Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


France: Nouvelle sortie de route pour Jean-Marie Le Pen?

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Juin 2014, 04:13am

Catégories : #FRANCE, #FAITSDIVERS, #VIDEO

France: Nouvelle sortie de route pour Jean-Marie Le Pen?

Dans une vidéo dénichée par Le Lab d'Europe 1, le Président d'honneur du Front national a violemment taclé certaines personnalités "qui avaient juré de prendre leurs cliques et leurs claques et de quitter la France en cas de victoire du part."

Dans son "Journal de bord n°366", publié vendredi 6 juin, l'octogénaire fustige "le vieux Bedoche" (Guy Bedos), "la vieille Maldonna" (Madonna, ndlr) et Yannick Noah. Ce dernier s’était engagé à ne plus chanter en France si le Front national arrivait en tête de l’élection. "Cochon qui s’en dédit", répond Jean-Marie Le Pen. Puis, lancé par la frontiste Marie d’Herbais sur Patrick Bruel, l’ancien candidat à la présidentielle répond : "On fera une fournée la prochaine fois", référence à peine voilée aux origines du chanteur. Ce dernier n'a pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux. "J.M.Le Pen récidive. Avait-il besoin de nous rappeler son vrai visage et celui du FN", s'est-il insurgé sur son compte Twitter. 

 

"Consternant" pour Louis Aliot et SOS Racisme

Interrogé par Le Parisien, Louis Aliot a exprimé sa consternation. "S’il a bien utilisé le terme de fournée, c’est une mauvaise phrase de plus, a confié le compagnon de Marine Le Pen et vice-président du Front national. C’est stupide politiquement." Jean-Marie Le Pen a été condamné à de multiples reprises par le passé. Il avait notamment dû payer 5 000 euros d'amende en décembre dernier pour ses propos sur les Roms, qui, "comme les oiseaux", voleraient "naturellement" selon lui.

De son côté, SOS Racisme a fermement condamné ces propos qui relèvent "du plus crasse logiciel antisémite et non du simple dérapage". L'association a déjà annoncé son intention de déposer plainte contre Jean-Marie Le Pen. "La stratégie de défense du parti qui se résume à balayer d’un revers de manche les passages à l’acte antisémites et racistes du leader historique, en qualifiant ce dernier de non légitime et non représentatif du mouvement, ne tient plus", estime SOS Racisme, pour qui "les responsables du Front national doivent assumer leurs responsabilités et leur idéologie de haine". 

Source

Commenter cet article

Archives