Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


7 solutions simples contre la mauvaise haleine

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Juin 2014, 14:53pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #MALADIE

7 solutions simples contre la mauvaise haleine

La mauvaise haleine est le résultat d’un assèchement des muqueuses de la bouche (gencives, langue, face interne des joues) qui perturbe l’équilibre bactérien. Mais il existe quelques solutions simples pour limiter les dégâts après un repas, ou avant un entretien d’embauche…

 
Vous avez le nez bouché ?

Quand un rhume vous empêche de respirer par le nez, vous n’avez pas d’autre solution que d’inspirer et d’expirer par la bouche. Résultat, les muqueuses s’assèchent car la sécrétion de salive est réduite. Or l’un des rôles importants de la salive est de nettoyer la bouche grâce à ses propriétés antiseptiques, en maintenant la prolifération bactérienne sous contrôle. Moins il y a de salive, plus il y a de bactéries, et plus l’odeur est puissante. Un remède efficace (pour l’haleine, pas pour le rhume !) : le chewing-gum, sans sucre bien sûr. Il a été démontré qu’en mâcher augmentait la production de salive.

Attention aux sucreries…

Les bactéries sont accros au sucre, elles aussi. Quand vous mangez des confiseries, elles s’en nourrissent elles aussi et colonisent rapidement toutes les zones de votre bouche, jusqu’aux endroits les plus difficiles à atteindre par la brosse à dents. Mais bonne nouvelle : les dentistes n’hésitent plus à recommander de manger du chocolat ! Il se dissout en effet bien plus vite dans la bouche que les bonbons et est en général moins sucré, mais surtout le calcium qu’il contient aide à protéger l’émail.

… et à l’alcool dans les bains de bouche

Eh oui. La plupart des marques de bains de bouche antibactériens contiennent de l’alcool. Or celui-ci assèche brutalement la bouche et y laisse régner une odeur de renfermé après que la fraîcheur mentholée s’est estompée, en général au bout d’une heure. Choisissez donc une marque avec très peu – voire pas du tout – d’alcool et ne vous faites un bain de bouche que pour vos premiers rendez-vousgalants ou vos entretiens professionnels (ou si un médecin vous le prescrit, bien sûr).

Évitez les régimes trop protéinés

Après une orgie de sashimi ou un barbecue uniquement composé de viande grillée, votre corps doit métaboliser une forte quantité de protéines. Il produit alors de l’ammoniac, notamment dans la bouche, ce qui parfume votre haleine de manière on ne peut plus désagréable. Si vous suivez unrégime protéiné au quotidien, vous obligez votre corps à produire de l’ammoniac constamment, ainsi que de l’acétone, qui donne à votre haleine une odeur de fruit pourri. Dans la mesure du possible, évitez donc de manger trop déséquilibré.

Brossez-vous la langue

De toutes les bactéries qui vivent dans la bouche, la plus virulente en termes d’odeur, de loin, est la famille des bactéries à Gram négatif. Non seulement elles produisent des composés sulfurés volatils au parfum désagréable, mais elles possèdent une couche cellulaire protectrice très difficile à percer. Elles se cachent derrière les gencives et dans les micro-fissures de la langue. Le fil dentaire aide à s’en débarrasser, mais une autre solution consiste à se brosser la langue, ce qui réduit la mauvaise haleine de 70 % selon plusieurs études. À l’aide d’une brosse spéciale vendue en pharmacie ou dans certaines grandes surfaces, nettoyez toute la langue, surtout l’arrière, plus chargé en papilles et en sillons creux, ainsi que la face interne des joues.

En cas d’anxiété

Votre cœur bat la chamade, vos mains sont moites, vous respirez plus vite, à la limite de la crise d’angoisse ? Pour couronner le tout, votre bouche ne sent probablement pas très bon non plus car elle s’est fortement asséchée. Inspirez profondément, lentement, pour vous calmer, et buvez plusieurs gorgées d’eau pour vous rafraîchir l’haleine et réhydrater vos muqueuses.

Si vous mangez de l’ail, buvez du lait !

La seule solution pour lutter contre la célébrissime haleine du mangeur d’ail, c’est d’obliger votre partenaire à en manger aussi. Du moins c’est ce que vous croyez. Eh bien détrompez-vous. Des chercheurs de l’université d’État de l’Ohio ont récemment découvert que boire du lait pouvait faire baisser la concentration des composés aromatiques de l’ail dans la bouche et dans le nez. Le lait entier semble légèrement plus efficace que le lait écrémé (grâce aux propriétés absorbantes des lipides, qu’il contient en plus grande quantité) et les résultats les plus intéressants sont obtenus quand on boit du lait pendant un repas. Évidemment, un saumon à l’aïoli accompagné d’un verre de lait, c’est beaucoup plus triste, mais on n’a rien sans rien ! 

Source

Commenter cet article

Archives