Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Insomnie: Les 15 trucs qui vous empêchent de dormir et comment les éliminer

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Juin 2014, 13:02pm

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #SANTE-BIEN-ETRE

Insomnie: Les 15 trucs qui vous empêchent de dormir et comment les éliminer
Insomnie: Les 15 trucs qui vous empêchent de dormir et comment les éliminer

Si le matin vous êtes fatigué, bougon et que vous commencez déjà à anticiper que votre journée sera difficile, c’est peut-être votre sommeil qui en est la cause.

 

Être heureux et zen n’est donc pas à l’ordre du jour, vous cherchez désespérément à ouvrir les yeux, partir à l’heure et surtout, ne rien oublier.

 

Dans ce contexte de survie où votre corps n’a pas le loisir de se régénérer, votre santé physique et votre bien-être psychique risquent d’en prendre un coup.

 

Manquer de sommeil ou ne pas trouver de sommeil réparateur a une influence sur votre capacité à être heureux et à évoluer « zen » tout au long de votre journée. Vous allez découvrir 3 astuces pour mieux récupérer.

 

Le sommeil repose sur un équilibre plus délicat que vous ne le pensez. Il peut être perturbé par :

 

  • les soucis d’argent
  • le surmenage au travail
  • les problèmes relationnels ou familiaux
  • le stress organisationnel
  • l’hyperactivité mentale
  • l’énergie de votre maison
  • l’orientation de votre lit
  • l’activité électromagnétique de tous vos appareils
  • la digestion des protéines et des graisses
  • l’activité nocturne de vos organes selon la médecine chinoise
  • les peurs ou les phobies
  • les traumas résiduels de l’enfance
  • les insomnies chroniques
  • l’alcool et la caféine

 

Et si vous avez le sommeil fragile comme moi, par dix mille autres perturbations insoupçonnables au premier regard comme, les agents de dépendance dans les chewing-gums sans sucre, le poivre, le gingembre, la cannelle, trop de chaleur etc.

 

La liste est incroyablement longue pour ceux qui ont une difficulté avec le sommeil. Vous l’aurez compris, je connais ce thème sur le bout des doigts!

 

Je vous propose donc de développer « 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” et de les mettre en œuvre avant de vous coucher.

 

 

1- Traquer la procrastination 

La procrastination signifie « reporter l’action » ou remettre au lendemain. Je suis certaine que cela ne vous concerne pas mais parlons-en au cas où…

 

Elle a de nombreuses causes que j’ai passées en revue dans un précédent article qui vont bien au-delà des regrettables habitudes et de la mauvaise foi.

 

Bien qu’elle passe pour un vilain défaut, la procrastination a des racines beaucoup plus profondes que vous ne pouvez l’imaginer et n’est pas qu’une question de gestion de temps.

 

Procrastiner entretient un stress permanent (celui du dimanche soir que vous viviez enfant avant de faire signer un carnet, une punition ou de vous atteler à un devoir incompréhensible).

 

Tant que vous êtes dans la dynamique de remettre au lendemain une tâche urgente, vous pouvez cultiver une image négative de vous-mêmes.

 

Je ne crois pas beaucoup au sabotage, cela signifie donc que cultiver une mauvaise image présente un intérêt et un bénéfice secondaire. 

 

Vous voyez où je veux en venir ?

 

Pendant que vous vous en voulez de ne pas y arriver, vous pensez qu’il vous suffit de changer cette mauvaise habitude et que vous avez le pouvoir de vous améliorer.

 

Or, les causes réelles de la procrastination vous ramènent souvent à des époques plus anciennes où vous étiez réellement un enfant dépendant et sans pouvoir d’action sur votre vie.

 

Peut-on s’améliorer à trois jours de vie ? Peut-on pleurer moins ou avoir moins faim pour ne pas déranger sa mère ou son père?

 

La procrastination est une des difficultés que l’on peut travailler avec latechnique Tipi (technique d’Identification des Peurs inconscientes).

 

L’enjeu est de taille puisqu’il peut vous faire perdre votre travail, votre relation , votre diplôme etc.

 

Les peurs inconscientes à l’œuvre peuvent même remonter à votre vie intra-utérine et vous immobiliser bien au-delà de votre volonté.

 

Il est donc important d’y consacrer toute votre attention, voire de vous faire aider si vous sentez qu’un peu de discipline dans l’emploi du temps ne suffira pas à en venir à bout.

 

Pour résumer, la procrastination génère beaucoup de stress, sous forme de pression, de culpabilité (demain j’arrête de procrastiner), de colère contre soi et de peur.

 

Vous commencez à comprendre que se coucher en pensant tout remettre au lendemain ne prépare pas à une bonne nuit de sommeil. 

 

Voici mon premier conseil :

 

Même si vous n’êtes pas encore en mesure de vous atteler à votre tâche, forcez-vous à poser un acte si minuscule soit-il qui va dans le sens de la résolution.

 

Ainsi votre mental ne viendra pas vous tourmenter la nuit avec ses reproches. N’allez pas vous coucher sans faire cette micro action.

 

Ouvrez le dossier qui vous pose tant de soucis et initiez la première étape. Découpez la tâche en marches franchissables.

 

Je peux vous assurer que vous allez mieux dormir et vous sentir en paix. A vous la journée zen le lendemain, quelle que soit la météo !

 

 

2- Faites-vous un auto-massage Dien’Chan 

Le Dien’Chan est une technique de réflexologie vietnamienne extrêmement simple, sans danger et efficace.

 

Comme dans toute réflexologie, le corps tout entier est représenté symboliquement sur le visage mais on peut le retrouver aussi sur la plante des pieds ou les paumes de la main.

 

Cette réflexologie faciale est utilisée pour traiter toutes sortes de malaises et maladies déclarés ou à titre préventif.

 

Il vous suffit pour cela de stimuler des points précis sur votre visage à l’aide d’un stylet, du bout rond d’un stylo ou tout simplement votre index et votre majeur ensemble.

 

Nous avons vu dans des articles précédents d’autres façons d’utiliser le Dien’ Chan’. N’hésitez pas à avoir recours à cette technique, elle peut littéralement vous aider à avoir moins recours aux médicaments.

 

Dans le cas des problèmes de sommeil qui vous empêchent d’être zen ou au top de votre forme, voici 6 points à stimuler. Je vous conseille de les tester un par un jusqu’à ce que vous sentiez leur effet sur vous.

 

Une fois que vous aurez pratiqué les points, faites une séquence entière en les stimulant dans l’ordre où je vous les ai présentés.

 

Le N°1 se situe à mi chemin entre la naissance des cheveux et les sourcils. Vous le trouverez sur la photo ci-dessous.

 

 

Ce point calme le système nerveux. Je ne vous ai montré qu’un seul point mais vous pouvez trouver l’autre par symétrie.

 

Balayez horizontalement les deux points avec l’index et le majeur de chaque main sur quelques centimètres. Dès que vous sentez que vous avez envie de bailler, c’est que vous l’avez trouvé.

 

Le point N°2 favorise le sommeil. Vous le trouverez à la naissance du sourcil en suivant le bord de l’orbite oculaire. Appuyez fortement avec vos doigts en lissant le début de vos deux sourcils.

 

Cherchez ces points symétriques jusqu’à ce que vous sentiez une détente.

Le point N°3 est recommandé en cas d’insomnie. Avec l’index et le majeur de votre main droite si vous êtes droitier, balayez la zone du creux du menton assez fortement. Recommencez jusqu’à ce que vous sentiez un effet.

 

Le point N°4 se situe au point de jonction entre le haut de l’oreille et le visage. Stimulez les deux points (oreille gauche et oreille droite) par petits cercles bien appuyés. Attendez de bien les sentir avant de passer aux suivants.

 

Le point N°5 Il est à la jonction entre le visage et le lobe de l’oreille (droite et gauche). C’est un point de détente. Il est situé devant le lobe et sous l’oreille. Massez-les horizontalement.

 

Point N°6 : si vous avez testé tous les autres points, vous devriez déjà commencer à sentir une détente. Celui-ci détend le système nerveux.

 

Suivez le trait rose sur le dessin et massez le devant rebondi de l’oreille de haut en bas (très important, de bas en haut aurait l’effet inverse). Ce point est irrésistible pour aller se coucher.

 

 

 

3- Posez-vous la bonne question avant de vous endormir 

Au niveau concret, il est important de dégager votre chambre du superflu en éliminant les sacs, le linge sale, les cartons derrière la porte et tout ce qui peut encombrer votre espace vital.

 

Il va aussi falloir dégager votre espace psychique de tout ce que vous avez vécu dans la journée. Vous avez peut-être été confronté à des situations désagréables ou à des échanges difficiles.

 

N’imaginez pas que vous allez vous endormir en l’oubliant. Votre mental va vous rejouer la scène avec ce que vous auriez du faire ou dire, jusqu’à ce qu’il s’épuise.

 

Avec un métro de retard, il va vous faire tous les personnages et réécrire le scénario telle qu’elle aurait du se dérouler selon lui.

 

Pour le moment, vous ne savez pas encore à quoi va vous servir cette expérience désagréable ni ce qu’elle vient faire dans votre vie.

 

Soyez assuré qu’elle a sa place dans votre histoire pour vous faire avancer même si vous n’en voyez pas encore le bénéfice.

 

Cette expérience est peut-être une réponse déguisée à quelque chose que vous avez demandé et qui nécessite un nettoyage ou une clarification.

 

C’est peut-être aussi le démarrage d’un travail intérieur nécessaire et qui a pris cette forme qui, au premier abord, ne vous plait pas.

 

Prenez la décision de voir cette situation sous l’angle de la transformation qu’elle va opérer en vous.

 

Lorsque vous avez calmé votre mental en lui expliquant que ce soir est trop tôt pour tirer profit de l’expérience, vous allez pouvoir vous recentrer et retrouver votre « zénitude » sans être balloté par les circonstances extérieures sur lesquelles vous ne pouvez pas agir, pour le moment.

 

Puisque tout ce sur quoi vous portez votre attention a tendance à se manifester dans votre vie, porter votre attention sur votre future transformation, plutôt que sur la tuile et ses désagréments.

 

Après avoir fait cette rétrospective, concentrez-vous maintenant sur un détail de votre journée qui vous a plu.

 

 

C’est le moment de vous poser la bonne question :

 

Que m’est il arrivé d’important, d’encourageant et d’agréable aujourd’hui ?

 

C’est peut être un échange nourrissant, une ouverture, un bonne nouvelle, une prise de conscience, un rayon de soleil, une perspective agréable etc.

 

Faites monter en vous un sentiment de gratitude pour ce que vous avez vécu.

 

Vous avez tendance à attirer à vous des personnes et des situations qui sont de même nature et qui vibrent à votre diapason.

 

Si vous entretenez de la gratitude, l’univers va se plier en 4 pour vous apporter des évènements qui vont générer en vous ce même sentiment de gratitude.

 

Si vous broyez du noir avant de vous coucher, vous vous préparez à attirer à vous des évènements qui vont entretenir votre rumination.

 

Alors, vous avez le choix, avant de vous coucher de vous poser la bonne question et d’entretenir une habitude zen. 

Source

Commenter cet article

Archives