Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 remèdes simples pour éliminer les odeurs corporelles

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Juin 2014, 15:49pm

Catégories : #5-TRUCS-A-SAVOIR, #SANTE-BIEN-ETRE, #MALADIE, #ALIMENT, #NUTRITION

5 remèdes simples pour éliminer les odeurs corporelles

Il est loin le temps de nos ancêtres primates qui se reniflaient les fesses et se pouillaient les cheveux, ou les français du 17è siècle, qui eux, se parfumaient afin de camoufler les mauvaises odeurs. Désormais, nous sommes devenus plus ou moins paranoïaques vis à vis de nos odeurs corporelles :

Aisselles qui puent , odeurs de vieux pets, pieds sentant le fromage, haleine de zombie, parfum de culotte qui tue-l’amour… Un vrai combat quotidien contre les odeurs de zoo.

Il est évident que les odeurs indisposent nos nez sensibles, mais celles-ci même qui nous font tant horreur (sauf pour les fétichistes…) peuvent parfois nous aider à comprendre ce qui ne va pas chez nous. Ce sont entre autre des indices sur notre état de santé actuel.

 

Mauvaise haleine : problèmes de foie ? de dents ? de gencives ? de tabagisme?

Transpi avec odeur bizarre : maladie infectieuse cachée ?

Odeurs de pieds : mycoses ?

Flatulences avec odeur d’oeufs vraiment pourris :  vous mangez trop de viande ou de produits laitiers ?

Ou alors, vous ne buvez pas assez ???( rappelez-vous, plus vous buvez, plus vous éliminez les vilaines toxines et tout ce qui va avec)

En effet,  ce qui nous fait puer, ce n’est pas le fait d’être sale, rassurez-vous. C’est le fait que la plupart du temps, des milliers, voire millions de bactéries vous embêtent. Vous prenez soin de vous, mais pas vraiment comme il faut. C’est tout… Mais ne soyez pas parano non plus : le fait d’avoir mauvaise haleine ne signifie pas automatiquement que vous ayez un cancer du foie, ou que sais-je… Il est normal d’avoir certaines odeurs, dans une certaine limite bien-sûr.

Voyons donc maintenant en détail ce que sont toutes ces délicieuses odeurs, et comment faire pour les éviter, ou les éradiquer :

1)La transpi qui pue :

Il faut savoir tout d’abord que la transpiration est nécessaire à notre survie.  Avant, elle servait à faire fuir certains ennemis, ou attirer le sexe opposé.  Elle sert de nos jours entre autre surtout à réguler la température de notre corps, donc basiquement vitale pour notre survie. La sueur n’est que de l’eau avec quelques minéraux. Au contacte de la peau pendant un certain temps, Les bactéries viennent contaminer celle-ci. L’odeur apparaît. Certaines personnes ayant des glandes apocrines plus abondantes, produiront plus de sueur, et donc seront plus touchées par les mauvaises odeurs corporelles.

Notre corps est doté de plus de 3 millions de glandes sudoripares, situées un peu partout, mais surtout concentrées sur la paume de nos mains, de nos pieds, nos aisselles. Notre peau évacue en moyenne un litre d’eau par jour !

Solutions :

  • Lavez-vous avec un savon antibactérien, afin d’enlever un maximum les bactéries responsables des mauvaises odeurs qui ont proliféré sur certaines parties de votre corps.  1 à 2 fois par jour. Inutile de frotter comme un malade.

  • Rafraîchissez vos aisselles : avec des lingettes, des serviettes, des mouchoirs un peu humides, afin d’éviter la prolifération de bactéries durant la journée, et donc, des mauvaises odeurs.

  • Utilisez un déodorant ! Un déo efficace contre les odeurs contient des sels anti-métalliques bactériens comme du zinc ou de l’aluminium. Regardez les étiquettes. En stick ou à bille, de préférence pour les aisselles.

  • Poudre : talc, fécule de maïs, bicarbonate : ils masqueront/ éviteront pas mal de mauvaises odeurs.

  • Buvez de l’eau ! afin de mieux éliminer toxines et bactéries indésirables.

  • Lavez vos vêtements avec une poudre qui combat les bactéries.

  • Utilisez une solution hydro-alcoolique sur les parties les plus touchés après le bain ( à éviter pour l’entre-jambe…).

  • Rasez-vous : terrain propice à la prolifération des bactéries, les poils les retiennent plus facilement, et donc du même coup, les mauvaises odeurs.

  • Déstressez-vous : le stresse augmente la sudation. Lisez, faites des activités qui vous plaisent, décompressez…

  • Portez des vêtements amples, si possible en coton.

  • Mangez des fruits : vos odeurs corporelles diminueront.

 

2)Les pieds qui puent :

La transpiration des pieds dans une paire de chaussures provoque une atmosphère moite propice au développement des bactéries. La sueur macère, les odeurs apparaissent, voire plus. Il faut donc aérer un maximum le pied en plus de le mettre au sec.

Solutions :

  • Les chaussettes : en coton. Ayez toujours une paires de rechange, en cas d’urgence… olfactive.

  • Laissez les pieds à l’air libre le plus souvent possible afin d’éviter la prolifération des bactéries.

  • Bains de pieds au thé : il enlèvera les mauvaises odeurs et soignera vos petits bobos, grâce à l’acide tannique qu’il contient.

  • La chlorophylle donne de bons résultats, contre les mauvaises odeurs.

  • Poudre : talc ou fécule de maïs ont déjà fait leur preuve.

  • Du henné : en pâte(humide donc) et maintenu à l’aide d’une gaze, durant minimum 3 heures, à faire tous les 3 jours pendant 3 semaines.

 

3)L’haleine qui pue :

Qui ne s’est pas déjà réveillé le matin avec une haleine à faire fuir un mort ? Ou bien, parler à une personne qui tourne toujours la tête d’un côté ou de l’autre lorsque vous lui adressez la parole ? ou le contraire… Une mauvaise haleine peut nous gâcher la vie, tout en pouvant être un indice de votre état de santé. Cela peut venir de nos gencives, de nos dents, de notre foie, de notre estomac lorsque l’on a faim…

Solutions :

  • Lavande : pour la digestion et la mauvaise haleine. En huile essentielle, en bonbons, thé, etc etc…

  • Lait de chèvre : qui remplace si possible le lait de vache.

  • Radis noir, artichauts : consommation normale ou en ampoules quotidiennes.

  • Tapioca : en petite quantité tous les jours.

  • Du miel :  antibactérien naturel : une cuillerée le matin.

  • Buvez du thé : c’est antibactérien, à ce qu’il paraît…

  • Brossage des dents et de la langue :  minimum 2 min, 2 à 3 fois par jour.

  • Bicarbonate : en bain de bouche, tous les 2 jours, pendant 1 semaine par mois.

  • …Ou bien : bains de bouche au citron ou au vinaigre.

  • Evitez l’alcool et surtout le tabac : ça donne une haleine de boeuf décédé.

  • Certaines personnes recommandent un lavage de nez.  Ca peut aider.

  • Ayez une bonne digestion : buvez du thé, de l’eau citronnée, mangez du miel après chaque repas.

 

4)Les pets qui puent :

Ne soyez pas timide, nous pétons tous : un pet discret… mais pas tant que ça finalement à votre bureau, à un rendez-vous, dans un ascenseur… Oups, ça sent mauvais, voire vraiment mauvais…. Ca peut vous arriver.

Mais d’abord, qu’est ce qu’un pet ?

C’est le résultat de la fermentation  des matières décomposées, un gaz expulsé plus ou moins fortement par l’anus…. Mais c’est aussi un signal de bon fonctionnement du côlon, ne l’oublions pas.

Selon notre alimentation, on peut expulser 1/4 à 2 litre de gaz par jour (nous pétons environ 14 fois par jour) ! Normal donc, de flatuler. Cependant la plupart du temps, nos pets sont malodorants. Pourtant, la plupart des gaz sont inodores : dioxyde de carbone, hydrogène et méthane. C’est le sulfure d’hydrogène, le scatole et l’indole qui fait que ça sente l’oeuf pourri. Ceux-ci-même sont très souvent utilisés en parfumerie, à petite dose (ça sent très bon, à ce qu’il paraît).

Solutions :

  • Mangez moins de viande : vos flatulences sentiront moins fort.

  • Haricots secs, choux, radis, oignons, ou tous légumes secs vous feront péter plus que de raison.

  • Coriandre, curcuma : lutte contre l’apparition massive de gaz intestinaux

  • Menthe poivrée, cannelle, gingembre : extrait ou thé : vous aideront à diminuer les flatulences.

  • Les probiotiques sont réputés pour réduire les flatulences, comme le yoghourt, en rétablissant l’équilibre de la flore intestinale.

  • La papaye, l’ananas (broméline et papaïne) peuvent aussi être efficace contre les mauvaises odeurs.

 

5)La culotte qui pue :

Si vous ne sentez vraiment pas la rose à cet endroit, que vous avez beaucoup de pertes… il s’agit d’une infection, ou d’un déséquilibre de la flore vaginale. Il vaut mieux contacter un spécialiste avant que les choses n’empirent.

En prévention : 

  • Soignez votre transit : en mangeant plus de fruits et légumes.

  • En ne vous essuyant pas n’importe comment : du haut vers le bas et non du bas vers le haut.

  • En mangeant des yoghourts, si possible au bifidus.

  • En évitant de trop vous nettoyer là !

  • En évitant d’utiliser un savon inadéquat pour vos parties

  • En utilisant des pantalons pas trop serrés, surtout quand il fait chaud. L’entrejambe baignée de sueur, pas top.

  • Urinez après chaque rapport, et rincez vous les parties, cela évitera quelques désagréments.

  • Et des strings seulement pour des occasions… spéciales…

 

Quand consulter ?

  • Quand votre corps dégage une odeur corporelle inhabituelle, malgré une bonne hygiène de vie.

  • Quand vous marchez dans la rue et que les gens vous évitent avec une méchante grimace.

  • Quand vous-même vous voulez vous éviter dans la rue.

  • Quand votre transpiration dégage une odeur fruitée, (retirez votre parfum avant de paniquer… …), acide, de pomme pourrie.

  • Quand votre enfant sent fort alors qu’il n’est même pas pré-pubère.

 

=>Maladie provocant les mauvaises odeurs :

  • Insuffisance rénale,

  • Diabète (odeur fruitée),

  • Infections urinaires (odeur fruitée),

  • Infections vaginales,

  • Troubles gastro-intestinaux,

  • Scorbut et fièvre typhoïde (si vous retournez dans le passé)(=> carence en vitamine C).

  • Problèmes de foie en particulier…

 

Aliments qui nous font sentir mauvais : 

  • L’ail : en plus de la mauvaise haleine, si vous en mangez beaucoup, la peau en dégage son odeur durant 24 heures !

  • Le cumin, le cari : donneront une odeur très forte à votre transpiration.

  • La viande : une forte consommation engendre une forte odeur : dans le urines, les flatulences, la transpi…

  • Le lait : peut parfois nous donner de mauvaises odeurs, au niveau des flatulences, tout comme les germes de soja.

 

Ne sombrez pas dans la bromophobie, l’odeur (et la transpiration) malgré tout est naturelle… 

Source

Commenter cet article

Archives