Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEOS. Mondial 2014: Cinq mauvaises raisons de ne pas craindre le Nigéria

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Juin 2014, 00:10am

Catégories : #SPORTS, #VIDEO

VIDEOS. Mondial 2014: Cinq mauvaises raisons de ne pas craindre le Nigéria

Allez, on se détend. Ca va passer pour nos Bleus, si impressionnants depuis le début de la compétition. Opposés au Nigeria en huitièmes de finale, ils vont s’en sortir sans trop de problème. On vous dit pourquoi.

 

Parce que les statistiques sont formelles

En trois présences, la France n’a jamais perdu en huitièmes de finale de Coupe du monde. C’est imparable. En grand habitué du tout ou rien, on peut même pousser cette statistique plus loin: l’équipe de France n’a pas perdu un match à élimination directe en Coupe du monde depuis… 1986, 2-0 face à l’Allemagne.

 

Parce qu’Akpala n’est pas là

La seule rencontre entre le Nigeria et l’équipe de France remonte à un match amical de fin de saison, en 2009. Les Bleus s’étaient inclinés 1-0 à Geoffroy-Guichard dans un match très pauvre qui restera comme la dernière sélection de Patrick Vieira. Vous y voyez un mauvais signe? Nous, non. Le buteur du soir, un dénommé Akpala, n’est pas dans la sélection nigériane. Aucun risque, donc.

 

Parce que Peter Odemwingie abuse des caïpirinhas

L’attaquant vedette du Nigeria risque de souffrir face à la défense des Bleus. Surtout s’il arrive à moitié éméché. Dans un tweet publié il y a quelques jours, l’ancien Lillois Peter Odemwingie s’était excusé des fautes de frappe, mais c’était «les caïpirinhas qui parlaient». En même temps, on peut difficilement lui en vouloir: on est tous tombé dedans.

Parce que le Nigeria ne gagne qu’une fois tous les 36 du mois

Dans ses onze derniers matchs de Coupe du monde, le Nigeria n’a gagné qu’une seule fois. Oui, c’est peu, mais sa victoire face à la Bosnie lui permet d’être en huitièmes de finale. Même face à la sympathique mais limitée équipe d’Iran, les hommes de Stephen Keshi n’ont pas réussi à l’emporter. Si l’on suit la logique, la prochaine victoire des Super Eagles devrait avoir lieu à la Coupe du monde 2026. On est à l’abri pour un petit moment.

 

Parce qu’Enyeama n’est pas invincible

La preuve? Notre milieu de terrain Blaise Matuidi a marqué contre le gardien du Nigeria pas plus tard qu’en mai dernier. C’était lors de l’avant-dernière journée du championnat de France, et le PSG l’avait emporté 3-1 grâce à un plat du pied serein de l’ancien joueur de Saint-Etienne.

Commenter cet article

Archives