Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEO: 7 raisons pour lesquelles vous devez abandonner votre télé

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Juin 2014, 22:14pm

Catégories : #VIDEO, #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS, #MALADIE

Regardez Comment les Médias Nous Manipulent

VIDEO: 7 raisons pour lesquelles vous devez abandonner votre télé

Ah la télévision, cette boîte noire qui déchaîne les foules, qui scotche les téléspectateurs avec ses programmes addictifs.

Si j’ai décidé d’en parler dans cet article, c’est que ce sujet me tient particulièrement à cœur.

Je vais vous montrer à quel point elle impacte négativement sur notre vie et ce, dans beaucoup de domaines.

En effet, je vois tellement de personnes qui perdent leur temps (car oui, c’est une réelle perte de temps) à zapper, à regarder des émissions inutiles à longueur de journée…

Soyons honnêtes deux minutes, n’y a-t-il pas de choses plus importantes à faire dans la vie que regarder la TV ?

C’est pourquoi je considère qu’il est important de vous informer de tous les méfaits qu’elle peut apporter, surtout si vous ne sélectionnez pas vos programmes.

C’est parti ! 

 

La télévision ou l’art de perdre du temps

Les français passent en moyenne un peu moins de 4h par jour devant la télévision, ce qui représente environ 60 jours par an. Je le redis : 60 JOURS PAR AN ‼

Sur une vie de 80 ans, cela représente plus de DIX ANNÉES.

Imaginez la quantité phénoménale de temps que ça représente.

De plus, ces quatre heures par jour ne sont pas du tout productives, c’est autant de temps qu’on ne passe pas à réaliser ses rêves, à travailler sur un projet qui nous tient à cœur…

Beaucoup de personnes prétextent qu’elles n’ont pas de temps pour faire du sport ou pour mettre sur pied un projet. Le fait même de dire « Je n’ai pas le temps » est totalement absurde, si on veut faire quelque chose, on se débrouille pour organiser notre emploi du temps pour trouver un créneau libre.

Pendant toute une journée, notez vos moindres faits et gestes.

Vous constaterez que de nombreuses heures sont gaspillées devant la télévision, sur Facebook, dans les transports, à répondre aux mails et aux messages.

Optimisez votre temps : coupez votre télévision, n’allez sur Facebook que le soir, écoutez des podcasts de sujets qui vous intéressent dans les transports, ne répondez à vos mails et vos messages qu’une ou deux fois par jour, rien n’est urgent.

Là, vous aurez gagné un temps précieux pour vous adonner au sport que vous voulez faire, au livre que vous voulez écrire…

Le « J’ai pas le temps » est une fausse excuse sous laquelle les gens se cachent parce qu’ils ont peur de sortir de leur zone de confort pour faire ce qu’ils veulent vraiment et être heureux.

D’ailleurs je fais une petite parenthèse : des statistiques de l’INSEE montrent que les classes ouvrières sont plus enclines à regarder la télévision que les artisans et chefs d’entreprise.

Par ailleurs, les entrepreneurs sont beaucoup plus axés sur la lecture et ne regardent que peu la télévision.

Je ne vais pas tirer de conclusion hâtive de ces statistiques, toutefois elles donnent à réfléchir.

À l’avenir, plutôt que vous affaler devant TF1, ouvrez un bon bouquin pour vous vider l’esprit.

 

La télévision ou le flot ininterrompu d’informations inutiles

Peut-être êtes vous un adepte du journal télévisé du midi et du soir, voire des rediffusions.

Qu’on se le dise : savoir que la petite Jenny s’est faite enlever, qu’un dentiste s’est pris un coup de couteau dans le ventre, qu’un dealeur a été tué à Marseille ou que la côte de François Hollande est à 20,33%, qu’est-ce que ça peut nous foutre ?

Dans le journal télévisé, la quasi-totalité des informations sont des faits négatifs qui vous plombent le moral, qui vous rendent blasés « Georges, t’as vu : encore une personne tué par balle, c’est plus possible de vivre dans ce pays. »

Il vous faut prendre conscience que vous n’avez absolument aucune action sur ces faits divers.

Alors pourquoi en parler ? Pourquoi se sentir affecté ? Pourquoi les écouter ?

Vous allez oublier 99% de ce que vous entendez à la télévision dans les 15 jours qui suivent, c’est du savoir absolument inutile qui vous plombe le moral… Pour rien.

Cela dit, les médias ont réussi un tour de force en parlant chaque jour de problèmes de surface (DSK, mariage homosexuel…), en ne traitant qu’une partie des faits (remixée à leur sauce) et bien sûr en n’abordant pas les véritables problématiques. Nous allons voir ça dans le prochain paragraphe.

 

La télévision, reine de la désinformation

Ce qui est bien avec la télévision, c’est qu’elle nous tient au courant de tout et on dispose toujours d’informations objectives.

Vous avez grimacé à la lecture de la phrase précédente ? C’était le but.

En effet, pour être victime de la désinformation, rien de tel qu’écouter « les informations ».

Il y a plusieurs mois je suis tombé sur une vidéo comparant les différences de traductions entre les différentes grandes chaînes, c’est à devenir dingue.

Je vous laisse juger par vous-même : http://www.youtube.com/watch?v=fJ7phvSsOA8

Renseignez-vous sur les actionnaires des grandes chaînes de télévision, regardez leurs relations, ainsi vous ne serez pas étonnés du contenu qui est diffusé et vous comprendrez bien des choses.

Hélas sur les sujets les plus graves (guerres, terrorisme, maladies…) ils s’en donnent à cœur joie au niveau désinformation.

L’exemple de la guerre en Irak sur la vidéo précédente en est l’illustration parfaite.

Lorsque vous ne savez pas qui croire, cherchez à qui profite telle information au niveau pécunier et tout s’éclaircira ! 

Quelques exemples :

 

 

  • Le cholestérol sert de bouc émissaire depuis de nombreuses années : les statines rapportent 18 milliards de dollars par an, on ne compte plus le nombre de produits alimentaires comportant la mention « Régule votre cholestérol ». Qui en profite ? Les lobbies pharmaceutique et industriel. De plus en plus de scandales apparaissent à cause de la prise de statines, ces médicaments sont dangereux et inutiles pour diminuer la mortalité cardiovasculaire (références facilement trouvables). Pourtant, à la télé, on a pu voir des médecins en lien avec l’industrie pharmaceutique dire que ces médicaments sont efficaces et indispensables. À l’inverse, quand un médecin prend une position toute autre à la télévision, cela donne ça : http://www.youtube.com/watch?v=tmUY_YK8Exs. Et c’est pareil avec tout, en particulier dans la santé et l’alimentation : les seuls « experts » qui passent à la télé sont des professionnels de santé qui baignent dans des conflits d’intérêt. La vérité est toujours écartée ou tronquée. Ils ne disent que ce qui les arrange et que ce que les gens veulent entendre.
  • Le cas des orthorexiques : très récemment, à la télévision, on a vu apparaître des reportages sur l’orthorexie, un « trouble de la conduite alimentaire » considéré au même titre que l’anorexie qui n’est ni plus ni moins que prêter attention à ce qu’on mange (ce qui est devenu une nécessité pour ne pas se retrouver avec un Parkinson). Regardez ce court extrait :http://www.francetvinfo.fr/sante/video-l-orthorexie-l-obsession-de-manger-sain_505229.html. On frise le ridicule dans cette vidéo. Encore une fois, les médias tournent les choses comme ça les arrange, ils vont toujours dans les extrêmes comme on peut le voir là : un homme qui boit un verre d’argile verte au petit déjeuner, qui se priverait de nourriture et donc de bons plats et quand il se fait plaisir (rarement), c’est avec une crêpe avec un œuf. En le faisant passer pour un illuminé qui prend soin de lui, France 2 a réussi son coup.C’est une stigmatisation magnifique qui décrédibilise toute personne ayant la volonté de manger sainement pour être en forme, en bonne santé et pour longtemps. Ainsi, en faisant passer les « orthorexiques » pour des malades mentaux, les gens sont clairement incités à manger mal, à consommer à foison céréales, produits laitiers et tous les produits industriels exécrables, pour enrichir encore un peu plus les lobbies laitier, céréalier, industriel et bien sûr Big Pharma grâce aux maladies qui en découlent. Ils font d’une pierre deux coups.
  • Le fameux 11 septembre 2001 : dans les médias c’était unanimement Ben Laden et ses complices. Depuis, la théorie du complot donne à réfléchir : les preuves sont bien là et elles sont gênantes. De nombreuses vidéos sont apparues sur le sujet, dont celle-ci (qui parle aussi d’autres attentats) :http://www.youtube.com/watch?v=D0vCc0V13qU

 

 

Je me limiterai à ces quelques exemples pour éviter de déclencher trop de polémiques. Mais il en existe de nombreux.

 

La télévision et le surpoids

Une étude a montré que l’obésité augmente à mesure des heures passées devant la télévision chez les enfants.

Certes, il n’y a pas besoin d’études pour se douter de la relation de cause à effet puisque tout le temps passé derrière la télévision n’est pas du temps passé à faire une activité physique.

Mais cette fameuse étude a mis en lumière le fait que les enfants qui regardent la TV ont tendance à plus manger que les autres, et surtout de la malbouffe (les chips devant la TV…).

De plus, la publicité influence négativement les gens par rapport aux habitudes alimentaires et les incite à consommer le nouveau produit industriel qui est une catastrophe pour l’organisme. C’est un véritable cercle vicieux.

Le combo télévision + augmentation de la quantité de nourriture + malbouffe est un cocktail explosif, l’addition est très salée (et très sucrée surtout).

Il en résulte un taux d’obésité plus haut que jamais, près d’une personne sur deux en France est en surpoids ou obèse, les chiffres ont explosé ces dernières années : à ce rythme on se rapproche des Etats-Unis.

Il est clair que ce ne sont pas les conseils alimentaires prodigués par les autorités de santé qui vont changer la donne.

Ce n’est pas étonnant que les maladies cardiovasculaires et le diabète voient leur prévalence augmenter.

Voilà une raison de plus de délaisser le petit écran au profit du sport, l’homme est fait pour bouger !

 

La télévision, génératrice d’étroitesse d’esprit

La télévision rend étroit d’esprit, le programme est défini et il vous est déversé tel quel dans votre cerveau. Vous ingurgitez tout.

Or, entendre tout le temps les mêmes choses à longueur de journée (chômage, précarité, immigrés et autres futilités) vous fait automatiquement penser que c’est le seul point de vue viable, que c’est la vérité. Du coup les gens ne mettent même pas en doute ce qu’ils entendent, ils ne conçoivent même pas l’existence d’autres points de vue.

Il n’est pas rare que les gens se forgent leur avis sur un sujet uniquement avec ce qui passe à la télévision !

Les gens qui passent 4h par jour devant la télévision ont forcément beaucoup de leurs positions qui sont fondées sur ce qu’ils entendent aux journaux télévisés.

Les médias réussissent parfaitement ce qu’ils veulent, ils forgent l’opinion publique et peuvent faire avaler n’importe quoi au peuple.

Voyez par vous-même, sur les sujets redondants que sont la Syrie, la Libye, le 11 septembre, les attentats du marathon de Boston, quand les gens en parlent, ils ressortent exactement ce qu’ils ont entendu dans les médias. Ils sont parfaitement d’accord à chaque fois, bien rares sont ceux qui remettent en cause ces faits.

Allez plus loin que les simples faits que vous entendez dans les médias, cherchez vous-même l’information sur internet. Ayez toujours plusieurs sources pour ne pas subir la pensée unique et ainsi éviter d’être manipulé.

On a aussi pu voir récemment la stigmatisation extrême de Dieudonné, le faisant passer pour la pire espèce.

C’est un personnage qui dérange, pour ce que j’en ai vu je doute fort qu’il soit comme ils le décrivent à la télévision. Faites vous votre propre avis en cherchant, sans a priori.

Méfiez-vous, se forger une opinion uniquement par la télévision est très dangereux.

 

La télévision et le ramollissement du cerveau

Je n’ai pas été très tendre jusque là, et ça va être pire dans cette partie. La télévision ramollit votre cerveau petit à petit. Pour chaque heure de Secret Story, vous perdez 10 000 neurones (minimum).

J’ai du mal à comprendre la téléréalité, surtout comment ça se fait que ça marche.

C’est à croire que les gens ont une vie tellement ennuyeuse que pour compenser ils regardent des pseudo-célébrités au QI fortement limité exposant leur pitoyable vie privée devant des milliers (millions ?) de personnes.

Force est de constater qu’ils ne choisissent pas les plus malins pour participer à cet abrutissement de masse, je ne citerai pas de noms mais vous voyez certainement de quoi je veux parler.

Des études ont montré le lien entre télévision et Alzheimer. En effet, rester scotché derrière un écran dans un état passif est un supplice pour le cerveau.

Notre encéphale est fait pour être utilisé pour réfléchir, planifier, exécuter, calculer, et non pas pour rester amorphe à contempler un écran qui débite énormément de débilités à la seconde.

Banaliser la stupidité, est-ce ça l’objectif des médias en affichant de telles émissions ? Bref, ça se passe de commentaire.

 

La télévision ou l’instrument suprême de la consommation

Le but premier de la télévision, c’est de divertir les gens afin de les bombarder de publicités visant à les faire consommer au maximum. Les publicités sont savamment disposées lorsque le cerveau est disponible, c’est-à-dire après des moments intenses en émotions, dans un film par exemple. À ce moment il est beaucoup plus enclin à recevoir une publicité et il va plus facilement la remarquer, la mémoriser, il va vouloir acheter le produit.

Pourquoi croyez-vous que la publicité arrive toujours au moment où le suspense est le plus important ?

Vous n’y êtes pour rien, c’est un processus inconscient. Ne pensez pas échapper à la règle, s’il y a autant de pubs et que le budget alloué est si conséquent, ce n’est pas pour rien.

Cela fait des années que le neuromarketing est utilisé pour nous faire consommer toujours plus.

« Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective ”business”, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (…)

Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible. »

C’est le PDG de TF1, Patrick Le Lay, qui a prononcé ces mots. Au moins ses intentions ne peuvent pas être plus claires.

Bref, regarder la télévision à outrance, c’est s’assurer de contribuer à alimenter la société de consommation et de devenir une vache à lait en achetant des produits dont nous n’avons pas besoin.

 

Conclusion

Bien sûr, tout n’est pas à jeter dans la télévision. Beaucoup de films sont excellents et il y a certaines chaînes qui font des documentaires très intéressants.
Mais en comparaison du peu de contenu intéressant, la majorité des diffusions est constituée d’informations inutiles visant à vous asservir, à penser comme la télé, à vous faire consommer ce qu’ils veulent.

Bref, la télévision est l’un des meilleurs outils de manipulation du XXIème siècle.

Depuis que je fais la diète médiatique, je gagne un temps considérable et j’aime ça.

Honnêtement je n’en ai rien à secouer qu’un fonctionnaire de X entreprise s’est suicidé ou encore que tel politique est en tête dans les sondages. Ce sont des informations qui restent durant un temps extrêmement court dans notre cerveau et qui généralement produisent des émotions négatives, on a l’impression de se sentir concerné, mais on ne l’est pas.

Je vous encourage vivement à essayer la diète médiatique, coupez-vous de la télévision, vous verrez que vous serez quand même informé par votre entourage des faits les plus « importants ».

Il arrive que des personnes me disent « Quoi, tu n’es pas au courant de ça ? »

Et bien je réponds « Non, et honnêtement je ne m’en porte pas plus mal. »

Si c’est pour débattre du dernier meeting stérile de politique, je préfère autant ne pas participer.

Vous priver des médias ne vous handicapera pas, bien au contraire, testez et vous verrez !

Pour terminer, je vous laisse sur cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=0iVeHq8G0-w

« Rien n’effraie plus l’être humain que de devoir apprendre ou de faire autrement que d’ordinaire. Pour lui, il n’est jamais nécessaire d’avoir à changer ses habitudes et sa tournure d’esprit. »

Source

Commenter cet article

Archives