Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La quantité de maquillage sur le visage affecte-t-elle la façon dont les gens vous traitent?

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Juin 2014, 17:21pm

Catégories : #RELATIONS, #INSOLITE

La quantité de maquillage sur le visage affecte-t-elle la façon dont les gens vous traitent?

C'est ce qu'a voulu savoir Brinton Parker, 21 ans. L'étudiante s'est maquillée de trois façons différentes: minimaliste, modérée et forte. Elle a porté ces couches de maquillages une semaine chacune pour voir les réactions que cela allait susciter chez les autres.

Elle explique sur Bustle avoir eu envie de mener cette expérience après avoir remarqué la façon dont ses amis critiquaient les looks des gens sur les selfies postés sur les réseaux sociaux. "Parce que je suis plutôt ouverte, mes camarades de classe et les personnes avec qui j'ai interagi tous les jours ne semblaient avoir aucun problème à commenter mon apparence", dit-elle.

Le lundi, elle s'est présentée à l'université sans maquillage. Un peu "nerveuse" de ne pas avoir d'anticernes, elle n'a pas été étonnée des commentaires de ses amis: "Week-end difficile?", lui a demandé un. Plus tard, un serveur lui a dit: "Tu as l'air d'avoir besoin de ça!" en lui tendant un café.

Le lendemain, c'est un maquillage naturel qu'elle portait. "Ce niveau de maquillage était très proche de mon look habituel", écrit-elle. Elle explique que ses habitudes consistent à appliquer un anticernes, une poudre compacte, du mascara, un illuminateur de regard, du blush et un baume à lèvres. Ce jour-là, elle a reçu des remarques plus positives, de filles, essentiellement. "Tu es vraiment jolie aujourd'hui! Quel mascara utilises-tu?", lui a demandé une copine. Une autre lui a dit que "ça lui allait vraiment bien".

Vendredi, dernier jour d'expérience, elle a misé sur un look plutôt chargé au niveau maquillage. Elle n'a pas lésiné sur le fond de teint, la poudre bronzante, les fards à paupières et les crayons. "Cela était libérateur de me pomponner comme une poupée sans occasion particulière, me sentant glam comme Beyoncé, simplement pour aller aux cours", écrit-elle. Mais sans surprise, ses camarades se sont montrés plus virulents. Surtout du côté des garçons: "Tu es prête pour le week-end, hein! On dirait que tu vas faire la fête!" Les autres ont supposé qu'il y avait un événement particulier à fêter.

Mais si le regard des autres a changé en fonction de son apparence, elle ne souhaite cependant pas que cela affecte son estime d'elle-même. "Ce que les gens pensent de mon visage n'est pas pertinent, parce que ma routine de beauté est celle qui me fait me sentir bien dans ma peau!", ajoute-t-elle. 

Source

Commenter cet article

Archives