Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


3 conseils pour avoir moins mal au dos

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Juillet 2014, 00:05am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #MALADIE

3 conseils pour avoir moins mal au dos

1. Prévenir
Au boulot, au lit, au supermarché, à la maison, 33 vertèbres empilées, 244 muscles ça s’entretient, ça se maintient. Geneviève de Fontenay a raison, que diable : Mesdames, évitez les talons, ils déséquilibrent le corps. Surveillez aussi votre poids (et là, c'est valable aussi pour vous Messieurs). Oui la bière ça pèse et pas que sur les lombaires. Tout est dans la nuance : on ne se penche pas pour ramasser, on plie les genoux. On ne se la joue ni cambré ni tendron mais incurvé. Pareil pour la literie, ni trop molle, ni trop dure. Et au bureau c’est dos droit sur la chaise, sans croiser les jambes, avant-bras posés sur le bureau, cuisses à l’horizontale, yeux en face de l’écran et petit doigt sur la couture du pantalon, comme vous l’a presque intimé la médecine du travail.

2. Etirer/Muscler
Rien de tel pour apaiser les lombaires. Et nul besoin de s’appeler Nadia Comanecipour pratiquer le relevé de bassin au sol, allongé sur le dos, les bras tendus le long du corps, pieds plats au sol et jambes jointes fléchies. Expirez en décollant les fesses sans creuser le bas du dos. Inspirez en redescendant. Gare au piège : ne pas poser fesses à terre. Répétez l’opération par séries. Six fois vingt, c’est bien. Variantes : Dos creux et dos rond, à quatre pattes. Creusez le dos sans forcer la position et maintenir une dizaine de secondes puis dos rond en rentrant bien le ventre. Cinq à dix fois, ça ira comme ça. Dernier classique : l’étirement. A quatre pattes, encore. Facile, suffit d’inspirer profondément puis de souffler en avançant les bras doucement aussi loin que possible. Revenir à la position initiale en inspirant encore lentement.

3 Traiter
Rien ne fonctionne ? Même la baronne de Rothschild n’y pourra rien. Reste plus qu’à consulter. Antalgiques, anti-inflammatoires, myorelaxants, infiltrations… Seule une consultation médicale vous délivrera du mal. Mais sachez qu'un dos musclé, entretenu par exemple régulièrement par des longueurs de piscine, sera mieux paré contre ce satané mal du siècle. 

Source

Commenter cet article

Archives