Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 astuces pour avoir chaud quand on a froid

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Juillet 2014, 18:56pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #HIVER

10 astuces pour avoir chaud quand on a froid

Pour bien combattre son ennemi, il faut le connaître et le reconnaître. Le froid ce n’est pas toujours une histoire de températures. Lorsqu’il fait humide par exemple, on ne ressent pas la même sensation que lors d’un froid sec (très bon exemple, lorsque vous allez à la montagne où le froid est sec). Dans une maison, on peut utiliser de bons grille-pains électriques à la française, qui chauffent l’air mais ne vous apportent pas pour autant de sensation de bien être. Si les murs et les fenêtres sont froides, il n’y a pas d’accumulation, pas d’inertie thermique et donc pas de rayonnement infrarouge de la chaleur. C’est ce fameux rayonnement qui vous procure une sensation de bien être car il chauffe directement votre corps et non pas seulement l’air qui le touche. Ceci va de pair avec une bonne isolation, car si la moindre source de chaleur est diluée par une déperdition du côté de votre porte ou des fenêtres, ce n’est vraiment pas la peine de chauffer …

Si vous êtes propriétaires, sachez-le pour l’hiver prochain, il n’est pas forcement vital de passer à une chaudière plus puissante pour avoir plus chaud, bien au contraire. Pour rentabiliser et optimiser votre système de chauffage quel qu’il soit, il faut améliorer l’isolation et accentuer l’inertie thermique de votre intérieur. Par exemple, ajouter de l’isolant dans vos combles pour éviter à l‘air chaud (qui monte) de s’en aller immédiatement. Optez au passage pour des matières écologiques comme la laine de bois, le chanvre, la ouate de cellulose (on en reparlera) … Si vos fenêtres sont en simple vitrage, voilà une seconde source de déperdition de chaleur. Investissez dans un double vitrage, qui est maintenant performant pour un ratio coût/design plutôt satisfaisant. En ce qui concerne l’inertie thermique, il n’y a pas 50 solutions, il faut des matériaux lourds autour des sources de chaleur pour accumuler celle-ci et la rediffuser progressivement. En ajoutant des briques autour de votre poêle (comme sur les poêles de masse), en construisant un muret en terre (un bar par exemple ? un bac à fleurs d’intérieur ? ) à l’intérieur de la maison, plutôt sur la face sud qui reçoit le rayonnement direct du soleil … ces modifications sont compliquées et ont bien entendu besoin d’être dimensionnées par des professionnels. Ce sont juste des idées pour vous orienter !

Si vous êtes locataires, pas question de vous lancer dans de coûteux (mais efficaces et rentables sur le long terme) travaux. Il vous suffit d’appliquer le principe tout bête : quand on a froid, on se couvre ! C’est valable pour vous et aussi pour votre maison

Pour combattre le froid, il faut être bien armé et équipé. Premièrement, ressortez et dépoussiérez tous les vieux tapis, les gros rideaux, les plaids qui trainent chez vous et chez votre grand-mère (elle a sûrement des tapis en laine, qui conservent bien mieux la chaleur que les matières synthétiques).

 

10 CONSEILS ET ASTUCES

1-) Tapissez votre maison, car rien de pire que le carrelage froid pour refroidir l’air ambiant. Recouvrez aussi le sol de la cuisine où vous passez généralement pas mal de temps. Idem pour la salle de bain où il est plus économique d’investir dans un petit chauffage électrique qui souffle de l’air chaud ponctuellement que d’utiliser le gros radiateur qui s’allume toujours une fois la douche terminée (rageant hein ? ).

 

2-) Dans le salon, utilisez des plaids, des couvertures pour vous couvrir lorsque vous regardez la télévision ou un film. C’est convivial et plus économique que de mettre le chauffage à 25 degrés.

 

3-) Si vous travaillez de chez vous (comme moi ;) ) et que vous passez donc 8 heures par jour assis derrière votre bureau, optimisez cet espace de vie ! Placez-le près d’une source de lumière naturelle pour éviter d’allumer une lampe et pour profiter des (rares) rayons du soleil qui vous chaufferont naturellement ! Mon bureau est placé entre une baie vitrée et un chauffage c’est très pratique J . Pour chauffez vos pieds, rien de tel qu’un tapis ou mieux : une peau de mouton toute douce … Si vraiment vous êtes frileux, enroulez vos jambes dans une couverture.

 

5-) Mettez un pull ! Il ne s’agit pas de mettre 5 couches de vêtements et un blouson lorsque l’on est chez soi bien entendu, mais de trouver le juste milieu entre le fait d’être en T-shirt et la tenue de cosmonaute. Pour être en bonne santé et se sentir bien, il suffit de 20/21 degrés dans la pièce principale et 18/19 dans la chambre. Vous allez me prendre pour une folle si je vous dis que chez moi, il fait 16 degrés dans la chambre la nuit ? Nous n’avons pas de chauffage, mais un lit futon (en coton donc, qui garde bien la chaleur) et une GROSSE couette en duvet. Nous n’avons pas froid, mais c’est vrai qu’il est difficile de se tirer du lit le matin !

 

6-) Fermez les volets et ressortez les rideaux épais en velours. Pas la journée bien entendu, mais le soir, dès que la nuit tombe, n’oubliez pas de fermer les volets et de tirer les rideaux. Les fenêtres (même en double vitrage) sont froides et sont d’importants ponts thermiques. Appuyez-vous donc contre une fenêtre pour vous en rendre compte !

 

7-) Ventilez ! Quel conseil contradictoire n’est-ce pas ? Le fait de conserver une atmosphère humide (qui provient surtout de la cuisine et de la salle de bain) vous empêche de vous réchauffer. Si comme chez moi, vous n’avez pas de VMC (ventilation mécanique contrôlée) et que la moindre casserole d’eau bouillante fait des traces de vapeur sur les vitres, utilisez la hotte en cuisinant, fermez la porte pendant la douche et aérez la pièce pour éviter la buée stagnante sur les vitres et murs. Pour des raisons d’hygiène et particulièrement si vous êtes allergiques à la poussière ou aux acariens, aérez votre intérieur et votre chambre même en hiver, car les microbes se développent dans les atmosphères confinées …

 

8-) Buvez chaud ! Des soupes, du thé, de la tisane, du chocolat … Tout ce qui vous fait plaisir et qui vous réchauffe. Investissez dans une jolie théière et pourquoi pas dans une thermos à garder sur votre bureau. Un petit coup de pompe ou de froid, hop ! Une tasse de thé et c’est reparti !

9-) Redécouvrez la bouillotte. Les bouillottes de nos grands-mères étaient si pratiques.  Pourquoi les avons-nous oubliées ? J’en possède une avec des noyaux de cerise, qu’on réchauffe au four ou au micro-onde (je n’ai pas de micro-onde). Ce n’est pas très pratique, car lorsqu’on est tête en l’air, on oublie le sac de noyaux dans le four et ils brûlent ! Je préfère les modèles avec de l’eau chaude, bien plus fonctionnels et économiques, il suffit d’utiliser l’eau chaude du thé ;)

 

10-) Achetez un « kotatsu ». C’est le dernier conseil sous forme de plaisanterie (quoi que …). Ceux qui connaissent les mangas savent de quoi je parle, les kotatsus sont des tables japonaises, équipées d’une résistance (en dessous de la table, au niveau des genoux). Les Japonais s’assoient par terre sur les cousins avec dossiers et glissent leurs jambes sous la table. Celle-ci est recouverte d’une grosse couverture sur laquelle on pose un plateau de verre. On branche le kotatsu et voilà ! C’est vraiment MAGIQUE, nous en avons utilisé pendant notre voyage au Japon, alors qu’il faisait très froid dans les Alpes Japonaises. Plus d’une fois, nous avons sombré dans un doux sommeil, bien au chaud sous le kotatsu… On peut sûrement en trouver en importation et quelques bricoleurs proposent des plans sur internet pour un fabriquer soi-même.

undefined

 

Avec tout ces conseils je vous souhaite une chaude et douillette journée ! 

Source

Commenter cet article

Archives