Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Etats-Unis: il tue ses parents car ils lui confisquent son iPod

Publié par MaRichesse.Com sur 31 Mai 2014, 22:21pm

Catégories : #FAITSDIVERS, #ETATS-UNIS, #INSOLITE

Etats-Unis: il tue ses parents car ils lui confisquent son iPod

C'était un élève brillant et sans histoire. Jusqu’au jour où, lassé des petites sanctions que peuvent prendre chaque jour tous les parents du monde à l'encontre de leurs enfants, il est devenu fou. Voici l'histoire glaçante de Vincent Parker, un adolescent de 16 ans habitant Norfolk, en Virginie, qui a raconté mercredi devant un tribunal pourquoi il a tué son père et sa mère à la fin de l'année dernière.

Les faits, rapportés par le New York Daily News, se sont déroulés le 19 décembre 2013. "Mon père me confisquait tout le temps mes affaires, comme mon iPod. Je me souviens juste être devenu complètement fou", a-t-il expliqué, avant de livrer les sordides détails de son passage à l'acte. Il a d'abord attaqué sa mère, alors qu'elle sortait de la salle de bain. L'adolescent l'a aspergé de spray au poivre puis l'a frappé au visage avec une batte de baseball et un pied de biche. Au moins 25 fois, selon le rapport d'autopsie qui a suivi...

Jugé comme un adulte

Puis son père est rentré. L'adolescent lui a sauté dessus et l'a poignardé à plusieurs reprises avec un couteau. Contrairement à son épouse, le chef de famille n'est pas mort tout de suite et a eu le temps d'alerter la police. Après avoir tenter dans un premier temps de faire croire que c'était son père qui l'avait d'abord agressé, Vincent Parker a reconnu les faits.

Devant les juges, ce mercredi, il a plaidé coupable pour les deux meurtres. L'adolescent, tout à fait "sain psychologiquement" selon un rapport d'expertise, sera jugé comme un adulte malgré son âge. Présent à l'audience, son grand-père maternel a affirmé qu'il lui avait pardonné. "Oui, je l'ai fait. Parce que sinon, qui le fera ?", a-t-il justifié.

Le tribunal, qui tente de comprendre comment un gamin si ordinaire a pu se rendre coupable de tels actes, rendra son verdict le 18 septembre prochain. Vincent Parker risque de passer plusieurs décennies en prison. 

Source

Commenter cet article

Archives