Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 phrases que les hommes n'entendront jamais

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Mai 2014, 23:28pm

Catégories : #HOMME-FEMME

10 phrases que les hommes n'entendront jamais

Pas de gynéco, pas d’esthéticienne, pas de copine sadique : qu’il doit être doux d’être un homme ! Faites-vous la réflexion la prochaine fois que vous aurez les pieds dans les étriers ou la main dans un pot de Nutella : il n’entendra jamais ça le veinard. Compilation de ces petites phrases 100% destinées aux femmes.
 
1. « On fait quelle taille pour le ticket ? »
Classique, brésilien ou intégral ? Chez l’esthéticienne, les conversations volent très bas, et on en vient à se poser des questions existentielles du type « quelle taille, ça fait exactement un ticket RATP ? ».
 
2. « Ah, vous avez rasé … »
Culpabilisation maximale lorsque vous osez vous pointer avec un maillot rasé de près faute d’avoir trouvé le temps de venir vous faire épiler il y a 15 jours. La dame en rose regrette sincèrement pour vous la douleur que cela va engendrer lors de l’arrachage à la cire. « Ah bah, ça c’est sûr, ils repoussent plus dur et ça fait des poils sous la peau, c’est pas joli… » Merci madame, voilà 30 euros.
 
3. « Votre glaire est magnifique ! »
Véridique, entendu chez la gynéco la plus optimiste du monde, qui s’est empressée d’en rajouter une couche : « avec une glaire pareille, ça va faire des beaux bébés ! ».
 
4. « Vous avez repris les rapports ? »
Gynéco obstétricien zélé (ou obsédé) qui se sent obligé de se mêler de votre vie sexuelle post-partum. De quoi j’me mêle ?
 
5. « T’as pas un Tampax ? »
Par solidarité, chacune d’entre nous se doit de posséder un tampon dans sa pochette de maquillage pour dépanner la voisine d’open space en rade.
  
6. « Tu ne comptes pas allaiter ??? »
Éternelle discussion appelée à se réitérer environ une fois par semaine durant vos neuf mois de grossesse, ce qui vous condamne à sortir 36 fois vos arguments pour ou contre l’allaitement. Conseil de lecture pour moucher votre ignare auditoire : Le conflit : la femme et la mère d’Elisabeth Badinter chez Flammarion.
 
7. « Ton compagnon ne peut pas t’aider financièrement ? »
Entendu en entretien annuel d’évaluation d’une employée féminine face à son N+1 de genre masculin. Argument apparemment recevable pour justifier un refus d’augmentation de salaire. On imagine la tête de notre cher et tendre si son boss lui posait la même question…
 
8. « T’as pris combien ? »
Avant même la fécondation, on se pose la question à soi-même. Je vais prendre combien ? 9 kilos comme Céline qui a vomi pendant 5 mois ? 21 comme Capu qui s’apprête à craquer son PEL en Cellu-M6 ? Ou perpète comme celle dont on taira le nom… Préparez une réponse honorable pour les 4, 6 et 8 mois (à neuf on n’osera plus vous le demander), et si on ne vous croit pas, sortez votre joker : « Je fais de la rétention d’eau ».
 
9. « Je donne un bon 14/20 à votre périnée. »
Rendez-vous d’obstétricien à 3 mois de grossesse. Victoire sur votre copine Bertille qui a obtenu un vilain 4/20.
 
10. « Poussez Madame ! »
Parce que malgré tout, c’est quand même cool d’être une femme... 

Source 

Lire aussi: 

Commenter cet article

Archives