Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Canada: Une maman choisit de se faire enlever l'œil pour sauver son bébé

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Juin 2014, 19:48pm

Catégories : #INSOLITE, #FAITSDIVERS, #MALADIE, #CANADA

Canada: Une maman choisit de se faire enlever l'œil pour sauver son bébé

Une femme de Plamondon, au nord-est d'Edmonton, a choisi de perdre son œil atteint d'un cancer pour pouvoir donner la vie.

Chantal Gauthier-Vaillancourt, une sage-femme, a reçu un diagnostic de cancer de la choroïde, une maladie rare, en 2009.

Après avoir suivi plusieurs traitements, naturels et radiothérapiques, sa tumeur s'est stabilisée.

La jeune trentenaire et son conjoint, Étienne Vaillancourt, ont alors décidé d'avoir un enfant. « On nous avait dit d'attendre au moins 3 ans », se souvient-elle.

« Puis, au bout du compte, vu comment la vie se passe et tout ça, ça faisait 5 ans. On se disait "ok wow", on a le feu vert, c'est beau. »

 

Sombre nouvelle

Alors qu'elle est enceinte de sept semaines, le cancer resurgit chez Chantal.

Elle doit choisir entre se faire avorter, ou se faire enlever l'œil malade, car son cancer pourrait se propager à travers tout le corps, et menacer la vie du bébé.

« C'est toujours dévastateur, on pensait avoir passé au travers, mais ça revient encore », confie le compagnon de la jeune femme, Étienne Vaillancourt.

« C'est comme un combat de boxe. Elle a gagné la première ronde, là faut qu'elle gagne une autre ronde. » — Étienne Vaillancourt, compagnon de Chantal

Le couple choisit de garder l'enfant.

 

Chirurgie risquée

À 29 semaines de grossesse, la chirurgie pour enlever l'œil de Chantal sera une opération à haut risque, puisque cela pourrait déclencher un accouchement précoce.

Le fœtus devra par ailleurs être assez fort pour supporter l'anesthésie.

« Si jamais le bébé ne récupère pas bien après l'anesthésie, on s'en va en césarienne d'urgence », admet la patiente.

Rien ne garantit également que cette ablation éliminera le cancer de façon définitive.


La mère de Chantal, Marilyn Gauthier, décrit la montagne russe d'émotions qu'elle vit.

« Oui, je veux un petit-enfant, mais je ne veux pas perdre ma fille non plus. Il y a toutes ces émotions-là qui me passent par la tête », dit-elle, inquiète.

Helga Himer, une photographe, a lancé une collecte de fonds en ligne pour aider son amie.

« Être atteint d'un cancer, c'est difficile pour tout le monde, mais cela l'est encore plus lorsqu'on est enceinte », croit-elle.

Les dons et les messages de soutien à Chantal affluent depuis sur le site Internet créé pour elle.

Cela apporte beaucoup de réconfort à la sœur de la patiente, Danielle Gauthier. « Je trouve que c'est incroyable le nombre de gens qui ont aidé à la soutenir à travers tout cela, merci », s'émeut-elle.

« Le bébé est super chanceux d'avoir Chantal et Étienne comme parents, je pense qu'elle va vraiment s'en sortir. » 

Source

Commenter cet article

Archives