Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 remèdes étonnants à la gueule de bois

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Juin 2014, 11:35am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #MALADIE

5 remèdes étonnants à la gueule de bois

On ne badine pas avec la gueule de bois, indique le Huffington Post. C'est un sujet sur lequel on pourrait débattre pendant des heures, comme la politique ou la religion. Probablement parce que toute personne qui s'est un jour retrouvée dans cette situation un lendemain de veille a eu l'impression qu'elle allait mourir et que plus jamais, elle ne se ferait avoir. Et pourtant... S'il n'existe aucun remède miracle, voici cinq astuces citées par des internautes persuadés de leur efficacité.

Guérir le mal par le mal
Plusieurs études ont démontré que le pire moment d'une gueule de bois avait lieu approximativement 12 heures après avoir commencé à (trop) boire, quand notre taux d'alcool dans le sang retombe à zéro. Cela explique peut-être pourquoi de nombreuses cultures à travers le monde recommandent de reboire de l'alcool à ce moment-là. Le conseil du HuffPost? Le Bloody Mary évidemment, source de tant de légendes depuis son invention en 1921.

Le jus de cornichons
Les femmes enceintes ont souvent des envies alimentaires un peu bizarres, et les cornichons en font partie. Quand on y pense, les symptômes du début d'une grossesse (la nausée, les ballonnements, la perte d'équilibre) ressemblent fort à ceux d'une gueule de bois. Les cornichons pourraient-ils alors être aussi une solution? Le jus de cornichons contient en tout cas un grand nombre de minéraux électrolytes, qui vont aider notre corps à se remettre d'aplomb.

Le petit déjeuner bien gras
Tard la nuit, ou très tôt le matin, cela n'a pas d'importance. English breakfast (oeufs brouillés, saucisses grillées, bacon, et beans), ou bicky frites à la belge, même combat. C'est peut-être seulement un effet placebo, précise le HuffPost, mais manger gras a le mérite de nous faire sentir à nouveau vivants, un bénéfice non négligeable en ces temps difficiles.

Le classique: ibuprofène ou aspirine
Selon une équipe de chercheurs sud-coréens, la gueule de bois est en fait une sorte de réponse inflammatoire, un peu comme la grippe. Beaucoup d'internautes conseillent donc cette astuce: avaler un comprimé d'aspirine ou d'ibuprofène avec un verre d'eau avant d'aller se coucher pour tenter d'éviter l'apocalypse au réveil.

Ne pas boire autant
S'il y a bien un moyen d'échapper à 100% aux affres de la gueule de bois, c'est celui-là: ne buvons pas autant d'alcool. Allez, bonne chance avec ce plan. 

Source

Commenter cet article

Archives