Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L'épidémie de sida peut être contrôlée d'ici 2030, selon l'Onu

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Juillet 2014, 15:07pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #MALADIE

L'épidémie de sida peut être contrôlée d'ici 2030, selon l'Onu

Le nombre de contaminations et de morts du sida diminue, ont annoncé mercredi les Nations unies qui estiment ainsi possible le contrôle de l'épidémie à l'horizon 2030, voire sa fin dans "toutes les régions et tous les pays".

"Plus que jamais auparavant, il existe l'espoir de mettre fin au sida", peut-on lire dans le rapport publié mercredi par l'Onusida, le programme des Nations unies destiné sur le VIH/sida.

Poursuivre les programmes de prévention et de traitement ne suffira pas à mettre fin à l'épidémie, précise toutefois l'organisme, alors qu'une grande conférence sur le sida doit s'ouvrir à Melbourne le 20 juillet.

Le nombre de personnes infectées par le virus dans le monde s'est stabilisé autour de 35 millions alors que quelque 39 millions de malades, sur les 78 millions de personnes touchées, sont morts depuis le début des années 1980.

"On peut mettre fin à l'épidémie de sida dans toutes les régions, tous les pays, tous les lieux, dans toutes les populations et toutes les communautés", assure Michel Sidibé, directeur de l'Onusida.

Mettre fin à l'épidémie de sida d'ici 2030 signifie contrôler et contenir la propagation du virus et son effet sur les sociétés et la vie des gens avec une baisse significative des morts, malades et orphelins du sida, explique l'organisme. 

 

ACCÉLÉRER LA CADENCE

Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) se transmet par le sang, l'allaitement ainsi que lors de rapports sexuels non protégés mais un traitement antirétroviral (ART) peut aider les patients à lutter contre le virus.

A la fin de l'année 2013, 12,9 millions de séropositifs avaient accès à un traitement antirétroviral, soit près de trois millions de plus que l'année précédente, tandis qu'en 2010, ils n'étaient que cinq millions.

Depuis 2001, le nombre de personnes nouvellement infectées a chuté de 38% et le nombre de morts a diminué de 35% après un pic en 2005, écrit également l'Onusida, précisant que l'on compte "plus d'avancées en cinq ans que lors des 23 années précédentes".

Quelque 19,1 milliards de dollars (14,1 milliards d'euros) ont été consacrés à la lutte contre le sida en 2013, selon l'Onusida qui estime que les besoins d'ici 2015 se situeront entre 22 et 25 millions de dollars.

"S'ouvre à nous une fragile fenêtre de cinq ans durant lesquelles nous devrons construire à partir des avancées qui ont été réalisées", explique Michel Sidibé, qui appelle la communauté internationale à saisir l'opportunité.

"Si nous accélérons la cadence, nous pourrions être en mesure de mettre fin à l'épidémie à l'horizon 2030. Dans le cas contraire, nous risquons de perdre une décennie, voire plus."

Contrôler l'épidémie d'ici 2030 permettrait d'éviter quelque 18 millions de nouvelles infections et 11,2 millions de morts entre 2013 et 2030, ajoute le directeur de l'organisme onusien.

(Avec Stephanie Nebehay; Agathe Machecourt pour le service français)

Commenter cet article

Archives