Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 10 records de la demi-finale Allemagne-Brésil 2014

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Juillet 2014, 01:45am

Catégories : #SPORTS, #ALLEMAGNE, #BRESIL

Les 10 records de la demi-finale Allemagne-Brésil 2014

En explosant le pays organisateur (7-1), la Mannschaft a remporté une victoire qui restera dans l'histoire de la Coupe du monde à plusieurs titres.

 

Il y avait le Maracanazo, il y aura désormais le désastre de Belo Horizonte. En explosant en vol face à l'Allemagne (1-7) en demi-finale de «sa» Coupe du monde, le Brésil a effacé les espoirs d'un sixième titre et les progrès enregistrés en quart de finale contre la Colombie. Et a livré, de même que son adversaire du soir, une prestation qui restera dans les annales de la Coupe du monde, comme l'attestent ces quelques chiffres ou records.

undefined
 

La plus grosse défaite brésilienne. Ce 1-7 égale tout simplement le plus gros écart jamais enregistré par le Brésil en match officiel. Il datait d'un match de Copa America disputé contre l'Uruguay, alors nation dominante du football sud-américain, en 1920 (0-6).

 

Le plus grand nombre de buts encaissés par le Brésil en Coupe du monde. C'est la première fois que le Brésil encaisse sept buts dans la plus grande des compétitions. Jusqu'ici, la pire performance défensive de la Seleçao remontait à 1938 à Strasbourg, quand elle avait... battu la Pologne en quarts de finale, sur le score hors d'âge de 6-5 après prolongation. En termes d'écart, sa plus large défaite en Coupe du monde, elle, datait jusqu'ici du 0-3 encaissé en finale face à la France en 1998.

 

Le plus grand nombre de buts marqués dans l'histoire du Mondial. En inscrivant sept buts, l'Allemagne a elle dépassé son adversaire du soir à la première place du classement du nombre de buts marqués en Coupe du monde,avec 223 buts marqués contre 221. Rappelons que la France a intégré cette annéele club très fermé des sélections à plus de cent buts en phase finale.

 

Le «craquage» défensif le plus rapide. En encaissant cinq buts en 29 minutes, le Brésil est devenu une des trois seules équipes à encaisser cinq buts en première mi-temps d'un match de Coupe du monde. Jusqu'ici, les deux seules équipes qui l'avaient fait étaient la Suisse contre l'Autriche en 1954 (mais elle menait 3-0, et le score était de 4-5 à la mi-temps!) et Haïti contre la Pologne en 1974 (battue 0-7 au final). Mais ces deux équipes avaient toutes les deux concédé leur cinquième but à la 34e minute seulement.

 

Le Brésil a aussi concédé quatre buts en six minutes et 41 secondes, du jamais vu depuis que la Suisse en avait essuyé quatre entre la 24e et la 31e contre l'Autriche en 1954.

 

Le plus gros écart dans le dernier carré. À ce stade de la compétition, jamais un match ne s'était décidé par un aussi gros écart. En demi-finale, la dernière défaite par plus de deux buts d'écart était celle de la France face au Brésil en 1958 (2-5); et la plus grosse celle de l'Autriche face à... l'Allemagne en 1954 (1-6).

 

Klose le prolifique... En inscrivant le but du 2-0, l'attaquant de la Lazio a pris seul la tête du classement des meilleurs buteurs en phase finale de Coupe du monde, avec 16 buts, un de plus que Ronaldo. Cela en fait-il pour autant le meilleur buteur de l'histoire de la compétition? Les spécialistes en débattent...

 

... et Müller le précoce. Mais derrière Klose, cela pousse fort: son coéquipier Thomas Müller en est à dix buts à seulement 24 ans (il en aura 25 en septembre). Soit l'âge auquel Klose disputait sa première Coupe du monde, inscrivant cinq buts; ou celui auquel son homonyme Gerd Müller atteignait lui aussi la barre des dix buts.

 

Klose, quadruple médaillé. Avec au pire un titre de vice-champion du monde en poche, Miroslav Klose va devenir le premier joueur à monter quatre fois sur le podium, après une deuxième place en 2002 et deux troisième places en 2006 et 2010. Pour l'instant, il partage l'honneur d'avoir été trois fois médaillé avec sept autres joueurs allemands ou brésiliens qui, contrairement à lui, ont été champions du monde.

Source

Commenter cet article

Archives