Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment garder les odeurs des aisselles loin

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Juin 2014, 00:09am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #MALADIE

Comment garder les odeurs des aisselles loin

Tout savoir sur les déodorants, les antisudorifiques et les traitements des médecins qui prétendent éliminer les odeurs corporelles. 

 

Les faits sur la transpiration

 

Dans l’antiquité, longtemps avant l'invention du premier déodorantcommercial en 1888,  les Égyptiens essayaient de masquer les odeurs des aisselles grâce à un mélange d'épices et d'huiles composé notamment de cannelle et d’huiles d'agrumes. Depuis, les choses ont évolué, mais latranspiration demeure une mal aimée essentielle sur le plan biologique. «C’est le principal moyen de régulation de la température corporelle, affirme Mark Lupin, dermatologue à Victoria et enseignant clinique au département de dermatologie et des sciences de la peau de l'Université de Colombie‑Britannique.Nous transpirons pour abaisser notre température corporelleLes situations stressantes, les changements hormonaux ou certains problèmes de santé peuvent déclencher ou accroître la transpiration

 

La transpiration en soi est inodore. «C’est une bactérie qui se trouve sur la peau qui est responsable des odeurs», explique Nowell Solish, professeur adjoint en dermatologie à l'Université de Toronto et membre fondateur de l’International Hyperhidrosis SocietyIl s’agit d’une solution composée d’eau salée. Nous avons deux types de glandes sudoripares, à savoir les glandes eccrines (présentes sur l’ensemble du corps et dégageant seulement de l'humidité) et les glandes apocrines (présentes près des aisselles, des parties génitales, des mamelons et du nombril). Ces dernières sont associées aux odeurs corporelles car elles relâchent des protéines et des lipides qui sentent mauvais lorsque transformées par la bactérie. Les aisselles particulièrement humides sont donc des terrains fertiles parfaits pour les bactéries.

Les produits antisudorifiques sont-ils sans danger?

 

Certaines personnes croient qu'il est dangereux d'utiliser un antisudorifique ou un traitement spécifique du médecin pour bloquer la transpiration, ces produits empêchant la peau d’éliminer les toxines. Toutefois, selon Mark Lupin, la transpiration n'est pas le principal moyen d’élimination des toxines (les principaux organes d'élimination étant le foie et les reins).

 

«Ces traitements ne sont appliqués que sur de petites zones où la transpiration est excessive, et il n'est pas prouvé qu'ils ont un effet sur le mécanisme global de transpiration», ajoute-t-il. Les aisselles ne représentent que cinq pour cent de la surface corporelle du corps. Il y a donc beaucoup d'autres glandes par lesquelles s’effectue la régulation de la température.

 

Qu'en est-il des autres préoccupations? Vous avez peut-être entendu dire que les antisudorifiques, qui contiennent des sels d'aluminium, sont associés à la maladie d'Alzheimer. Mais la Société d'Alzheimer du Canada prétend qu’aucune preuve ne vient étayer cette affirmation. Les parabènes (agents de conservation utilisés dans certains produits) soulèvent également des inquiétudes: des traces dans des échantillons de tumeurs auraient été décelées (étude sur 20 participants). «Des études de plus grande envergure (portant sur plus de 800 sujets) n’ont pas établi de lien entre le cancer du sein, les antisudorifiques et les déodorants», note Rick Gallagher, scientifique émérite à la B.C. Cancer Agency’s Cancer Control Research Program. «Je pense que, pour la plupart des scientifiques, le problème ne se pose pas

Produits et traitements récents:

Pour maîtriser les odeurs 

Exemples de produits: bâton déodorant Axe, bâton déodorant pour peaux sensibles Byly enrichi de protéine de soie, Soft & Dri  sans aluminium. 

Comment fonctionnent-ils? «Les déodorants contiennent des fragrances qui aident à masquer les odeurs», dit Mark Lupin. Ils ne réduisent pas la transpiration. Leur efficacité et la durée de celle-ci dépendent du produit et du degré personnel de transpiration, même si certains produits utilisent des technologies anti-odeurs supplémentaires qui prolongent l’efficacité et améliorent le niveau du confort.

Bon à savoir: Si l'humidité vous préoccupe, sachez qu’un antisudorifique ou un combiné antisudorifique-déodorant est probablement la meilleure solution.

Pour maîtriser l'humidité et les odeurs

 

Exemples de produits: antisudorifique Ban Roll-On; Degree Clinical Motion Sense; antisudorifique Dove Ultimate Visibly Smooth; antisudorifique Drysol Dab-On Extra-Strong; déodorant antisudorifique Gillette 3X Clear Gel; déodorant antisudorifique  Mitchum Roll-on Original Formula; déodorant et antisudorifique Old Spice Fresh Collection; antisudorifique Secret Flawless Invisible Solid.

Comment fonctionnent-ils? La plupart des antisudorifiques contiennent du chlorure d'aluminium qui «bouche temporairement les pores qui libèrent la sueur», affirme  Nowell Solish. Plusieurs antisudorifiques contiennent également des ingrédients désodorisants». Ces produits durent de 12 à 24 heures et ne sont généralement pas éliminés par la douche puisqu’ils pénètrent les glandes sudoripares. «La peau se régénère elle-même naturellement et se débarrasse des antisudorifiques topiques en un jour ou deux», précise Mark Lupin. Ces produits sont plus efficaces lorsqu'ils sont utilisés sur une peau sèche. Le moment idéal pour les appliquer est donc le soir car on transpire moins, grâce aux changements de température corporelle.    

Bon à savoir: En ce qui concerne les antisudorifiques ayant un effet clinique, comme  Drysol Dab-On  Extra-Strong et  Degree Clinical Strength with MotionSense, il faut savoir que 20 % de la formule est composée de tétrachlorohydrex d'aluminium et de zirconium avec glycine, ce qui représente le plus grand pourcentage que l’on peut se procurer sans ordonnance. La formule de Degree contiendrait aussi des molécules de fragrances libérées au besoin, durant la journée. Attention! Les produits extra‑forts peuvent être irritants. Par conséquent, si vous avez une peau sensible, appliquez une petite quantité de produit sur un côté uniquement pendant une semaine pour voir si la peau réagit.

Certains produits offrent des avantages additionnels: l'antisudorifique Secret Flawless Invisible Solid promet de ne pas laisser de marque blanche grâce à ses «ingrédients réflecteurs de lumière», qui rendent le produit invisible. Selon l'entreprise Dove, l'antisudorifique Dove Ultimate Visibly Smooth contient des hydratants qui, à long terme, atténuent l'apparence et la sensation rugueuse des dessous de bras (bien qu'ils ne freinent pas la pousse des poils).

Options naturels

 

Exemples: déodorant Axel Kraft Natural Crystal; déodorant pour hommes Burt’s Bees Natural Skin Care; déodorant Kiss My Face Liquid Rock; bâton déodorant Tom’s of Maine Original Care; déodorant Weleda Wild Rose.

Comment fonctionnent-ils? «Les déodorants naturels contiennent des fragrances naturelles et des huiles essentielles qui maîtrisent les odeurs et éliminent certaines bactéries», ajoute Gaetano Morello, médecin naturopathe à Vancouver. Ils ne contiennent ni fragrances artificielles, ni parabènes, ni phthalates.

Bon à savoir: Certains déodorants naturels, y compris ceux composés de cristal naturel, contiennent de l'alun de potassium (on peut lire sur l'étiquette «alun»). «Ils contiennent tout de même de l'aluminium et fonctionnent de la même façon que les autres antisudorifiques, soit en bouchant les glandes sudoripares», avance Mark Lupien. 

Source

Commenter cet article

Archives