Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 10 mauvaises habitudes à rayer de sa vie

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Mai 2014, 00:49am

Catégories : #DEVELOPPEMENT

Les 10 mauvaises habitudes à rayer de sa vie
Les 10 mauvaises habitudes à rayer de sa vie

Hyperactivité sur les réseaux sociaux, boycott systématique du petit déjeuner, surconsommation de soda, mensonges ordinaires, incivilités, c'en est trop: le site wisebread distille ses conseils pour faire de vous quelqu'un de meilleur et améliorer, par la même occasion, la vie en société... 

 

1. Ponctualité
Un peu de respect pour votre interlocuteur. Les retardataires invétérés suscitent l'agacement de leur entourage. Un zeste de ponctualité ne fait de tort à personne et permet de démontrer son sérieux et sa considération pour autrui lors d'un rendez-vous professionnel ou amical.

2. Autisme numérique
Envoyer des textos, tweeter ou manipuler son téléphone portable lors d'une conversation orale: autant d'activités ordinaires de nos jours. Elles n'en demeurent pas moins le comble de l'impolitesse et de l'incivilité.

3. Egocentrisme
Parler de soi en permanence, aller à la pêche aux compliments, couper les autres en cours de phrase, tout ramener à sa petite personne, telles sont les mauvaises habitudes de l'égocentrique. À fréquence trop élevée, ce trait de caractère irrite vos interlocuteurs. "Vous n'êtes pas le centre de l'univers et vos problèmes ne sont pas supérieurs aux autres. Troquez le 'je' pour le 'tu' et ne monopilisez pas la parole", précise Wisebread. Être à l'écoute, tout un art. Une discipline néanmoins accessible à tous. Si si...

4. Petits mensonges entre amis
Personne n'aime les mensonges. Si les "gros" sans conséquences font moins de dégâts, ils n'en perdent pas moins leur statut et cette fâcheuse habitude nuit à votre intégrité et votre crédibilité sur le long terme. Il suffit de se mettre à la place de la personne flouée pour s'en rendre compte...

5. Hyperactivité sur les réseaux sociaux
Adepte du partage compulsif sur Facebook, Instagram, Twitter & co? Attention, vous risquez de vous attirer des ennemis. Surtout si vous abusez des "tags" et violez en permanence la vie privée de vos contacts sur la Toile. Eh non, tout le monde ne souhaite pas être mentionné chaque jour dans vos mises à jour de statut...

6. Beuveries
La consommation d'alcool a, comme tout le monde sait, des vertus bénéfiques. À petites doses seulement. Vider les stocks de boissons de l'établissement nuit en revanche beaucoup plus à votre organisme, "augmente la pression sanguine et réduit votre taux de vitamines B1". Bon, un excès de temps en temps mais pas du mercredi au samedi.

7. Petit déjeuner
"Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée", blablabla ok, on a compris! Apparemment, non, au vu des statistiques en la matière. Pourtant, ses atouts ne manquent pas: son apport diminue le risque d'accident cardiaque et de diabète.

8. Casque audio
L'usage du casque audio s'est généralisé. L'outil du mélomane constitue pourtant un danger permanent pour l'ouïe. Et les dommages causés sont souvent irréversibles. Un conseil: utilisez-les à 60% de leurs capacités sonores et jamais plus d'une heure par jour. Évitez aussi les écouteurs intra-auriculaires...

9. Mémoire
L'usage intense du téléphone portable a un impact très négatif sur la qualité de votre mémoire: listes, rappels, applications de "productivité" privent votre cerveau de cet entraînement quotidien. Ne négligez pas l'effort mental, quitte à vérifier au besoin les notes enregistrées.

10. Skype, Twitter, WhatsApp, Viber: trop, c'est trop!
Vous êtes à la page et possédez un compte de messagerie instantanée sur TOUTES les plateformes possibles? À moins de souhaiter un burn-out social ou de voir poindre l'envie de balancer votre smartphone par-dessus bord, mieux vaut restreindre votre... disponibilité téléphonique. Il existe désormais mille façon de joindre son interlocuteur et il est donc parfois nécessaire de déconnecter de temps en temps pour conserver toute sa concentration. 

Source 

 

Lire aussi: 

Commenter cet article

Archives