Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 choses que vous ne savez pas sur la mauvaise haleine

Publié par MaRichesse.Com sur 21 Juin 2014, 00:18am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #5-TRUCS-A-SAVOIR

5 choses que vous ne savez pas sur la mauvaise haleine

1. Qu’est-ce que c’est ?

La mauvaise haleine (halitose) est provoquée par certains facteurs qui peuvent être locaux ou généraux.

Elle est généralement plus marquée le matin à cause de la stagnation salivaire pendant la nuit. La mauvaise haleine est aussi aggravée par une respiration buccale, l'usage excessif du tabac et de l'alcool, le fait d'être à jeun.

Il est possible de faire la différence entre la personne qui croit avoir mauvaise haleine et  celle qui a réellement une haleine fétide.

Il est souvent difficile de se rendre compte que l'on a mauvaise haleine alors que cela peut gèner ses proches.

2. Comment faire le diagnostic ?

La bouche est un carrefour complexe : il peut s’y développer de nombreuses pathologies ou problèmes pouvant être responsables de mauvaise haleine

Il est possible d’orienter le diagnostic grâce à un test qui peut être réalisé en deux temps :

- souffler par la bouche avec le nez bouché : s’il ressent une odeur la cause serait plutôt d’ordre général

- rester en apnée, bouche fermée, le nez pincé pendant quelques secondes et ensuite, sans respirer, ouvrir la bouche : sentir une odeur orienterait vers une cause locale

Le problème est que nous avons du mal à sentir notre propre haleine, l’odorat ayant un grand potentiel d’adaptation.

Le diagnostic et les solutions proposées doivent aussi prendre en compte les conséquences psycho sociales qui peuvent être importantes.

3. Quelles causes locales ?

Origine hygièno diététique

De nombreux aliments absorbés par la voie digestive  produisent  des composés volatiles qui sont ensuite évacués par la bouche et donnent mauvaise haleine. Citons l’oignon, l’ail, l’alcool, la caféine.

Le tabac par la nicotine donne une mauvaise haleine accentuée par la sécheresse des muqueuses.

Origine buccale

Une mauvaise hygiène buccale va contribuer à l'accumulation de débris alimentaires sur les dents qui seront colonisés et dégradés par les bactéries présentes habituellement dans la cavité buccale. Cette décomposition conduit à la production de composés sulfurés volatils qui sont à l’origine de la mauvaise haleine.

- Les maladies parodontales (inflammation des tissus de soutien de la dent provoquant des lésions plus ou moins réversibles) peuvent aussi influer sur l’odeur de l’haleine ;  les gingivites provoquent des douleurs à type de brûlures et s'accompagnent d'une mauvaise haleine ; l’enduit blanc grisâtre qui recouvre les gencives dans la parodontite dégage une mauvaise odeur ;

- les caries dentaires très profondes peuvent contenir des débris alimentaires qui macèrent ; les fistules associées à des abcès dentaires dégagent une odeur de pus, enfin, les avulsions dentaires (alvéolites : infection et inflammation de l'alvéole dentaire) peuvent se surinfecter et c’est l’odeur de la multiplication des bactéries qui est gênante.

- Les prothèses qui ne sont pas nettoyées régulièrement et qu'on porte pour dormir sentent parfois très mauvais.

- Les communications bucco-sinusales (accidentelles lors des extractions dentaires ou les fentes alvéolo palatines par exemple), les amygdalites suppuratives (inflammation des amygdales), les pharyngites, les abcès et tumeurs de l'oropharynx sont aussi des causes locales de mauvaise haleine.

4. Quelles causes générales ?

Chez le diabétique, l'haleine pourra avoir des odeurs spécifiques :

- une odeur cétonique, fruitée chez le diabétique non contrôlé ;

- une odeur ammoniacale accompagnera l'urémie ou l'insuffisance rénale ;

- l'haleine pourra aussi prendre une odeur de moisissure (de poisson) légèrement sucrée au cours du coma.

L'haleine pourra aussi avoir une odeur fétide en cas :

- de causes pulmonaires : abcès pulmonaire, cancers des voies aériennes supérieures,

- de troubles gastro-intestinaux avec en premier lieu un reflux gastro œsophagien ou  des diverticules œsophagiens : la mauvaise haleine est due aux régurgitations d’aliments et au fait que des aliments stagnent dans la poche diverticulaire;

Récemment il a été démontre qu’une infection à l’Hélico Bacter pouvait aussi être responsable de mauvaise haleine.

Plusieurs médicaments sont susceptibles de provoquer une halitose ( mauvaise haleine) :

- certains médicaments contenant des substances dont l'odeur est tout à fait particulière : le médicament une fois absorbé est dégradé en produits dont l'odeur caractéristique est excrétée en partie par les poumons ;

- certains médicaments hypotenseurs ou diurétiques qui provoquent une xérostomie (sécheresse de la bouche) ;

- enfin, des médicaments utilisés au cours d’une chimiothérapie anticancéreuse (méthotrexate) provoquent non seulement une xérostomie mais aussi des ulcérations de la muqueuse buccale et des hémorragies qui entraînent aussi une halitose importante.

5. Quels traitements ?

Le traitment de l'halitose repose avant tout sur un bilan dentaire et stomatologique  qui entraînera les soins des caries, un changement éventuel des prothèses défectueuses ou des restaurations de dents qui posent des problèmes. 

La prise en charge des différentes pathologies au niveau des gencives (parodontopathies), voire l'élimination mécanique du tartre faite au cabinet dentaire font aussi partie des premiers traitements à envisager.

Les autres causes, qu’elles soient digestives, pulmonaires ou ORL feront l’objet d’un traitement spécifique.

Le traitement repose par ailleurs sur :

- l’éviction des aliments suspects et un apport hydrique important surtout le soir ;

- une amélioration de l'hygiène dentaire : amélioration du brossage,  utilisation de fils dentaires, utilisation d'appareils du type hydropulseurs, voire d’un gratte-langue en cas d'enduits linguaux importants ;

- L’arrêt du tabac qui est toujours conseillé pour l'halitose bien sur mais aussi pour tantd d'autres raisons majeures pour la gestion de sa santé.

Il sera ensuite nécessaire d’utiliser un des nombreux produits disponibles en pharmacie pour rafraîchir l’haleine. 

Source

Commenter cet article

Archives