Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEO: Voici la soucoupe volante de la NASA

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Juin 2014, 01:33am

Catégories : #VIDEO, #TECHNOLOGIE, #NEWS

VIDEO: Voici la soucoupe volante de la NASA

Afin de tester deux nouveaux systèmes de freinage, la NASA a décidé de construire une soucoupe volante. Les résultats bientôt obtenus par ce frein supersonique à basse densité devraient permettre de doubler la masse du fret à destination de la planète Mars.

Ceux qui pensent que la NASA cache l’existence de soucoupes volantes se trompent, l’agence américaine en fabrique au contraire. Mais au lieu d’être un nouveau type de vaisseau spatial pour explorer l’univers, ce Frein supersonique à basse densité servira à tester un nouveau système de freinage pour les cargos à destination de Mars. Le premier test grandeur nature devait avoir lieu mardi mais a été repoussé en raison de mauvaises conditions météo.

Actuellement, les systèmes de décélération n’ont pas changé depuis les missions Viking des années 70. Or ces derniers sont insuffisants au vu de la masse des cargaisons que demanderont les prochaines missions vers Mars, en particulier celles qui seront habitées. La question du freinage devient donc de plus en plus critique pour la NASA.

Un ballon d’hélium

Le Frein supersonique à basse densité va servir à tester un décélérateur gonflable et un parachute supersonique. L’engin, actuellement stocké dans une base militaire navale à Hawaï, sera amené à haute altitude par un ballon d’hélium, puis encore plus haut grâce à une petite fusée.

"Nous utilisons un ballon d‘hélium qui, une fois entièrement gonflé, tiendrait confortablement dans le stade de Pasadena, explique Mark Adler du Jet Propulsion Laboratory de la NASA. Il va amener notre véhicule à 36 kilomètres d’altitude et, de là, nous le laisserons tomber pendant environ une seconde et demie. Après il s’agira d’aller encore plus haut et plus vite, puis enfin il faudra freiner".

Dès que la soucoupe sera lâchée par le ballon, quatre petits moteurs de fusée vont s’enclencher pour la stabiliser. Moins d’une seconde plus tard, c’est une autre fusée qui va propulser le tout aux limites de la stratosphère.

Doubler le fret vers Mars

"Notre but est d’arriver à une altitude et une vélocité qui simulent l’environnement que nos véhicules vont rencontrer en volant dans l’atmosphère martienne, complète Ian Clark du même laboratoire. Nous allons culminer à 55 kilomètres de hauteur pour une vitesse de Mach 4. Puis, alors que nous ralentirons à Mach 3,8, nous allons déployer le premier de nos deux systèmes de freinage atmosphérique".

Un tube en kevlar de six mètres va alors se gonfler autour de la soucoupe afin d’en augmenter la trainée, dont la trainée de frottement. Quand cela l’aura ralentie au point d’atteindre Mach 2,5, c’est le plus grand parachute supersonique jamais construit qui va s’enclencher. 45 minutes plus tard, l’ensemble devrait amerrir sagement près d’Hawaï.

Si les tests sont concluants, ces nouveaux systèmes de freinage permettront de faire passer la masse des cargaisons à destination de Mars de 1,5 à 3 tonnes. Il sera possible d’observer le test en direct sur NASA TV le 5 juin à 8h30, heure d’Hawaï. En cas de mauvais de temps, le tir sera repoussé de deux jours jusqu’au 11 juin. La dernière fenêtre de tir sera le 14 juin.

 

Ci-dessous source et vidéo

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/nasa/la-nasa-developpe-sa-propre-soucoupe-volante_art32772.html

Commenter cet article

Archives