Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


11 conseils pour gérer une attaque de chien

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Juillet 2014, 16:21pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #DEVELOPPEMENT, #ANIMAUX

Ceci vous est peut-être déjà arrivé : vous êtes en train de marcher ou de faire du vélo dans le quartier lorsqu'un chien inconnu se présente sur votre chemin. Le chien commence à aboyer et à grogner, peut être même qu'il vous charge. Et on appelle ça le meilleur ami de l'homme. Même les petits chiens peuvent être menaçants s'ils sont excités et tous les chiens peuvent infliger des morsures douloureuses. Rien qu'en France, près de 500 000 personnes sont attaquées chaque année et une centaine de personnes par jour vont aux urgences suite à une attaque de chien. La plupart sont des enfants et la plupart ont été mordus au visage. Si un chien vous attaque, vous ou votre enfant, votre réaction peut faire la différence entre quitter les lieux sans une égratignure et vous faire mordre, voire même faire la différence entre la vie et la mort.

11 conseils pour gérer une attaque de chien

1. Prenez des précautions contre les attaques de chien. Les raisons pour la majorité des attaques de chiens : un manque de contrôle du chien, un chien mal dressé (donc des maîtres incompétents) ou encore la provocation du chien. Malheureusement, il y aura toujours de mauvais propriétaires de chien, il convient donc d'être préparé. Le bon sens devrait vous indiquer de ne jamais agacer un animal. S'il vous plaît, enseignez cela à vos enfants.

  • Évitez de sourire au chien. Peut être que vous essayez de montrer un visage amical, mais un chien agressif voit surtout que vous montrez vos dents et donc que vous vous préparez à vous battre.
  • Les chiens qui sont attachés ou enchaînés à des objets fixes sur de longues durées sont plus susceptibles d'être agressifs, ne soyez donc jamais à leur portée.

 

2. Cherchez les signaux d'alarme. La plupart des chiens ne sont pas agressifs, mais plutôt curieux ou soucieux de défendre ce qu'ils perçoivent comme leur territoire. Il est important de savoir si un chien veut juste jouer ou s'il est réellement agressif. Alors que certaines races ont été désignées comme étant particulièrement vicieuses, tout chien de taille moyenne ou grande peut représenter un danger (retrievers, caniches, terriers[2]) donc n'ignorez pas une race parce que vous pensez qu'elle est inoffensive ou gentille.

  • Si le chien qui vous approche a le corps incurvé, il est improbable qu'il attaque. Un chien dont le corps est droit et dur (avec la tête, les épaules et les hanches alignées) signifie au contraire qu'il y a de quoi s'inquiéter.
  • Une démarche bondissante est un signe que le chien veut jouer et ne fait que vous sonder. Une course régulière signifie qu'il y a de quoi s'inquiéter.

 

3. Ayez une parade. Vous aurez besoin d'une parade dans le cas où le chien fait un mouvement agressif, et n'hésitez jamais ! Le chien percevra cela comme un signe de faiblesse. Si le chien est dans la zone de glissade (quand le chien devient lentement de plus en plus difficile à faire reculer), il montrera probablement ses dents. Utilisez votre chaussure, une branche ou quelque chose de cette taille-là pour bloquer les dents du chien avant qu'elles ne vous atteignent. 

 

4. Restez calme. Il y a du vrai dans l'adage selon lequel les chiens ainsi que d'autres animaux peuvent sentir la peur. Si vous paniquez, vous confirmerez le chien dans son attaque, ou vous semblerez le menacer. Aucune de ces situations n'est souhaitable.

  • Contrôlez la situation. Dit d'un ton autoritaire, un "Couché" ou un "A la maison" peut temporairement mettre fin à une charge, ce qui vous donnera du temps pour vous sortir de là.
  • Ne courez jamais. Vous enfuir en courant peut réveiller l'instinct de chasse du chien et il se peut qu'il se mette à vous poursuivre avec vigueur, même si au départ il ne voulait que jouer ! De plus, vous n'avez aucune chance de semer un chien si vous êtes à pied. Même à vélo, vous aurez généralement du mal à semer un chien.
  • Adoptez une position qui ne soit pas menaçante. Les chiens penseront que vous allez les attaquer si vous les affrontez face à face et si vous les regardez dans les yeux. Se mettre sur le côté du chien et garder le chien dans votre vue périphérique au lieu de les affronter en face et de les regarder dans les yeux, enverra le signal que vous n'êtes pas une menace. Si vous le pouvez, pliez les bras fort pour vous protéger les mains. Si vous ne pouvez pas faire cela sans faire de mouvement brusque, gardez vos bras le long de votre corps, en serrant les poings pour vous protéger les doigts. Dans le comportement de meute, se détourner ne signifie pas que vous vous soumettez, mais plutôt que vous ne vous positionnez pas pour attaquer le chien.
  • Restez dans votre position. Les chiens ne peuvent se concentrer très longtemps à la fois. Souvent, après avoir aboyé un peu, le chien se désintéressera et s'en ira. Ne paraissez pas menaçant pour le chien, et n'ouvrez pas vos mains et vos bras à une morsure, en les étirant. Pliez vos doigts dans vos poings pour éviter qu'ils soient mordus. Un chien peut s'approcher d'assez près, il peut même vous renifler, sans mordre au final.
  • Si vous ne bougez pas et que vous protégez votre visage, votre torse et votre cou, le chien ne pourra que vous infliger de petites blessures superficielles à des parties de votre corps où la peau est plus épaisse[3]. Si le chien mord, il ne faut surtout pas se débattre ou tirer vers vous, car cela peut créer des blessures ouvertes et déchirées.
  • À moins d'avoir été entraîné pour attaquer des endroits spécifiques, un chien considérera souvent que les objets attachés au corps humain en font partie (en pensant que c'est de la peau déchiquetée) tant qu'ils bougent encore ou appliquent encore une force. Enlever sa chemise ou sa veste pour permettre au chien de se jeter sur une manche pendant qu'il mord l'autre peut vous faire gagner du temps, nécessaire pour vous orienter vers la fuite. Ouvrir un parapluie entre vous et le chien qui attaque le déconcertera aussi et il attaquera l'objet parce qu'il le verra comme une annexe à votre corps. Les parapluies sont aussi très bien parce que le chien attaquera au milieu et non sur les bords, ce qui lui donnera beaucoup de mal pour s'accrocher.
  • Si un chien vous mord, il est possible qu'il mordille et remue la blessure tellement qu'il fait tellement de dégâts que vous battre peut devenir votre meilleure option. Si vous ne pouvez pas facilement vous dégager de ses mâchoires, appliquez tout le poids de votre corps sur l'animal, en poussant avec vos genoux ou vos coudes. Les chiens ne savent pas lutter et vous n'aurez pas beaucoup de mal à leur casser des os. Mettez-vous sur l'animal et concentrez votre force sur des endroits comme la gorge ou les côtes, tout en gardant votre visage hors de portée des griffes et des mâchoires du chien.
  • Si vous cherchez une solution un peu plus humaine et que vous pouvez la gérer, enjamber le chien en pesant sur lui et pousser de l'avant au niveau de l'arrière de la gorge immobilisera le chien le temps que les secours arrivent, et il sera incapable de se retourner pour vous mordre.
  • Si vous faites face à plusieurs chiens, il vaut mieux viser les yeux, les nez et les membres, car cela s'avérera plus efficace que plaquer/écraser un chien à la fois. En meute, ils attaqueront comme une meute et s'ils se sentent qu'ils ont trop de mal, partiront aussi comme un groupe. CEPENDANT, si les chiens mordent en votre direction, NE FRAPPEZ PAS un chien avec vos mains ou vos pieds à moins d'avoir été entraîné pour faire cela rapidement. Le chien s'accrocherait probablement à vos membres. Lancer des pierres et d'autres projectiles peut décourager une meute de chiens avant que l'attaque commence.
  • Si un chien s'est accroché au cou d'un autre animal ou sur un membre humain, prenez ses pattes de derrière et levez-les dans l'air. Cela l'empêchera de tirer, de déchirer et de faire plus de dégâts.
  • Mettez un tissu sur la tête du chien. Cela peut leur faire lâcher.
  • Aspergez le chien avec un jet d'eau ou d'air puissant.

 

5. Si le chien est en train de mordre quelqu'un d'autre, ne tirez pas sur la victime pour la même raison. Trouvez une grande branche et frappez le chien à l'arrière du cou. Vous pouvez aussi essayer de forcer un long objet ou votre bras à l'horizontale dans la gueule du chien. Poussez avec force dans la direction de la gorge du chien pour minimiser les dégâts sur votre bras[4] Si vous avez le temps, enrobez votre bras dans une chemise ou une veste avant.

  • Ne frappez pas un grand chien sur la tête. Les grands chiens, notamment les races de type mastiff, ont des crânes très épais, et cela ne fera que les énerver encore plus.[5]. Les seuls endroits où vous pouvez frapper efficacement un grand chien sont l'arrière du cou, près de la base du crâne et le nez, qui est très sensible. Cela ne sera pas forcément efficace contre de grands chiens, mais marchera généralement contre les chiens de taille moyenne ou petite.

 

6. Reculez lentement et quittez la zone dès que le chien ne s'intéresse plus à vous. Rester calme et ne pas courir peut être un véritable test pour vos nerfs dans cette situation, mais c'est la meilleure chose à faire tant que le chien ne vous mord pas. 

 

7. Faites cela seulement si vous avez de l'expérience pour "plaquer sûrement" les chiens (comme on le ferait pour un examen vétérinaire) : Si le chien vous charge et que vous n'avez rien pour vous défendre, essayez de l'esquiver et de le prendre par le cou avec votre bras, en maintenant sa tête loin de vous. Détournez votre visage de la tête du chien, en mettant l'arrière de votre tête contre votre main, qui se trouve en haut du cou du chien (si votre bras est autour du cou du chien). Dans cette position, le chien ne peut vous mordre. Soyez bien sûr(e) que vous avez assez de force et assez de courage pour faire ça. 

 

8. Soignez toute blessure. Si vous vous faites mordre, surtout occupez-vous de toute blessure rapidement, car même de petites morsures peuvent s'infecter. Cherchez de l'aide médicale rapidement si vous avez des blessures graves ou si vous n'avez pas été vacciné contre le tétanos au cours des 5 dernières années. Voir aussi les mises gardes plus bas au sujet de la rage.

  • Appuyez doucement pour arrêter tout saignement mineur. Utilisez du tissu propre ou du bandage stérilisé. Si le saignement est sérieux et ne cesse pas après plusieurs minutes sous pression, cherchez de l'aide médicale.
  • Nettoyez bien la blessure. Utilisez de l'eau chaude et du savon pour nettoyer la blessure avec douceur.
  • Couvrez la blessure. Utilisez un pansement stérilisé (pour les très petites coupures) ou des bandages stérilisés.
  • Remplacez les bandages et appliquez de la pommade antibiotique au moins 1 ou 2 fois par jour.

 

9. Vérifiez avec soin qu'il n'y a pas de signes d'infection (rougeurs, chaleur, sensibilité croissante, pus suintant.) Consultez si un de ces symptômes apparaît. 

 

10. Contactez le propriétaire du chien et les autorités de contrôle canin. Pour éviter que ce genre d'incidents ne se reproduisent dans le futur et aussi pour déterminer si le chien a de la rage, vous devriez rapidement informer la police locale ou les services de contrôle des animaux. Beaucoup d'États ont des lois qui tiennent les propriétaires des chiens responsables pour les actions des chiens. 

 

11. Autres conseils 

  • Enseignez aux enfants de ne pas s'enfuir devant un chien, mais plutôt de faire l'arbre ou la bûche, dans l'éventualité qu'ils tombent sur un chien agressif.
  • Si vous êtes avec un enfant en bas âge, et surtout si vous avez croisé un grand chien, il vous semblera raisonnable de prendre l'enfant dans vos bras. Si vous ramassez l'enfant, faites-le lentement et ne regardez pas le chien dans les yeux, notamment quand vous vous penchez. Dites à l'enfant de rester calme et silencieux et de vous regarder. Puis gérez la situation en suivant les instructions données plus haut.
  • Essayez un vaporisateur de poivre ! Essayez de viser la tête, dans le cas ou vous vous ratez, ce sera peut-être quand même assez si vous avez vaporisé près de la tête ou sur le corps, à cause de la forte sensibilité du nez du chien. Dans ce cas, répétez encore et encore le geste jusqu'à le chien arrête. Les chiens sentent votre peur, mais aussi votre détermination à vous défendre, sauf si le chien est vraiment agressif (la rage, un passé de violence ou de frustration, etc.)
  • Si vous êtes à vélo, descendez du vélo et gardez-le entre vous et le chien. Cela créera une barrière de protection. Si un chien vous attaque (plus qu'aboyer), utilisez le vélo pour frapper le chien. Essayez de frapper le chien avec la roue, en tenant le vélo par le guidon et le siège. Ne le lâchez surtout pas, car vous aurez perdu un moyen de défense précieux.
  • Ces instructions sont pour les situations avec un chien et peuvent marcher avec deux chiens. Si vous êtes attaqué par une meute de chiens, cependant, la mentalité de meute requiert une autre réponse qui n'est pas traitée dans le cadre de cet article.
  • Les maîtres des chiens agressifs peuvent être pires que leurs chiens. Si vous avez à blesser ou à tuer un chien qui charge, quittez les lieux et appelez la police dès que possible.
  • Tous les chiens sont différents, et les chiens réagiront parfois de façon imprévisible. Ces conseils vous aideront à fuir le danger dans la plupart des situations, mais il vous faudra peut-être vous adapter en fonction de l'attaque.
  • Faites attention quand vous utilisez un vaporisateur de poivre ou de macis. Les probabilités de toucher le chien au visage avant qu'il puisse attaquer sont petites et si vous avez le vent en face, le surplus de vaporisation vous touchera. Même si vous atteignez le chien à la tête, il est probable que vous allez juste l'énerver, surtout si c'est un chien féroce.
  • Si le chien paraît malade ou s'il tombe malade dans les 10 jours après l'incident, le chien devrait être dépisté de la rage immédiatement. Si le chien est positif, vous devrez recevoir une série d'injections antirabique. Si vous n'arrivez pas à trouver le chien après l'incident, vous devrez consulter pour savoir si vous devez recevoir les injections. La séquence d'injection antirabique, si prouvée nécessaire, devrait commencer aussi tôt que possible après la morsure.

Commenter cet article

Archives