Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Chine: Une interdiction d'enterrer les morts provoque une vague de suicides

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Mai 2014, 09:34am

Catégories : #INSOLITE, #CHINE

Chine: Une interdiction d'enterrer les morts provoque une vague de suicides

Plusieurs personnes âgées habitant près d'Anqing, dans la province d'Anhui (est de la Chine), se seraient suicidées en prévision de l'imminente entrée en vigueur d'une interdiction d'enterrer les morts. L'information provient d'une enquête réalisée par The Beijing News, révélant le récent suicide de six Chinois âgés originaires de villages ruraux proches de la ville d'Anqing. L'enquête est citée jeudi dans le South China Morning Post.

 

De nouvelles règles interdisant l'enterrement de cercueils doivent entrer en vigueur à Anqing le 1er juin prochain, selon l'article du quotidien.

Or, une femme de 81 ans s'est pendue le 18 avril, le jour même où les autorités ont entamé une tournée en porte-à-porte pour enregistrer les cercueils. Son cerceuil personnel était prêt depuis une dizaine d'années, rapporte le journal.

Le fils d'un homme de 97 ans a quant à lui indiqué au Beijing News que son père ne se serait certainement pas donné la mort si les nouvelles réglementations concernant les enterrements n'avaient pas existé.

Le gouvernement d'Anqing a de son côté démenti tout lien entre la future interdiction et la récente vague de suicides. Selon lui, aucun des décès évoqués par les médias n'a été lié aux nouvelles règles, qui seront mises en oeuvre "progressivement et avec flexibilité", a rapporté l'agence de presse Xinhua.

La tradition chinoise de culte des ancêtres implique souvent la construction de tombes destinées à accueillir tous les membres d'une même famille. Ceux-ci peuvent passer des années à préparer leur propre cerceuil. Les autorités tentent à présent d'encourager la crémation, pour palier au manque de place disponible pour les enterrements. 

Source

Commenter cet article

Archives