Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


7 principes pour critiquer sans offenser

Publié par MaRichesse.Com sur 27 Juillet 2014, 13:50pm

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS

7 principes pour critiquer sans offenser

Ce n’est pas toujours facile de critiquer quelqu’un. 95% des gens en arrivent à blesser les autres dans leurs critiques, leurs reprochent. Vous-même avez surement déjà subi des critiques blessantes de la part de votre patron, de vos proches ou même d’un inconnu. Ce n’est pas toujours facile à encaisser et encore plus dur à faire lorsqu’on souhaite critiquer quelqu’un. Pourtant il y a quelques règles de base très simples à appliquer qui rendent la critique positive.

 

La critique efficace doit être orientée vers l’accomplissement d’un but valable pour vous et pour celui que vous critiquez. Ne critiquez pas uniquement en vue de satisfaire votre ego. Tenez-vous à ‘écart de l’ego de l’autre si vous devez le corriger.

Voici les 7 exigences d’une critique efficace: 

 

1) La critique doit être faire dans l’intimité absolue

Si vous souhaitez critiquer quelqu’un, ne le faites pas en présence d’autres personnes. Prenez-le à part. Ça vous évitera d’indisposer l’égo de l’autre contre vous. Ne lui faites pas faire perdre la face devant ses collègues ou ses amis.

 

2) Faites précéder la critique d’un compliment ou d’un mot gentil afin de créer une atmosphère amicale

Plutôt que de balancer directement la critique à la figure de l’autre, commencez par souligner les points positifs, par exemple:

Votre rapport était bon. Vous avez traité tous les points, cependant il y a une chose…

Tu as fait de l’excellent travail, nous apprécions tes efforts. Il y a un point sur lequel tu devrais t’améliorer…

Tu as collaboré tellement bien, dans le passé, y a t’il une raison pour que…

Tu as été un merveilleux voisin… Sais-tu …

Essayez également d’éviter le mot « mais », comme dans les argumentations, faites régulièrement l’exercice qui n’est pas évident pour vous entrainer.

 

3) Faites une critique impersonnelle. Critiquez l’acte, non la personne

Il est important que la critique ne soit pas personnelle, critiquez l’acte, l’erreur qui a été commise, non la personne directement. La critique doit être spécifique et non générale.

Faites bien la distinction, dites:

«Ce mot est mal écrit» plutôt que «vous êtes nul en orthographe»

«Verifiez ces additions, dans cette colonne de chiffres» plutôt que «Quelle erreur stupide !».

«Tu dois étudier mieux et obtenir ce diplôme» plutôt que «Pourquoi faut-il que tu sois aussi sot ?»

 

4) Fournissez la réponse

Lorsque vous dites a quelqu’un qu’il a mal fait, dites-lui comment bien faire. Miser sur les moyens de corriger l’erreur et non l’erreur elle-même.

Si un employé dit : « Mon patron trouve toujours une erreur, critique toujours mon travail, tout ce que je sais c’est que je m’y prends mal… »

C’est que son patron ne lui donne pas les pistes pour s’améliorer, pour corriger ses erreurs et progresser. Toutes critiques doivent être suivies de corrections et suggestions.

 

5) Demandez la collaboration, ne l’exigez pas

Vous aurez une meilleure collaboration en formulant vos demandes avec des questions: «Pourriez-vous s’il vous plait faire ces corrections là ?» plutôt que «Refaite cela pour l’amour du ciel !»

Toujours tourner les exigences en question : plutôt que «faites les photocopies» dites: «Pourriez-vous me photocopier ces documents, s’il vous plait ?»

 

6) La critique qui devient une offense

Évitez d’harceler l’autre. Ne soulignez pas une erreur plusieurs fois, une fois suffit. À la troisième reprise, on devient harcelant. Ce n’est as une bataille d’égo l’objectif est de faire accomplir une tâche.

Évitez également de faire ressortir les erreurs passées, comme on voit souvent chez les couples.

 

7) Terminez sur une note amicale

Donnez une tape dans le dos, faites en sorte que le dernier souvenir soit positif.

«Je sais que je peux compter sur vous»  plutôt que «Vous êtes averti, que ça ne se reproduise plus !»

«Je sais que vous y parviendrez, tenez bon !» plutôt que «Vous feriez bien mieux de vous améliorer rapidement sinon…»

Ces 7 principes sur la critique sont très importants pour rendre la critique positive et constructive plutôt que de la transformer en conflit. En adoptant ces principes, vous et l’interlocuteur serez gagnants. 

Source

Commenter cet article

Archives