Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEO: Un monstre marin avale un requin de 3 mètres

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Juin 2014, 18:36pm

Catégories : #VIDEO, #INSOLITE, #ANIMAUX, #AUSTRALIE

VIDEO: Un monstre marin avale un requin de 3 mètres

Des scientifiques australiens tentent de découvrir quelle mystérieuse créature marine géante aurait pu avaler un requin blanc de trois mètres de long.

 

Selon ces chercheurs, qui ont été suivis par des caméras de télévision pour le documentaire intitulé "Hunt for the Super Predator" qui sera diffusé prochainement aux États-Unis, le grand requin blanc en question avait été équipé d'un GPS, qui permettait de suivre ses mouvements, en 2004. 

Le requin femelle baptisée Alpha était alors en excellente santé. Quelle ne fut donc pas la surprise de ces scientifiques lorsqu'ils ont retrouvé l'émetteur sur une plage, quatre mois plus tard, à seulement quatre kilomètres de l'endroit où le requin avait été libéré.

En étudiant les données du GPS, les chercheurs ont alors constaté quelque chose d'étrange. Une augmentation très rapide de la température (de 8 à 26 degrés), et le traceur montrait qu'une descente brutale de 580 mètres avait eu lieu. Ils ont également constaté que l'appareil s'était retrouvé à un moment donné dans le système digestif d'un autre animal, ce qui prouverait que le grand requin blanc avait été mangé par un autre animal beaucoup plus grand donc.

Quelle mystérieuse créature marine aurait donc pu avaler un requin de cette taille? "Nous ne voulons pas faire référence à une créture mythique", précise le documentariste, Dave Riggs, au DailyMail. "Nous essayons simplement de comprendre ce qu'il s'est passé".

Car selon lui, si les orques peuvent s'attaquer aux grands requins blancs, il est très rare qu'ils puissent les manger complètement comme c'est le cas ici. "Si vous regardez le profil de cet animal, il a une température interne élevée, mais pas assez élevée que pour être un mammifère", explique-t-il. 

Source

Commenter cet article

Archives