Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 conseils pour réussir son projet de crowdfunding

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Juillet 2014, 00:33am

Catégories : #ARGENT, #ENTREPRISE, #DEVELOPPEMENT, #5-TRUCS-A-SAVOIR

5 conseils pour réussir son projet de crowdfunding

En travaillant avec les porteurs de projet au quotidien, on apprend beaucoup de choses. Sans vouloir en rajouter, je dirais même qu’on apprend à chaque projet : chaque réussite au-delà des espérances, chaque limite dépassée à la minute près et malheureusement, chaque projet échoué, nous en apprend toujours plus sur ce qui compte pour la réussite d’une campagne de crowdfunding. 

Du coup, voici cinq règles d’or qui vous assurerons, peut-être pas la réussite à coup sûr (qui peut assurer ça ?), mais en tout cas de faire tourner votre campagne de la meilleure façon possible.

 

  • 1/ Votre projet, c’est votre vitrine

Créez votre page projet avec soin ! Il s’agit de la vitrine de votre idée. La confiance de vos visiteurs ne s’acquière pas par magie : racontez votre idée comme une histoire, essayez d’intéresser vos lecteurs, de leur expliquer en quoi votre projet est génial, drôle, original… Evitez le pathos, vous êtes là pour faire briller votre idée, pas pour faire peine. Et très important : soignez l’orthographe !

Pour illustrer votre projet, utilisez une grande et belle image de présentation, choisie avec soin, qui a un rapport direct avec votre projet. C’est celle qui apparaîtra dans tous les menus du site, faites-y attention. Evitez les images floues, mornes ou « désincarnées ».

Dans votre description, faîtes aussi de votre mieux pour éviter les pavés de texte, les répétitions, les imprécisions. Aérez votre présentation, ajoutez des images (tout le monde aime les images !).

Le top du top : prenez le temps de faire une vidéo. C’est le meilleur moyen d’expliquer votre projet et de convaincre en même temps. Pas besoin de faire quelque chose d’extrêmement compliqué. Trouvez une petite idée, filmez vous, soyez direct, souriant. Comme pour vos  images, évitez la webcam au rendu crade, ou la vidéo qui confuse plutôt qu’elle n’explique.

Un projet bien présenté et soigné est infiniment plus facile à promouvoir, soyez exigeant envers vous-même. En bref : aidez vos soutiens à vous aider !

 

  • 2/ Votre campagne a besoin de votre attention, de soin et de contenu

Une fois votre projet mis en ligne… ne l’abandonnez pas ! Ce serait comme de planter une graine puis de ne jamais l’arroser. Peu de chances qu’elle fleurisse par elle-même.

Les projets sur Ulule réussissent toujours grâce aux porteurs de projets eux-mêmes, par la portée qu'ils donnent à leur idées et par les contreparties créatives qu'ils offrent en récompense. Votre financement viendra d’abord de votre réseau d'amis, votre famille et votre communauté, ainsi qu’on l’explique dans les 3 cercles du financement communautaire.

Sans votre motivation, vos mailings, vos messages sur les réseaux sociaux… Sans poster de news sur votre projet (elles sont envoyées à tous vos soutiens, souvenez-vous en !), en bref, sans vous occupez de votre projet, comment espérer toucher et convaincre vos proches et lancer la dynamique qui amènera au succès de votre projet. C’est l’une des premières choses que regardent les visiteurs de passage : si vous êtes présent, si vous vous occupez de votre projet, quelles sont les nouvelles. 

Il ne s’agit pas non plus d’y passer la journée. Une petite demi-heure par jour à répondre aux commentaires, à en parler sur Facebook et Twitter, quelques news de temps en temps et un envoi d’emails à vos proches chaque semaine, c’est la meilleure façon de voir fleurir votre idée !

 

  • 3/ Communiquer trop : ce n’est pas de trop

Parler de son projet, on pense que c’est compliqué. On peut s’imaginer que nos amis vont assimiler ça à de la pub, à du spam ou à une quête dans leur porte-monnaie. Sauf que non. Vos contacts et vos amis réagiront très différemment que si vous leur fassiez passer une publicité : il s’agit de votre projet, porté à la sueur de votre front. Ils en sont bien conscients, et ils sont bien conscients que c’est un projet personnel, auquel vous les invitez. Et plus ils vous verront le promouvoir, plus vous aurez de chance de les y faire participer et de les voir partager votre projet autour d’eux… (s’ils vous aiment bien).

En donnant des nouvelles régulièrement, et en les informant sur l’évolution de votre projet… ayez confiance, vous finirez par convaincre même les plus sceptiques. 

 

  • 4/ Ce n’est jamais fini… jusqu’à ce que ce soit fini

Une campagne de crowdfunding, c’est surtout un décompte : une somme à atteindre avant la date limite. 

Pour autant, les visiteurs et les soutiens n’agissent pas forcément en tenant compte de cet élément. Ce n’est pas forcément parce que vous avez plus de temps qu’il sera plus facile de collecter des fonds. 

De nombreuses personnes, y compris dans l’entourage proche, attendront la fin de la campagne pour soutenir votre projet. Ils attendront que vous ayez atteint 50%, ou bien ne saisiront l’occasion de vous soutenir que parce qu’il ne vous reste que 2 jours au compteur… On voit continuellement des projets démarrer avec trombe, puis entrer dans une phase de « léthargie », et reprendre du poil de la bête en fin de parcours, jusqu’à atteindre le but fixé. 

Il est donc primordial de ne pas se décourager avant la vraie fin du projet. De continuer à communiquer sur votre projet même si le pourcentage de l’objectif est « en retard » par rapport au temps restant. Un passage sur un magazine, un site d’info (l’équipe d’Ulule envoie régulièrement des rapports d’activités sur les projets en ligne à divers titres de presse) et votre compteur peut tout à fait décoller.

Ne baissez donc pas les bras, c’est la meilleure façon d’être sûr de rater sa collecte.

 

  • 5/ Vous avez l’argent. Dîtes ce que vous allez en faire !

Votre projet est terminé et vous avez atteint votre objectif ? Félicitations ! Vous avez parcouru la plus grande partie du chemin… grâce à vos soutiens. Alors ne les abandonnez pas !

Vous recevrez leurs adresses mail dès la fin de la collecte, alors n’hésitez pas à en faire une liste et à les recontacter pour les remercier et surtout… les tenir au courant : de vos avancées, de l’élaboration du projet, de leurs contreparties. Maintenant que vous vous êtes créé une communauté de soutiens actifs, qui apprécient et encouragent votre idée, ce serait dommage de les planter là. 

Prenez le temps de les tenir au courant de la suite de l’aventure, la plupart sera plus qu’heureuse de vous suivre et de vous donner un coup de main par la suite. Vos soutiens sont autant de potentiels ambassadeurs de projet, il ne tient qu’à vous de continuer sur une si bonne lancée ! 

Source

Commenter cet article

Archives