Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Couple: 10 conseils pour retrouver le désir

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Juillet 2014, 14:35pm

Catégories : #HOMME-FEMME, #COUPLE

Stress, alcool, fatigue, parentalité, surpoids, etc. De nombreux facteurs peuvent diminuer la libido. 10 conseils pour retrouver le désir. 

Couple: 10 conseils pour retrouver le désir
Stress
Toutes les sources de stress peuvent avoir un effet négatif sur la libido. Problèmes financiers, travail stressant, soucis de santé ou familiaux, etc. 
 
 Ce qu'il faut faire : trouver une technique pour évacuer ce stress. Certaines personnes se défoulent par la pratique d'un sport. Pour d'autres, ce sont les techniques de relaxation qui leur permettent de retrouver leur sérénité... Et leur libido. Enfin, il ne faut pas hésiter à demander conseil à son médecin. 
 
L'alcool, le faux-ami 
L'alcool est parfois considéré comme un désinhibant sexuel. Pourtant c'est faux ! Cette réputation est en fait fondée sur une fausse impression. C'est vrai que sous l'effet de l'alcool, certaines personnes peuvent gagner en assurance et être plus entreprenantes. Pourtant, au niveau sexuel, l'alcool consommé en trop grande quantité aura un effet plutôt négatif et notamment chez les hommes qui auront plus de mal à obtenir une érection de qualité.
 
 Ce qu'il faut faire : ne pas boire trop d'alcool. D'abord parce que ce n'est pas bon pour la santé, mais aussi parce qu'il peut être à l'origine de pannes sexuelles. L'alcool, consommé avec modération, peut avoir un effet désinhibant. Mais limitez votre consommation d'alcool afin de ne pas dépasser un verre par jour pour les femmes et deux pour les hommes. 
 
La fatigue diminue le désir 
La fatigue est l'un des plus fréquents responsables de la baisse de libido. Insomnie, apnée du sommeil, etc. : les causes de la fatigue sont nombreuses. Lorsque le corps est épuisé, la libido ne suit pas et dormir devient quasiment l'unique objectif.
 
 Ce qu'il faut faire : dormir suffisamment. Plus facile à dire qu'à faire diront les fatigués. Mais il n'y a pas de secret : seul le sommeil élimine la fatigue. En cas d'apnée du sommeil par contre, parlez-en à votre médecin car des traitements spécifiques existent. De même, si vous souffrez d'autres troubles du sommeil : ronflements, insomnies, réveils nocturnes, etc. 
 
Etre parent c'est moins de temps pour le couple 
Avoir un enfant est un rêve pour de nombreux couples. Pourtant, ce n'est pas sans conséquence sur la vie sexuelle. Evidemment, la parentalité n'est pas directement en cause, mais elle peut rendre les moments d'intimité plus rares. La fatigue, la disponibilité permanente... Autant de causes qui peuvent mettre la libido en berne quelque temps.
 
 Ce qu'il faut faire : s'accorder du temps rien qu'à deux. Pas facile les premiers mois avec bébé : il se réveille la nuit et vous êtes fatigués. La solution est d'être un peu égoïste. Prenez une baby-sitter par exemple et partez pour une soirée romantique rien que vous deux. De temps en temps, laissez les grands-parents s'occuper des enfants pour leur plus grand plaisir et pour un week-end en amoureux. 
 
Certains médicaments ont des effets indésirables sur le désir 
On l'ignore parfois, mais de nombreuses classes de médicaments peuvent diminuer la libido. Par exemple, les antidépresseurs, les médicaments contre l'hypertension, les antihistaminiques, les contraceptifs hormonaux mais aussi les médicaments de chimiothérapie, etc.
 
 Ce qu'il faut faire : surtout ne pas arrêter votre traitement ! Si vous avez l'impression que vos médicaments ont un effet négatif sur votre vie sexuelle, parlez-en à votre médecin. Il pourra alors adapter la posologie si besoin ou même changer de médicament. N'ayez aucune réticence à en parler : votre médecin vous aidera sans vous juger. 
 
 
Le surpoids, l'obésité, le manque de confiance en soi... 
Le surpoids et l'obésité entraînent parfois une baisse de la libido. Ce n'est pas toujours facile de se sentir sexy lorsque l'on n'est pas à l'aise avec son corps. Difficile dans ce cas d'avoir envie de séduire.
 
Ce qu'il faut faire : avoir confiance en soi. L'important est de réapprendre à avoir confiance en soi. La place de l'autre est aussi très importante : il doit rassurer et prouver que ses sentiments et ses envies sont sincères. Se sentir sexy dans les yeux de son compagnon aide à prendre confiance et améliore la libido. 
 
L'impuissance peut faire baisser la libido 
La dysfonction érectile, aussi appelée impuissance, est un trouble sexuel qui peut faire chuter la vie sexuelle d'un couple. Elle peut entraîner une perte de confiance en soi, autre facteur de diminution de la libido. Diverses causes peuvent l'expliquer et des solutions existent.
 
 Ce qu'il faut faire : en parler avec son médecin. Aujourd'hui, des traitements existent pour soigner les problèmes érectiles, qu'ils soient ponctuels ou réguliers. Il est aussi important que le couple en parle pour se rassurer et éviter les malentendus liés à ce problème temporaire. La confiance dans le couple étant un élément indispensable à une bonne vie sexuelle. 
 
La dépression diminue l'envie  
Même si ce n'est pas toujours le cas, la dépression entraîne souvent une diminution des envies sexuelles. En plus, les médicaments antidépresseurs, prescrits contre la dépression, ont pour effet secondaire possible une diminution de la libido. La personne en dépression peut aussi être fatiguée, ce qui n'aide pas. 
 
 Ce qu'il faut faire : en parler avec son médecin. La dépression est une maladie qui aujourd'hui se soigne relativement bien. Seul le médecin pourra vous conseiller un suivi psychologique ou un traitement. Mais pas question d'arrêter les antidépresseurs du jour au lendemain, sans son avis. Par contre, il est important d'aborder le sujet avec lui pour qu'il puisse soit modifier la posologie de votre traitement, soit le remplacer. 
 
La baisse de testostérone influence la libido 
La libido masculine est proportionnelle au taux de testostérone. Mais ce taux peut diminuer de façon naturelle, par exemple avec l'âge, ou pour d'autres raisons médicales (comme un déséquilibre hormonal) et à tout âge. L'homme n'a alors plus de désir. La femme aussi fabrique de la testostérone, mais en moins grande quantité. Si l'équilibre hormonal de la femme est déstabilisé, la libido peut aussi en pâtir.
 
 Ce qu'il faut faire : en cas de baisse de désir, il ne faut pas hésiter à en parler avec son médecin. Après quelques analyses, qui permettront de confirmer la diminution en testostérone, des traitements efficaces pourront être prescrits. 
 
 
La ménopause et la chute des hormones féminines 
La moitié des femmes ménopausées disent souffrir d'une diminution de leur libido. Ce sont les hormones qui sont en cause. Lors de la ménopause, les hormones féminines ne sont plus produites dans les mêmes quantités et entraînent de nombreux changements à fois physiques (prise de poids, sécheresse vaginale, douleurs pendant les rapports sexuels, etc.) et psychologiques (modification de l'image de soi, parfois dépression). 
 
 Ce qu'il faut faire : ne pas se résigner. En effet, la baisse de libido à la ménopause n'est pas une fatalité ! Des traitements hormonaux substitutifs (THS) existent pour atténuer les effets de la ménopause. Aussi, de nombreux traitements à base de phytoœstrogènes permettent aux femmes de ne pas subir ces désagréments. Enfin, le partenaire doit aussi rassurer la femme ménopausée sur son amour car elle peut perdre confiance en elle pendant cette période inévitable de sa vie de femme. 

Commenter cet article

Archives