour le diagnostic et le traitement préventif de la mort subite du nourrisson). Une étude américaine parue lundi dans la revue Pediatrics affirme que le sommeil partagé ou "co-dodo" est le premier facteur de mort subite du nourrisson (MSN). 

 

Selon les chercheurs américains, 69% des bébés victimes de MSN étudiés dormaient avec un adulte dans le même lit lorsqu'ils sont décédées. Le pédiatre Michel Dechamps confirme qu'il est dangereux de partager son lit avec son bébé. "Ce qui est accepté, en revanche, c'est de partager la chambre avec l'enfant. Cela se fait parfois avec des annexes au lit des parents mais le plus souvent, le berceau est simplement placé dans la pièce." Le pédiatre explique que le partage du lit est cependant tolérable à condition de ne pas présenter d'excès de poids, de ne pas être fatigué, de ne pas consommer de médicaments, de ne pas fumer ou boire,... Nombre de conditions qui ne sont pas souvent remplies.

Myriam Katz, rédactrice en chef du magazine Le Ligueur, nuance les résultats obtenus par les chercheurs américains. "Leurs statistiques de mortalité doivent être liées à un co-dodo différent de chez nous." Elle définit plutôt cette pratique comme le "placement du lit du nourrisson contre le lit des parents pour éviter que la maman ne doive se lever à chaque fois que l'enfant se réveille."

Le Ligueur conseille dès lors cette pratique pour aider à passer les premières nuits du nouveau-né, souvent difficiles. "Cela peut aussi éviter des cas de maltraitance car les parents sont plus reposés." Ce co-dodo doit néanmoins respecter quelques règles de sécurité, comme de refuser les animaux de compagnie dans le lit. 

Source

Commenter cet article

Archives