Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 bonnes raisons de s'expatrier quand on est jeune

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Juillet 2014, 15:00pm

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS, #IMPORTANT, #VOYAGE

Vous voulez vivre de nouvelles aventures et sortir des sentiers battus ? Vous n’avez cependant pas tenté de franchir le pas ? Nous allons alors vous livrer 10 bonnes réponses à la question « pourquoi s’expatrier ? » Car oui, cela ne peut être que bénéfique et se doit d’être vécu !

10 bonnes raisons de s'expatrier quand on est jeune

Pourquoi s’expatrier quand on est jeune ?

 

1. Parce qu’il y a beaucoup de très bonnes opportunités pour les jeunes, dont vous n’avez pas forcément conscience ! Vous pouvez partir faire vos études à l’étranger avec le programme Erasmus, Cumulus ou avec des programmes type rotary international. Vous pouvez aussi partir travailler à l’étranger, par exemple en tant qu’assistant de langue en primaire ou secondaire, ou de lecteur en université avec le CIEP, en tant qu’au pair ou encore en VIE (Volontariat International en Entreprise). Si vous êtes indécis et que vous avez un peu d’économies, vous pouvez partir avec un visa vacances travail (7 pays ont un accord avec la France) et aviser sur place.

 

2. Pour changer d’air ou pour changer de vie le temps d’un semestre, d’un an, ou de 10 ans. Parce que, qui n’a jamais rêvé de s’évader de sa (morne) routine quotidienne, d’un boulot qui nous ennuie ou de la grisaille incessante ? Si vous vous sentez un peu blasés de la vie, peut-être que partir un moment vous ferait le plus grand bien ! Et si vous échangiez vos bottes de pluie pour des tongs ? Votre k-way pour un paréo ?

 

3. Pour aller voir comment c’est ailleurs, par curiosité : le monde est vaste et vous n’en connaissez qu’une petite partie ! Comment savoir si vous ne seriez pas mieux ailleurs sans avoir testé ? Vous n’avez pas non plus besoin de partir à des milliers de kilomètres si ça vous fait peur, pas besoin de couper le cordon! Pourquoi ne pas aller voir chez vos voisins outre-Manche ou transalpins pour une première expérience ? Et puis avec Skype vous pouvez toujours être en contact régulier avec vos proches, et les vols low-cost leur permettront de venir vous voir plus facilement !

 

4. Pour vivre de nouvelles aventures ! Des aventures humaines, culturelles, langagières, alimentaires, festives, lucratives (si vous avez de la chance) et j’en passe ! Quand on arrive dans un nouveau pays, dans une nouvelle ville, chaque petite action de la vie quotidienne est une aventure, tout est plus excitant à l’étranger : explorer son nouveau quartier à la recherche d’un truc à manger sans se perdre en route, prendre le bus ou le tram et ne pas se tromper de station en descendant, bien observer les pièces de monnaie ou les billets pour ne pas se tromper en payant, explorer le supermarché du coin et se demander comment on va remplacer fromage et baguette….

 

5. Pour faire de nouvelles rencontres, qui vont peut-être changer votre vie : qui sait, peut-être que vous rencontrerez votre âme-sœur à l’autre bout du monde! Dans tous les cas, vous vous créerez un réseau d’amis internationaux, que vous pourrez aller visiter dans leurs pays respectifs ! En arrivant, je vous conseille vivement de trouver une colocation ou de joindre un groupe couchsurfing pour faire très vite de nouvelles rencontres et mieux vous intégrer.

 

 

6. Pour avoir une autre vision de son pays et de sa culture. J’ai réalisé beaucoup de choses sur la France et la culture française en parlant avec des amis étrangers. En contexte multiculturel, en discutant, on prend conscience du monde qui nous entoure, des différences mais aussi des similarités dans nos cultures. Et tout ça nous aide à mieux comprendre notre propre culture et à être plus ouvert aux autres cultures ! On a beau toujours râler, on n’est pas si mal lotis en France…

 

7. Pour progresser dans une nouvelle langue, voire même devenir bilingue ! En situation d’immersion, en étudiant et/ou travaillant et en côtoyant des habitants de notre nouveau pays, les progrès sont extrêmement rapides. Mais va falloir faire un minimum d’effort, et je vous conseille pour cela de faire de la colocation avec des natifs ou avec d’autres étrangers : non aux colocs 100% françaises ! Si vous êtes partis aussi loin de chez vous, ce n’est pas pour vivre comme en France !

 

8. Parce que ça pourrait vous remettre les idées en place sur vos plans d’avenir ou même vous ouvrir des portes : une année ou un semestre à l’étranger ce n’est pas rien sur un CV et ça pourrait impressionner plus d’un recruteur ! Personnellement, le fait de partir à l’étranger pendant ma dernière année de licence m’a donné des envies de voyage et d’autres expatriations… J’ai donc fait en sorte de trouver un métier qui me permettrait de beaucoup voyager !

 

9. Parce que cela pourrait vous permettre de travailler moins et de profiter plus ! J’ai un ami qui faisait 6 mois de travail saisonnier l’été en France et partait ensuite 6 mois dans des pays ensoleillés comme le Maroc ou la Thaïlande, où il pouvait vivre confortablement sans travailler !

 

10. Et avant tout, pour grandir et s’épanouir… Pour découvrir des choses sur soi, dont l’on ne se serait jamais cru capable ou que l’on n’aurait jamais cru possibles.

On a beaucoup d’idées préconçues sur l’expatriation, mais partir à l’étranger ne veut pas forcément dire :

  • Changer de vie : ça peut juste être une « pause » ou une nouvelle expérience de quelques mois, le temps d’un stage, d’un boulot, d’études…
  • Tout quitter, pour toujours: on peut garder des attaches et revenir au pays, fort d’une expérience à l’étranger.
  • Fuir : on peut juste avoir envie de voir comment c’est ailleurs, sans que cela veuille dire tout abandonner.

 

Mon conseil : partez à l’aventure ! Faites de nouvelles expériences! Même si votre année à l’étranger est difficile (barrage de la langue, mal du pays, pas d’argent…) au final, les bons côtés l’emporteront sur toutes les difficultés que vous auriez pu rencontrer. Allez, lâchez vos parents et vos potes, ils se débrouilleront très bien sans vous : déployez vos ailes et envolez-vous ! 

Source

Commenter cet article

Archives