Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 choses que vous ne savez pas encore sur Samsung

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Juillet 2014, 00:02am

Catégories : #INSOLITE, #ENTREPRISE

10 choses que vous ne savez pas encore sur Samsung

1. En 1938, Samsung n'était qu'un simple supermarché

La création de Samsung date de 1938, mais à l’époque, ce n’était qu’un supermarché qui vendait des produits du quotidien... et qui produisait ses propres nouilles. Le magasin était situé dans la ville de Daegu, et regroupait 40 employés. L’entreprise a vite connu le succès, s’est régulièrement agrandie, et a débarqué dans l’électronique en 1969.

 

2. Aujourd'hui, Samsung, c'est aussi du BTP, des assurances, des écoles...

Aujourd’hui, Samsung est un « chaebol », un conglomérat qui représente environ 20 % du PIB de la Corée du Sud. Samsung est en quelque sorte un second gouvernement, dont dépend presque toute la vie de ses employés : construction de barres d’immeubles, d’hôtels de luxe, d’écoles, gestion d’assurances (Samsung Life) et de mutuelles santé, paiement des instituteurs et professeurs, etc.


 

3. Pas moins de 3 PDG dirigent l'entreprise

A la tête de Samsung, il n’y a pas une seule, mais trois personnes, toutes désignées à la même fonction de CEO (PDG). Par ordre d’importance : Jong-Kyun Shin prédomine car il est en charge de la division « IT & Mobile Communication », vient ensuite Boo-Keun Yoon sur la division « Consumer Electronics », puis Oh-Hyun Kwon, qui combine les fonctions de vice-président du conseil d’administration et de CEO.

 

4. Il existe une ville 100 % Samsung

Elle s’appelle « Samsung Digital City », elle est au centre de la ville de Suwon, qui vit principalement grâce à l’activité du géant. Elle regroupe 33 600 employés du géant coréen, travaillant presque tous dans les bâtiments de recherche et développement dédiés aux smartphones, réseaux, TV et à l’audio. On y trouve un hôpital, un musée d’art, et même l’une des équipes de football les plus performantes du pays : le Suwon Samsung Bluewings FC !

 

5. Interdiction totale de fumer

Chez Samsung, on ne rigole pas avec la nicotine. Depuis 2010, sur décision de la direction, toutes les zones Samsung sont interdites à la cigarette, même dehors. Toute la Digital City de Suwon est officiellement déclarée « non-fumeur » depuis 2011. Samsung souhaiterait même à faire des tests d’urine sur les nouveaux employés et fermer les postes de direction aux fumeurs.

 

6. Samsung c'est aussi un superbe musée...

Au cœur des bâtiments de Samsung Digital City, le géant coréen a récemment ouvert un véritable musée, le Samsung Innovation Museum, que nous avons pu visiter... mais pas photographier. Et c'est dommage, car il regroupe de très intéressantes pièces, la plupart authentiques, comme les premiers condensateurs et piles électriques (bouteille de Leyde, pile de Volta, etc.) et même le premier lave-linge de l'histoire ! Dommage que beaucoup de ces objets soient présentés derrières une vitre LCD tactile très moderne, mais pas assez transparente pour bien les examiner. Le musée est gratuit et ouvert au public le samedi.

 

7. ... et un parc d'attractions

Les coréens prennent très peu de vacances, mais Samsung leur a concocté un véritable parc d’attractions pour les divertir : Everland. Il ressemble comme deux gouttes d'eau à Disney Land, avec des attractions à sensations, un zoo, des boutiques incroyables et même une salle de concert dans laquelle on peut voir la superstar Psy en hologramme (photos interdites). Un peu kitsch, mais très réussi !

 

8. Samsung s'est lancé très tardivement dans la TV...

Le premier poste de télévision de Samsung date de 1970. Il faisait 30 cm de diagonale, avec un affichage monochrome (en noir et blanc) alors qu’en 1972, la moitié des téléviseurs présents dans les foyers offraient déjà la couleur. Le premier poste couleur de Samsung date seulement de 1980. Ils se sont bien rattrapés depuis !


 

9. ...mais très tôt sur le marché des montres téléphones !

Evidemment, cet appareil lancé en 1999 n’était pas une «smartwatch », mais plutôt un téléphone mobile en forme de – grosse – montre. Enorme, même, mais dotée d’un design plutôt réussi pour l’époque. Son petit nom : SPH-WP10. L'engin n'a été produit qu'à seulement 300 exemplaires, et il était vendu 700 dollars.
 

10. Samsung a créé le téléphone affreux de Matrix 2 : Reloaded

Fabriqué en édition limitée (seulement 5000 exemplaires), le SPH-N270 a été conçu en l’honneur de la sortie du second épisode de la trilogie Matrix. Un téléphone mobile assez classique, mis à part son design très particulier, voire totalement raté… à l’image du film pour lequel il a été pensé ! 

Commenter cet article

Archives