Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


9 astuces pour éviter de transpirer de trop

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Juin 2014, 13:33pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #DEVELOPPEMENT

9 astuces pour éviter de transpirer de trop

Presque tout le monde à des moments d'inquiétude concernant le fait de savoir si oui ou non l'on transpire de trop, et, qu'éventuellement, l'on pourrait mouiller son tee-shirt ou son bustier. Éventuellement, cela pourrait même nous amener à nous préoccuper pour notre apparence ou nos odeurs corporelles. Le rôle principal de la sueur est de contrôler la température de notre corps en s'évaporant de votre peau, et la plupart des cas de transpiration sont parfaitement normaux et ne nécessitent que de bonnes vieilles techniques maisons ; en ce qui concerne l'odeur, elle joue un rôle très ancien, voire primitif, permettant d'éloigner les animaux qui auraient pu avoir envie de vous dévorer, ce qui explique de temps en temps son côté répulsif ! Cependant, à quel moment transpirez-vous réellement « de trop » et quand avez-vous une transpiration normale ?
 

 

Dans cet article, vous apprendrez à identifier si vous transpirez un niveau normal, ou s'il est possible que vous souffriez d'un symptôme de transpiration excessive, appelé hyperhidrose. Vous apprendrez également comment gérer les choses si vous avez l'impression que vous transpirez de trop.

1. Identifiez la différence entre une transpiration normale et une transpiration excessive ou anormale. Il est important d'être capable d'identifier le niveau de transpiration que vous pouvez attendre d'une situation, parce qu'une transpiration excessive ou anormale peut avoir des causes sous-jacentes qui peuvent nécessiter une intervention chirurgicale, des antibiotiques, ou toute autre forme de traitement, comme la perte de poids. Naturellement, seul votre médecin pourra diagnostiquer la sévérité de votre transpiration et ses causes, et même si vous n'en êtes pas sûr, c'est une bonne idée d'en parler à votre médecin si vous avez des inquiétudes. La liste qui suit expliquera à quel moment vous pouvez vous attendre à une transpiration « normale » et à quel moment vous pourriez attendre une transpiration « accrue » ou « excessive ».

 

  • La transpiration normale se produit à la suite :
    • De l'exposition à un climat chaud, de l'exercice physique (du sport, un footing), d'un stress émotionnel (les nerfs, un sentiment de stress), lors de l'ingestion d'aliments pimentés ou épicés ainsi que lorsque vous souffrez d'une maladie provoquant de la fièvre.
  • La transpiration excessive ou anormale est connue sous le nom d’hyperhidrose, et est fréquemment le résultat de :
  • L'obésité, un changement hormonal en relation avec la ménopause, une hyperactivité de la glande thyroïde, le diabète, des maladies comme la malaria ou une infection, une tumeur (cas rare) et certains médicaments. En particulier, les gens qui ont une transpiration excessive ou anormale ont tendance à transpirer même lorsque les conditions d'une transpiration normale ne sont pas présentes. Par exemple, la transpiration excessive peut se poursuivre à l'intérieur, dans un espace doté d'air conditionné
  • Les symptômes peuvent inclure une transpiration constante, les mains humides, des aisselles qui transpirent ou même vont jusqu'à suinter, et une plante des pieds en permanence humide et glissante. Les zones généralement affectées par une transpiration excessive sont les aisselles, la paume des mains, la plante des pieds et les zones génitales. Cela commence généralement lors de l'enfance.
  • Bien souvent, personne ne peut trouver seul les causes d'une transpiration excessive, un examen médical peut quant à lui déterminer le problème, une visite médicale est donc essentielle.

2. Parlez-en d'abord à votre médecin ou à votre dermatologue. Faire un autodiagnostic est très subjectif avec la transpiration. Ei vous vous retrouvez avec des vêtements trempés, dans l'embarras, avec l'impossibilité de contrôler l'odeur, etc. comme résultat de votre transpiration, cela devraient être des indicateurs suffisants pour vous rendre compte qu'il est temps de parler à un médecin ou à un dermatologue. Un professionnel de la santé pourrait avoir besoin de vous faire une prise de sang ou faire un examen de la thyroïde, ou éventuellement rechercher des traces d'infections ou faire d'autres tests en fonction de ses examens professionnels. D'un autre côté, si votre transpiration n'est qu'un inconvénient et est légèrement odorante, vous avez probablement une transpiration normale, mais une mauvaise gestion de celle-ci. Il y a d'autres choses que le médecin pourrait vous conseiller en plus de vous prescrire un déodorant, comme :

  • Des médicaments - votre médecin pourrait vous prescrire des médicaments comme de la phenoxybenzamine ou de la propantheline.
  • L'iontophorèse (ou ionophorèse) - une réduction de l'activité des glandes sudoripares grâce à l'utilisation d'un courant électrique de basse intensité au travers de votre peau. Ce traitement est généralement utilisé pour la plante des pieds et la paume des mains, et peut devoir être répété quotidiennement au début.
  • Des injections de Botox - celui-ci va paralyser temporairement les glandes sudoripares pendant six à neuf mois par injection. Celles-ci sont généralement faites dans les aisselles mais peuvent être également injectées dans le visage, les mains, les pieds ou l'aine.
  • La liposuccion - celle-ci pourrait être utilisée dans le cas d'une transpiration excessive au niveau des aisselles, afin d'éliminer les glandes sudoripares.
  • Des médicaments anticholinergiques - cette technique n'est pas spécifiquement approuvée dans le cas de transpiration excessive, mais de nombreux dermatologues vous la prescriront si vous le demandez. Il pourrait avoir des effets secondaires, comme de la constipation, une vision brouillée, la bouche sèche et des vertiges, choses dont vous devriez être conscient avant de les utiliser.
  • Une intervention psychologique - si vous ressentez de l'anxiété cause dans votre transpiration, un cours de thérapie cognitivo-comportementale ou une psychothérapie pourrait être la solution pour éliminer votre transpiration.
  • La chirurgie - bien que drastique, c'est parfois la seule option. Dans ce cas, les nerfs qui contrôlent les glandes sudoripares seront supprimés et une greffe de peau pourrait être nécessaire. Cependant, il s'agit là de la dernière option.

3. Envisagez les solutions à base d'anti-transpirants. Acheter des anti-transpirants dans les magasins peut être une solution suffisante si vous ne l'avez pas encore essayée, au moins en ce qui concerne vos aisselles, la zone considérée généralement comme la zone de la plupart des problèmes de transpiration (cependant, les anti-transpirants peuvent être utilisés sur la plante des pieds, sur la paume des mains, etc. à moins qu'il ne soit précisé le contraire). En effet, le consommateur est souvent confus devant la diversité des produits que l'on retrouve dans les rayons des magasins, parce que certains sont des déodorants, d'autres des anti-transpirants, et certains assurent les deux fonctions. Que devriez-vous choisir ? Un anti-transpirant arrête la transpiration, alors qu'un déodorant permet, malgré tout, la transpiration de s'effectuer, mais élimine les odeurs les plus désagréables émises à cette occasion. Si vous transpirez énormément, il sera plus efficace de vous procurer un anti-transpirant, ce sera le meilleur choix. Mais si vous êtes intéressé par les produits chimiques utilisés pour éviter la transpiration, il y a de nombreuses personnes qui pensent que l'aluminium et le zirconium, qui bloquent les glandes sudoripares afin d'éviter la transpiration, ne sont pas bons pour la santé et seraient impliqués dans certains cancers, etc. De l'autre côté, d'autres disent qu'il n'y a toujours pas de preuves suffisantes à ce sujet. Il est recommandé que vous vous informiez vous-même concernant les enjeux, en lisant et en tirant vos propres conclusions.

  • Si vous voulez quelque chose de plus fort que ce que vous pourrez trouver dans les supermarchés, parlez-en à votre médecin. Une possibilité est un produit appelé Drysol, le chlorure d'aluminium hexahydraté. Lorsqu'il est appliqué au niveau des aisselles, il fonctionne en bloquant les glandes sudoripares et bouchant les pores. Il n'est disponible que sur ordonnance (selon les pays) et vous devrez suivre les instructions de votre médecin en ce qui concerne les applications. Il existe d'autres formules que votre médecin pourra également vous prescrire.
  • Selon la chimie de votre corps, vous pourriez avoir à faire des essais avec différents anti-transpirant du marché afin de trouver celui qui marche le mieux dans votre cas. Cependant, tout cela occasionnera des dépenses, et il pourrait être intéressant sur le long terme de trouver une technique qui fonctionnera bien dans votre cas. Vous pourriez également essayer de vous adresser aux fabricants afin d'obtenir des échantillons, vous évitant ainsi le gaspillage d'argent jusqu'à avoir trouvé le produit qui vous conviendra.
  • Lorsque vous achetez des anti-transpirant qui n'ont pas été prescrits par votre médecin, choisissez ceux qui ont été cliniquement testés. Votre pharmacien peut également vous aider.

4. Surveillez votre alimentation. Ceci est à la fois important pour perdre du poids et également pour vous assurer que vous ne mangiez pas d'aliments qui vous font transpirer et déclencheront une sueur malodorante. Si vous êtes en excès de poids ou obèse, perdre du poids permettra de réduire la quantité de transpiration dont vous souffrez parce que, plus vous êtes lourd, plus il sera difficile pour votre corps de se refroidir efficacement, et plus vous allez transpirer. Suivez les indications de votre médecin concernant la perte de poids, et profitez-en pour lui parler de tous vos problèmes relatifs à la transpiration. Pour les personnes d'un poids normal, un régime peut également influencer la transpiration. Toutes les nourritures épicées peuvent vous faire transpirer plus que d'habitude, et donc éliminer ou réduire les produits épicés est indispensable. De plus, si votre régime alimentaire est trop riche en sucres ou en graisse, votre corps va transpirer afin d'éliminer les toxines de votre corps, c'est pourquoi il est important de réduire votre consommation de sucre (ou même de l'éliminer de votre régime alimentaire) et de consommer des bonnes graisses en petites doses, comme de l'oméga 3 et 6 et des graisses mono-insaturés, comme l'huile d'olive.

  • Ayez une alimentation saine, composée de fruits frais et de légumes. Réduisez ou éliminez les produits transformés de votre alimentation quotidienne.
  • Envisagez d'être végétarien. Certaines personnes pensent qu'être végétarien génère moins d'odeur de transpiration, bien que cela se passe principalement dans le nez de celui qui le perçoit !
  • Buvez du thé. Le thé noir et principalement le thé de sauge contiennent des tannins qui sont astringents et permettront à votre peau de rester sèche. Pour faire un thé de sauge, mettez entre 10 et 20 feuilles dans une tasse et versez de l'eau chaude. Vous pourrez également essayer de mettre quatre sachets de thé noir dans un lavabo ou dans une bassine pour voir si cela arrête votre transpiration, mais les résultats sont mitigés.

5. Portez des vêtements qui respirent. Certains vêtements sont prévus pour minimiser les résultats d'une transpiration excessive et ce genre de vêtements peut être un moyen très efficace pour éliminer la sueur ou pour réduire la sueur à certains endroits. La plupart des gens qui pratiquent du sport et des activités d'extérieur ont l'habitude de vêtements qui éliminent la sueur du corps et sèchent rapidement. Il n'y a aucune raison que vous ne puissiez pas adapter de tels vêtements à votre usage quotidien, du moins en dessous de votre veste habituelle, etc. De plus, tachez de porter des fibres naturelles, comme le coton et le lin. À moins de n'être spécialement destinés à absorber la transpiration et d'être capables de respirer, les vêtements synthétiques ne respirent pas et ne permettent généralement pas une circulation adéquate de l'air.

  • Habillez-vous de manière adéquate. Jetez un oeil sur la météo avant de sortir et portez les vêtements adaptés. Plus vous aurez chaud, plus vous transpirerez, évitez donc de porter trop de vêtements. Vous habiller en couches successives peut être une bonne technique ; vous pourriez enlever une couche de vêtements pour vous rafraîchir si cela s'avère nécessaire.
  • Pensez à porter des T-shirts blancs 100 % coton sous vos vêtements habituels. Ce sera votre première ligne de défense contre les traces de transpiration qui pourraient se former sur vos vêtement. De plus, les T-shirts blancs sont faciles à blanchir, il sera plus facile en effet d'y éliminer les tâches de transpiration.
  • Vous pourriez également ajouter des protections spécifiques pour les aisselles sous votre vêtement, comme couche de protection.
  • Portez des vêtements amples.
  • Si vos pieds transpirent excessivement, emportez avec vous une paire de chaussures et de chaussettes supplémentaire le matin. Changez-en vers la mi-journée. Bien que ceci n'évite pas la transpiration, vous garderez vos pieds au sec.

6. Soyez un fou de l'hygiène. Les odeurs de transpiration peuvent être réduites considérablement en adoptant des règles d'hygiène très simples. Prenez une douche ou un bain quotidien, et dans les cas plus sévères, vous pourriez le faire de fois par jour. Si vous êtes à l'extérieur ou très occupé, emportez des lingettes pour bébé ou des lingettes similaires que vous pourriez utiliser sous les bras et sur votre corps à fin d'éponger la sueur, rapidement, dans les toilettes et vous sentir frais à nouveau. Emportez un anti-transpirant systématiquement avec vous pour vous en appliquer de temps en temps, spécialement après une activité physique ou stressante, comme après avoir fait une présentation. Si vous avez un espace de travail permanent, garder un tube d'anti-transpirant dans votre tiroir.

  • Garder un anti-transpirant dans votre voiture risque de le faire fondre ou surchauffer. Il vaut mieux le transporter avec vous dans un sac, ou le laisser dans un endroit approprié.
  • Vous pourriez vous raser les aisselles. Certaines personnes affirment que ceci réduit les odeurs parce que les poils piègent les huiles et les bactéries. Cependant, d'autres personnes pensent que cela n'a pas un bon impact et peut au contraire être une source de transpiration supplémentaire en permettant à la sueur de s'écouler plus facilement. C'est probablement une bonne idée d'essayer plutôt que de vous faire une idée toute faite, et pour de nombreuses femmes, avoir les aisselles poilues n'est pas considéré comme très esthétique, la plupart se les rasent de toute manière.
  • Un savon antibactérien peut être utilisé lorsque vous prenez une douche, il détruira les bactéries à l'origine des odeurs. Utilisé quotidiennement une à deux fois pendant plusieurs jours, ceci pourrait supprimer des bactéries et l'odeur de manière suffisante. Ceci pourrait également être combiné avec l'usage de crème antibactérienne, parlez-en à votre médecin.

7. Si vous êtes dans la phase de la ménopause, parlez-en à votre médecin pour obtenir des conseils. Les bouffées de chaleur peuvent également générer des transpirations anormales.

8. Autres conseils 

  • Si vous savez que vous transpirez, ou que vous allez transpirer durant la journée, prenez une veste légère pour vous couvrir jusqu'à avoir l'occasion de vous changer.
  • Emportez un déodorant avec vous dans votre sac à main ou dans votre poche. Lorsque vous irez aux toilettes, appliquez-vous-en.
  • Lorsque vous allez à un évènement qui risque de vous rendre nerveux (cela peut être une fête, une visite chez le médecin, n'importe quoi), vous aurez tendance à transpirer plus. Apprenez comment vous calmer et vous détendre.
  • Les démangeaisons dues à la chaleur sont provoquées lorsque la transpiration est piégée dans le conduit qui l'amène vers la surface, et ne peut s'échapper. Ceci peut causer des démangeaisons, des éruptions cutanées ou même des cloques. Si vous avez également cela, gardez la peau fraîche et sèche en utilisant un anti-transpirant. Essayez de rester dans un environnement doté d'air conditionné durant le traitement. Si vous avez des démangeaisons, demandez à votre médecin des corticostéroïdes en crème ou en lotion si nécessaire.
  • L'hyperthyroïdie peut entraîner un excès de transpiration comme effet secondaire.
  • Tout le monde transpire et les êtres humains transpirent. Ceci est complètement normal. Cependant, si vous transpirez anormalement, parlez-en toujours à votre médecin, il pourrait s'agir là des symptômes d'autre chose.

9. Avertissements 

  • Certaines personnes ont tendance à transpirer de manière excessive et ne peuvent contrôler ceci autrement que par le conseil de leur médecin. Si vous avez essayé les techniques suggérées dans cet article et que cela ne vous aide pas, il est vital d'aller voir un médecin.
  • En plus de l'embarras, de l'odeur et de l'inconfort, la transpiration excessive peut abîmer vos chaussures et vos vêtements si des mesures ne sont pas prises pour la contrôler.

Commenter cet article

Archives