Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Vous croyez que ce sont les Etats-Unis qui ont le plus contribué à la défaite nazie? Détrompez-vous

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Juin 2014, 02:37am

Catégories : #NEWS, #MONDE

Vous croyez que ce sont les Etats-Unis qui ont le plus contribué à la défaite nazie? Détrompez-vous

Et sachez que vos grands-parents ou vos arrière-grands-parents ne devaient sûrement pas penser comme vous. 

 

L'une des toutes premières étude de l'Ifop, plus vieux institut de sondage français, a posé cette question à la fin de la Seconde Guerre mondiale et 70 ans plus tard: Quelle est, selon vous, la nation qui a le plus contribué à la défaite de l'Allemagne en 1945? La Grande-Bretagne, les Etats-Unis ou l’URSS?

Aujourd'hui, la majorité des Français répond que ce sont les Etats-Unis qui ont le plus contribué à la défaite de l'Allemagne nazie. Mais ce n'était pas le cas à la fin du conflit. C'est une inversion de l'opinion publique qui ressort de cette étude, mise au jour parOlivier Berruyer.

La question est difficile à trancher car chaque allié a sa part dans la victoire sur les Nazis. Les Etats-Unis sont sortis de leur isolationnisme, les Russes ont réussi à empêcher la victoire des Allemands sur le front de l’Est. Même la Grande-Bretagne a son fait d’arme: la bataille d’Angleterre a contraint Hitler à se battre sur deux fronts à la fois.

Pour l'historien Richard Overy, ce sont les Russes qui ont le plus contribué la défaite de l'Allemagne nazie.

Le site Vox cite un passage de Why the Allies Won, écrit par l'historien:

«Si la défaite de l’armée allemande était l’objectif stratégique central, le conflit sur le front de l’Est en a été le théâtre principal. C’est là-bas que l’armée allemande a été affaiblie puis a battu retraite, avant que l’essentiel des troupes alliées, terrestres et aériennes, n’arrive sur place en 1944.»

 

L'opinion publique s'est inversée

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Français étaient du même avis que l'historien britannique.

Ils répondent à 57% que les Russes sont ceux qui ont le plus contribué à la défaite des Nazis. «Les Etats-Unis et l’Angleterre, pourtant libérateurs du territoire national, ne recueillent respectivement que 20% et 12%», note Olivier Berruyer.

Soixante-dix ans plus tard, la vision de l’histoire a bien changé dans la tête des Français.

«L’opinion publique s’est inversée», et c’est «sidérant» selon Olivier Burruyer. En 1994 et en 2004, ce sont les Etats-Unis qui arrivent largement en tête avec 58% des Français qui attribuent aux Américains le plus de mérite.

Le blogueur est d’autant plus étonné par ce résultat que les Français de 1945 ont vu juste quand bien même l’accès à une information fiable était plus difficile à la fin de la guerre qu’en 1994 ou en 2004.

Pourquoi notre vision de l'histoire a-t-elle changé?

Comment expliquer cette inversion? Sans doute par l’effondrement du Parti communiste en France. Alors qu’il a été le premier parti de France, il ne recueille que 8,64% des suffrages à l'élection présidentielle de 1995. Les Français de 1945 étaient plus rouges qu'aujourd'hui et auraient donc eu plus de sympathie à l'égard de l'Armée Rouge.

Peut-être aussi parce que les Français confondent battre les Nazis et reconstruire la France.

Dès 1945, 69% des Français pensent que les Etats-Unis vont jouer un rôle plus important que l'URSS dans le relèvement de la France, indique l’étude. Et ce avant même que les tensions de la future Guerre froide soient connues du grand public.

Les désinformés sont les plus et les moins diplômés

Et si vous pensez que les plus intelligents (les plus diplômés) ne tombent pas dans le panneau, eh bien détrompez-vous. Quand on regarde les réponses en fonction des catégories socio-professionnelles, les cadres supérieurs et les ouvriers sont ceux qui se trompent le plus. C’est-à-dire les plus diplômés et les moins diplômés. Vous pouvez consulter le détail de l'étude ci-dessous.

1938-1945 L'aube des sondages d'opinion publié par les-crises

 

A propos de la photo qui illustre cet article. L'homme regarde une photographie célèbre montrant des soldats russes qui dressent un drapeau soviétique sur le toit du Reichstag à Berlin. Le photographe a gommé l'une des deux montres que porte le soldat visible sur la photo, afin que celui-ci ne soit pas accusé de vol par Staline, ce qui aurait pu lui valoir la peine de mort. Par ailleurs, il a ajouté une impression de vent sur le drapeau et de la fumée à l’horizon. La propagande n'apas attendu Photoshop pour savoir retoucher les images. 

Source

Commenter cet article

Archives