Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 choses à faire lorsque vous découvrez que vous êtes victime d’infidélité

Publié par MaRichesse.Com sur 27 Juillet 2014, 07:47am

Catégories : #HOMME-FEMME, #COUPLE

5 choses à faire lorsque vous découvrez que vous êtes victime d’infidélité

Peu de situations sont plus douloureuses et source de stress que de découvrir que vous êtes trompé(e). Certains couples y survivent, d’autres non, mais l’impact ne peut qu’être important sur vous et votre vie de couple.

Que faire lorsque vous découvrez que votre partenaire a (ou a eu) une aventure extraconjugale ? Comment réagir ?

 

Surmonter l’infidélité

Confiance et respect mutuel sont les briques élémentaires qui permettent de bâtir une relation sur le long terme. Si l’on voulait filer la métaphore, on pourrait dire qu’une infidélité représente un grand coup de masse dans le mur.

Lorsque vous découvrez qu’il ou elle vous trompe, il est normal de vous sentir trahi(e), révolté(e), désemparé(e). La personne en qui vous aviez le plus confiance est infidèle et a abusé de cette confiance, vous êtes naturellement emporté(e) dans un torrent d’émotions violentes.

Attention à ne pas prendre de décision définitive sous le coup de l’émotion, car celle-ci est mauvaise conseillère. Bâtir un couple est un investissement sur le long terme, et dans l’état ou vous êtes, vous pourriez dire ou faire des choses que vous regretteriez.

Évidemment, il est normal d’être furax(e). Remettez simplement les décisions importantes à plus tard, le temps de mettre de l’ordre dans vos pensées, et d’y voir plus clair dans vos émotions. Après tout, il n’y a pas d’urgence.

Si vous le pouvez, éloignez-vous quelques jours de la personne fautive (ou renvoyez-là chez sa mère). Ne pas la voir tous les jours vous aidera à prendre un peu de recul.

Il va falloir ensuite se poser quelques questions, pour ensuite parvenir à des décisions.

 

Quelles sont les clauses du contrat ?

Dans chaque couple il y a un contrat, tacite ou explicite, qui régit les aventures extraconjugales.

Certains couples s’autorisent ouvertement à aller voir ailleurs quand l’envie leur en prend, et ne s’en portent pas plus mal.1

D’autres s’accordent l’un l’autre une petite aventure occasionnelle.

D’autres encore sont trés clair : la fidélité est une condition sine qua nonà la pérénnité du couple.

Dans les relations amoureuses comme dans les relations commerciales, il est toujours mieux lorsque le contrat est explicite dés le départ. Il me paraît important, au début d’une relation, de discuter de vos points de vue respectifs sur l’infidélité, qu’accepterez-vous ou non, et que ferez-vous en cas de rupture du contrat ?

Note bonus : si vous n’avez pas la même vision des choses dés le départ,vous pouvez vous attendre à de sérieuses déconvenues…

Toutefois, à défaut d’avoir été exprimée, la règle est que la fidélité est de mise, et les aventures extraconjugales prohibées.

 

Quelle est la gravité de l’acte ? 

Il faut également se poser la question de la gravitée de l’acte. Évidemment, dans la perspective d’un couple, tromper quelqu’un est toujours grave. Néanmoins, comme pour n’importe quel délit, il peut-y avoir des circonstances atténuantes à prendre en compte.

Ainsi, une seule coucherie « accidentelle »2 en état d’ivresse après 15 ans de vie de couple satisfaisante n’aura pas la même portée qu’une aventure extraconjugale préméditée et régulière.

Ce sont des éléments à prendre en compte pour juger de la bonne foi de votre partenaire, et de sa motivation réelle à s’amender pour éventuellement tenter de rebâtir quelque chose.

Attention, j’ai parlé de « circonstances atténuantes »3, et pas d’excuses. Quelle que soit la situation, une infidélité est une faute grave, et il est important que le ou la fautif(ve) s’en rende compte.

 

Attention aux mauvais conseils

Il est naturel et bénéfique de s’épancher auprès de ses proches pour chercher conseils et réconfort. Attention aux conseils que vous pourriez recevoir. Comme le dit justement le proverbe, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Et méfiez-vous, car un(e) ami(e) trompé(e) par un(e) infidèl(e) est une aubaine pour les amateurs de potins et ragoteurs invétérés4.

Vos ami(e)s ne sont peut-être pas pas les personnes les plus aptes à jauger la situation. Leur jugement peut être biaisé par leur solidarité envers vous, et par leur méconnaissance de la situation. Et puis, ce ne sont pas eux qui auront à subir les effets des décisions qu’ils vous préconisent.

Quoi qu’on vous recommande, prenez votre propre décision : c’est votre vie, après tout.

 

Décider

Schématiquement, la décision qui vous incombe est assez simple. Vous pouvez décider de mettre fin à la relation. Ou vous pouvez décider de la poursuivre.

 

Rompre 

Sans respect ni confiance, il ne peut y avoir de relation satisfaisante. Tromper son partenaire est une faute grave, qui peut justifier une rupture.

La réciprocité est également une des clés du succès d’un couple : vous êtes en droit d’attendre fidélité et respect de la part de votre partenaire, dans la mesure ou ce sont des qualités dont vous-même faites preuve5.

Et puis, en matière de respect, on n’est jamais mieux servi que par soi même. J’entends par là que si vous ne vous respectez pas vous-même, vous ne serez pas en mesure d’attendre du respect d’autrui. Avoir du respect pour soi, c’est aussi ne pas accepter que l’on abuse de votre confiance.

En définitive, si vous pensez sincèrement que vous ne serez plus en mesure de construire une relation satisfaisante avec votre partenaire, basée sur la confiance, le respect et la réciprocité, peut-être une rupture est-elle la solution la plus avisée ?

Vous pourrez ensuite accorder à cette raclure tout le mépris qu’elle mérite6.

 

Reconstruire

Une relation de couple se bâtit sur le long terme. C’est un investissement de tous les jours, une aventure faite de hauts et de bas. Dans certains cas, une infidélité n’est qu’un accident de parcours, grave certes, mais surmontable.

Évidemment, il ne s’agit pas de minimiser la chose. Tromper son partenaire est une faute gravissime. Quelle que soit votre décision, l’infidèl(e) va devoir sérieusement ramer pour s’amender, non mais oh !

Il est important que l’autre comprenne qu’il ou elle vous a blessé, et que son comportement va avoir un impact important sur votre vie à deux. C’est à vous d’exprimer clairement vos sentiments, et d’exiger un positionnement ferme sur un certain nombres d’engagements de la part de votre partenaire.

Attention, si vous décidez de reconstruire une relation, il faut que ce soit une décision à deux. Quels que soient les décisions, les conditions, les arrangements, ils doivent naître d’une discussion commune, franche et honnête, et être compris et acceptés pleinements par les deux parties, dans l’intérêt commun.

La tentation est grande de profiter de la culpabilité de votre partenaire pour lui imposer certaines décisions auxquelles il ou elle ne souscrit pas pleinement. C’est pourtant le meilleur moyen de ne corriger que les symptomes sans s’attaquer aux vrais problèmes.

Vous ne pourrez reconstruire avec succès sans tirer un enseignement de ce qui vient de se passer. Une infidélité est en général un symptôme qui indique des problèmes plus profonds dans une relation. Quels sont-ils ? Auraient-ils pu être évités ? Qu’auriez-vous pu faire différement ? Comment allez-vous faire en sorte que cela ne se reproduise plus ?

Dans tous les cas, rebâtir une relation est un processus douloureux, et qui prend du temps. Il vous faudra faire le deuil de cet événement, et à un moment ou à un autre, faire confiance à nouveau. Qui sait, ce nouveau départ est peut-être une chance ? L’occasion de vous retrouver en tant que couple ?

Cela dit, méditez bien cet adage : « Pardonne, mais n’oublie pas ».

 

Tourner la page

Quelle que soit votre décision, il vous faudra bien un jour tourner la page de cet événement. La vie est trop courte pour alourdir vos pensées d’une rancoeur excessive.

Dans tous les cas, respectez-vous, ne tolérez pas qu’on vous manque de respect, et continuez d’avancer avec droiture, l’important étant de faire les choses justes pour ne pas avoir de regret sur votre lit de mort.

Au plaisir ! 

Source

Commenter cet article

dowta 27/07/2014 20:32

ceci est un bon conseil pour nous tous!
merci!

Archives